Sonny Bill Williams


Sonny Bill Williams

|

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Williams.
Sonny Bill Williams Portail du rugby à XV
Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après
Fiche d'identité
Naissance 3 août 1985 (1985-08-03) (26 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 108 kg (238 lb)
Surnom SBW
Position Centre, Ailier
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)*
Rugby à XIII
2004-2008

Rugby à XV
2008-2010
2010-
2010-2011
2012-

Bulldogs


RC Toulon
Canterbury
Crusaders
Chiefs

74 (124)


33 (30)[1]
7 (20)[1]
15 (25)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)**
Rugby à XIII
2004-2008

Rugby à XV
2010-

Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande


Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande

7 (8)


10 (15)

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Dernière mise à jour le 18 septembre 2011.

Sonny Bill Williams (dit SBW), né le 3 août 1985 à Auckland, est un joueur de rugby à XIII et à XV international néo-zélandais qui évolue au poste de centre ou ailier au sein de l'effectif des Chiefs. Joueur puissant et rapide, il est un plaqueur redouté et un attaquant doté d'une belle technique individuelle, balle en main. Il s'engage aux Chiefs en Nouvelle Zélande pour la saison 2012 de Super 15. Il s'est converti à l'Islam en 2008.

Sommaire

Carrière

Rugby à XIII

Williams a commencé à jouer à un haut niveau rugbystique à partir de l'année 2001 où il participa à la S.G. Ball Cup. Le championnat australien de rugby à XIII des moins de 18 ans. Le plus relevé au monde de la discipline. Williams sera par ailleurs nommé joueur de l'année de ce championnat. En 2002, il monta rapidement les échelons et devint rapidement un joueur de premier rang pour les Canterbury Bulldogs en participant à la Jersey Flegg Cup. Le championnat australien de rugby à XIII des moins de 20 ans. L'année suivante, en 2003, Williams continua sa fulgurante carrière de treiziste en Premier League, le championnat réserve de la prestigieuse NRL. Il y gagna une place indiscutable de titulaire.

En 2004 a seulement 18 ans il fait ses débuts en NRL contre les Parramatta Eels au Telstra Stadium. Durant cette année il est sélectionné pour représenter son pays après seulement une poignée de matches joués en NRL. Le 23 avril il fait ses débuts avec la Nouvelle-Zélande contre l'Australie pour le fameux ANZAC Test contre l'Australie. Il disputera en 2004 15 matches de NRL et devient ainsi un joueur incontournable de l'équipe. Sa courte expérience du haut niveau et son ascension incroyable finissent par convaincre les entraîneurs de placer Williams sur le banc pour la grande finale de NRL. Les Bulldogs remportent la finale 16 à 13 face à l'équipe des Sydney Roosters. Williams clôt de façon exceptionnelle une première saison en NRL. Il est nommé pour le Dally M Rookie of the Year Award, le trophée du meilleur débutant en NRL de l'année.

Le contrat de Williams arrivant à terme celui-ci reçut plusieurs offres dont une du club anglais de Saint-Helens d'un montant de 3 millions de dollars. Bien qu'alléchante, Williams refusa cette offre au motif qu'il préférait rester fidèle au club et prolongea pour deux ans avec les Bulldogs. Quelques mois plus tard des révélations vinrent faire éclater un scandale. Saint-Helens et son président Eamonn McManus n'avaient fait aucune offre à Williams. Le joueur et son agent avaient menti afin de faire monter les enchères.

Après avoir fait des débuts fracassants en NRL, Williams a fait une saison 2005 décevante. Une grave blessure au genou ainsi que plusieurs autres mineures permirent à Williams de jouer seulement cinq matchs de NRL durant cette année 2005. Il manqua également plusieurs matchs internationaux pour la Nouvelle-Zélande cette année-là. Williams a eu une année rugbystique 2006 en dents de scie. Il ne fut également pas épargné par les blessures et joua tout de même 21 matches de NRL en inscrivant 8 essais. Il échoua de peu à la finale de la NRL en perdant les demi-finales avec son club de toujours, les Bulldogs, face aux Brisbane Broncos. Cette année, comme en 2005, il ne put participer aux Tri-Nations avec les Kiwis toujours à cause de blessures récurrentes.

À peine quatre minutes après son premier match de la saison 2007 en NRL, Williams fut expulsé pour un plaquage haut sur Andrew Johns. Durant toute l'année 2007 le futur rugbystique de Williams fut le fait de spéculations incessantes dans la presse écrite en Australie. La spéculation a pris fin lorsque Williams a resigné avec les Bulldogs le 9 mars 2007 pour un contrat de 5 ans estimé à une valeur de plus de 2,5 millions de dollars courant jusqu'à 2012. Williams a joué jusqu'en 2008 au rugby à XIII pour le club des Canterbury Bulldogs. Il a représenté son pays la Nouvelle-Zélande à sept reprises au sein des Kiwis, l'équipe nationale néo-zélandaise de rugby à XIII.

Rugby à XV

En 2008, il passe à XV et signe un contrat d'un an avec le Rugby club toulonnais avec une année supplémentaire en option[2]. Son départ d'Australie et son passage au rugby à XV, a fait grand bruit sur l'île-continent, au point qu'il fut élu l'homme le plus détesté d'Australie en 2008, devançant le terroriste de Bali, Amrozi[3]. Pour son premier match de Top 14, il inscrit un essai quelques minutes après être entré en jeu à la place d'Olivier Grimaud, qui venait de se blesser, contre l'ASM Clermont Auvergne[4]. En mars 2009, il renouvelle pour un an son contrat avec le Rugby club toulonnais. la saison suivante "SBW" manque le début du championnat à cause d'un blessure récurrente au genoux mais dès son retour il devient titulaire jusqu'à la fin de la saison au centre avec Mafelio Kefu. En demi-finale face à l'ASM Clermont Auvergne (futur champion) il marque un essai en fin de match mais ne peut éviter la défaite du "RCT" en prolongation (29-35 ap). Il joue son dernier match avec Toulon au Stade Vélodrome de Marseille contre Cardiff en finale de la Challenge Cup mais échoue d'un rien (défaite : 21-28), pourtant "SBW" marque un essai de grande classe et est élu "homme du match". À la fin de la saison, il refuse un renouvellement de contrat avec Toulon – on parle de 550 000 euros par an pour une durée de 3 ans – et retourne en Nouvelle-Zélande[5].

Parallèlement, il se lance dans la boxe anglaise, et s'entraîne à Toulon dans la salle dirigée par Alain Ruocco. Il gagne son premier combat officiel en Australie devant une salle comble face à Gary Gurr, et permet ainsi à une association caritative anti-drogue de remporter 50 000 $.

Sélectionné avec les Barbarians en juin 2009, face aux Wallabies. Sonny Bill Williams rejoint l'équipe des Crusaders en Nouvelle Zélande en 2010. Wayne Smith, adjoint de Graham Henry, entraîneur des All Blacks, a rendu visite fin mars 2009 au joueur d'origine samoane et néo-zélandaise, vraisemblablement afin de discuter d'un futur éventuel au sein des All Blacks, avec la Coupe du monde 2011 en ligne de mire[6].

Palmares

  |Demi finaliste championnat de france 2009-2010
  |Finaliste du Challenge européen 2009-2010 contre Cardiff (21-28)
  |Vainqeur de la ITM CUP 2011 contre Waikato (12-3)
  |Finaliste sur Super 15 contre les Reds (13-18)
  |Elu 5éme meilleur centre du Championnat de France en 2009 et 3éme en 2010  | record d'essais(3) inscrits sans avoir été titulaire et le nouveau record d'essais marqués par un remplaçant en Coupe du monde
  |Champion du Monde de Rugby 2011 contre la France (8-7).

Notes et références

  1. a, b et c Williams Sonny Bill sur www.itsrugby.fr. Consulté le 18 septembre 2011
  2. AFP, « Williams signe à Toulon » sur www.lequipe.fr, L'Équipe, 4 août 2008. Consulté le 16 septembre 2009
  3. (en) Katherine Field, « Sonny Bill tops most hated list » sur news.theage.com.au, The Age, 21 septembre 2008. Consulté le 16 septembre 2009
  4. Aymeric Marshall, « Toulon est de retour » sur www.lequipe.fr, L'Équipe, 26 août 2008. Consulté le 16 septembre 2009
  5. Toulon est de retour sur www.lequipe.fr, L'Équipe, 19 mars 2009. Consulté le 16 septembre 2009
  6. Sonny Bill Williams, c'est le top sur www.lequipe.fr, L'Équipe, 19 mars 2009. Consulté le 16 septembre 2009

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sonny Bill Williams de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sonny Bill Williams — Infobox rugby league biography playername = Sonny Bill Williams image size = 200px caption = fullname = Sonny William Williams nickname = SBW, Money Bill dateofbirth = birth date and age|1985|08|03 placeofbirth = Auckland countryofbirth = New… …   Wikipedia

  • Williams — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Toponyme 3 Méde …   Wikipédia en Français

  • Sonny Jurgensen — No. 9      Quarterback Personal information Date of birth: August 23, 1934 (1934 08 23) (age 77) Place of birth: Wilmington, North Car …   Wikipedia

  • Bill Laswell — beim Moers Festival 2006 Bill Laswell (* 12. Februar 1955 in Salem/Illinois, USA) ist Bassist, Komponist, Arrangeur und Produzent. Er betreibt mehrere Plattenlabel und war der Produzent mehrerer mit dem …   Deutsch Wikipedia

  • Sonny Liston — Liston in 1963 Statistics Real name Charles L. Liston Nickname(s) Sonny The Big Bear …   Wikipedia

  • Sonny Boy Williamson I — Datos generales Nombre real John Lee Williamson Nacimiento 30 de marzo de 1914 Origen Jackson …   Wikipedia Español

  • Sonny Liston — Fiche d’identité Nom complet Charles L. Liston Surnom Sonny Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Sonny Montgomery — Gillespie V. „Sonny“ Montgomery (* 5. August 1920 in Meridian, Mississippi; † 12. Mai 2006 ebenda) war ein US amerikanischer Politiker (Demokratische Partei). Zwischen 1967 und 1973 vertrat er den vierten sowie von 1973 bis 1997 den dritten… …   Deutsch Wikipedia

  • Sonny Sharrock — (* 27. August 1940 in Ossining, New York; † 25. Mai 1994 ebenda) war ein US amerikanischer Jazz Gitarrist. Sharrock begann seine musikalische Karriere 1953 als Sänger in einer Doo Wop Gruppe, bevor er 1960 zur Gitarre wechselte. 1965 ging er nach …   Deutsch Wikipedia

  • Bill Richmond — Fiche d’identité Nom complet William Richmond Surnom The Black Terror Nationalité …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.