Soltan Shah


Soltan Shah

Soltan ben Fakhr al-Mulk Ridhwân, ou Soltan Shah (né en 1108 ; mort après 1123) est un émir seldjoukide d'Alep de 1114 à 1118, fils de Ridwan, émir d’Alep.

Sommaire

Biographie

Soltan Shah est né en 1108, de Ridwan, émir d'Alep de 1095 à 1113 et d'une de ses épouses. Son frère ainé Alp Arslan succède à leur père en 1113, en massacrant deux de ses frères. On ignore pour quelle raison Soltan Shah, âgé de six ans, a échappé au massacre. Alp Arslan présente rapidement les caractéristiques d'un tyran sanguinaire, fou et débauché. Seul son eunuque Lûlû ose encore l'approcher, mais craignant pour sa vie, il l'assassine dans son sommeil en septembre 1114. Pour conserver le pouvoir, Lûlû place sur le trône le jeune frère d'Alp Arslan, Soltan Shah[1].

Mais la situation avec les croisés ne s'arrangent pas et Roger de Salerne, régent d'Antioche, exige d'Alep une taxe sur chaque pèlerin musulman se rendant à la Mecque, ce qui pousse à bout la population alépine et Lûlû est assassiné par les soldats de son escorte en avril 1117. Le qâdî de la ville, Ibn al-Khashshâb, conscient qu'Alep est sous la menace constante des Francs, expose aux notables que la sécurité d'Alep est en permanence compromise et leur propose de confier la ville à un chef turcomans capable, l'émir Il Ghazi ibn Ortoq. Ce dernier vient prendre possession de la ville au cours de l'été 1118 et épouse une fille de Ridwan, et Soltan Shah s'exile[2].

Soltan Shah est cité une dernière fois en 1124. À Il Ghazi ont succédé son neveu Balak, qui s'est voulu le fer de lance de la reconquête musulmane, mais dont les ambitions inquiètent les autres émirs syriens, puis Timurtash, fils d'Il-Ghazi. Les émirs syriens veulent éliminer définitivement le danger que représente Alep et forment une coalition avec le roi Baudouin II de Jérusalem et assiègent Alep. Soltan Shah participe à ce siège, espérant recouvrer son trône. Mais les Alépins rejettent Timurtash, qui se désintéresse de la lutte contre les Francs et s’est installé à Mardin, abandonnant Alep, « parce qu’il trouvait qu’il y avait trop de guerres contre les Francs[3] » et offrent la ville à l’atabeg de Mossoul, Aq Sonqor Bursuqî[4].

On ne sait pas ce qu'il devient ensuite. Avec lui disparait la branche syrienne des Seldjoukides.

Notes

  1. Grousset 1934, p. 519.
  2. Maalouf 1983, p. 115.
  3. selon le chroniqueur Ibn al-Athir.
  4. Grousset 1934, p. 660-1.
Précédé par Soltan Shah Suivi par
Alp Arslan
Icone-Islam.svg émir d'Alep Transparent.gif
1114-1117
Il Ghazi

Annexes

Sources

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Soltan Shah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Soltan Hosein — (also known as Soltan Hosayn) (1668? ndash;1726) was a Safavid king of Persia (Iran). He ruled from 1694 until he was overthrown by Afghan rebels in 1722. His reign saw the downfall of the Safavid dynasty, which had ruled Persia since the… …   Wikipedia

  • Shah Cheragh — is a tomb of brothers Amir Ahmad and Mir Muhammad, both of whom were brothers of Imam Reza, who took refuge in Shiraz, Iran during the Abbasid persecution of the Shia Muslims. Overview The tombs became celebrated pilgrimage centres in the 14th… …   Wikipedia

  • Shah Husayn — Chah Huseyin Soltan Huseyin (persan :شاه سلطان حسین ) (aussi appelé Sultan Hussein) 1668 1726 est le neuvième et dernier grand séfévide. Il régna sur l Iran de 1694 à 1722 avant d être destitué par les rebels Afgans en 1722. Son régne marque …   Wikipédia en Français

  • Soltan Abad — Arak (Iran) Pour les articles homonymes, voir Arak. Arak (fa) اراک …   Wikipédia en Français

  • Naser al-Din Shah Qajar —    Naser al Din Shah Qajar Shahanshah of Iran …   Wikipedia

  • Mohammad Ali Shah Qajar — For other people named Muhammad Ali, see Muhammad Ali (disambiguation).    Mohammad Ali Shah Qajar Shah of Persia …   Wikipedia

  • Affaire Neda Agha-Soltan — 35°43′8.57″N 51°23′30.60″E / 35.7190472, 51.3918333 …   Wikipédia en Français

  • Mort de Neda Agha-Soltan — Affaire Neda Agha Soltan Neda Agha Soltan Naissance 1982 Téhéran Décès 20 juin 2009 (à 27 ans) Téhéran Nationalité Iranienne …   Wikipédia en Français

  • Neda Agha-Soltan — Affaire Neda Agha Soltan Neda Agha Soltan Naissance 1982 Téhéran Décès 20 juin 2009 (à 27 ans) Téhéran Nationalité Iranienne …   Wikipédia en Français

  • Mass'oud Mirza Zell-e Soltan — ( Mass oud Mirza the Sultan s Shadow (5 January 1850 2 July 1918) was a Persian prince of the Qajar Dynasty; he was known as the Yamin al Dowleh ( Right Hand of the Government ). He was eldest son of Nasser al Din Shah and Efet od Dowleh , and… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.