Solomon Mikhoels


Solomon Mikhoels

|

Monument commémoratif à Daugavpils, ville de naissance de Solomon Mikhoels

Solomon (Shloyme) Mikhoels (en yiddish : שלמה מיכאָעלס, en russe : Соломон Михайлович Михоэлс, de son vrai nom : Vovsi ; 16 mars 1890-12 ou 13 janvier 1948) est un acteur juif d'Union soviétique, directeur de théâtre yiddish et président du Comité juif antifasciste.

Shloyme Vovsi à Dvinsk (maintenant Daugavpils) en Lettonie, Mikhoels fait des études de droit à Saint-Pétersbourg, mais quitte l'école en 1918 pour rejoindre l'atelier de théâtre juif d'Alexander Granovsky, qui tentait de créer un théâtre national juif en Russie, s'exprimant en yiddish. Deux ans plus tard, en 1920, l'atelier s'installe à Moscou où est établi le "Théâtre juif d'état de Moscou". Ceci en conformité avec la politique de Lénine concernant les nationalités, qui les encourage à poursuivre et à développer leur propre culture sous l'égide de l'État soviétique. Mikhoels, qui révèle un talent remarquable, devient l'acteur principal de la compagnie et à partir de 1928 son directeur. Ils joue de nombreux rôles mémorables comme celui de Tevie dans l'adaptation théâtrale des histoires comiques de Tevie le laitier de Cholem Aleikhem, ou dans des œuvres originales comme Bar-Kokheba, et dans de nombreuses traductions.

Son rôle peut-être le plus fameux, est celui du Roi Lear dans une traduction en yiddish de la pièce de William Shakespeare. Ces pièces sont ostensiblement en faveur de l'État soviétique; cependant l'historien Jeffrey Veidlinger affirme qu'une lecture plus attentive permet de déceler des critiques voilées contre le régime de Staline et des assertions sur l'identité nationale juive. Il est maintenant établi que le directeur ukrainien Les Kurbas a contribué à la production originale du Roi Lear après avoir été évincé de son théâtre Berezil en 1934. Il semble avoir eu une influence durable sur la manière de diriger de Mikhoels.

Dans le milieu des années 1930, la carrière de Mikhoels est menacée en raison de ses contacts avec d'autres personnes importantes de l'intelligentsia, victimes des purges de Staline. Mikhoels soutient activement Staline pendant la Seconde Guerre mondiale en se faisant élire en 1942 président du "Comité juif antifasciste". En tant que tel, il voyage beaucoup autour du monde, rencontrant les communautés juives et les encourageant à supporter l'Union soviétique dans sa guerre contre l'Allemagne nazie.

Alors que ces contacts étaient utiles à Staline pendant la guerre, il va s'opposer catégoriquement après la guerre à ce que des Juifs soviétiques rencontrent des communautés juives de pays non-communistes, qu'il considère comme "bourgeoises". Le Théâtre juif d'État est fermé et les membres du Comité juif antifasciste sont arrêtés et tous, à l'exception de deux de ses membres, seront exécutés dans les purges survenant peu de temps avant la mort de Staline, lors de la "nuit des poètes assassinés".

Mikhoels était certainement le plus connu de l'élite intellectuelle juive, et un procès spectacle aurait pu conduire à des dénigrements de la politique de Staline. Aussi, en janvier 1948, il est assassiné à Minsk sur ordre personnel de Staline[1]. Sa mort est déguisée en accident de voiture. Mikhoels reçoit des funérailles d'Etat. Selon des documents recueillis par l'historien Gennady Kostyrtchenko, les organisateurs de l'assassinat sont L.M. Tsanava et S. Ogoltsov, et les meurtriers "directs" sont Lebedev, Krouglov et Choubnikov[2].

Le cousin de Mikhoels, Miron Vovsi était le médecin personnel de Staline. Il sera arrêté lors de l'affaire du complot des blouses blanches, mais relâché après la mort de Staline en 1953, comme le sera son gendre, le compositeur Mieczyslaw Weinberg.

Arkadi et Gueorgui Vaïner ont évoqué, sur le mode romanesque, l'assassinat de Mikhoels dans "La Corde et la Pierre" (Éd. Gallimard, coll. "Série noire" 2006, 654 p.).

Annexes

Notes et références

  1. (en)(en)
  2. (en)[1]

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solomon Mikhoels de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solomon Mikhoels — Solomon (Shloyme) Mikhoels Yiddish: שלמה מיכאָעלס; Russian: Соломон Михайлович Михоэлс (Вовси) (16 March [O.S. 4 March] 1890 – January 12/13, 1948) was a Soviet Jewish actor and the artistic director of the Moscow State Jewish Theater. Mikhoels… …   Wikipedia

  • Solomon Mikhoels — fue un actor y director en el teatro Yiddish. Era judío y nació en marzo de 1890 en Daugavpils y murió el 12 o 13 de enero de 1948 …   Enciclopedia Universal

  • Solomon Mikhoels — Archivo:Mikhoels at JAC meeting.jpg Mikhoels en una reunión del Comité Antifascista. Solomon Mikhoels (16 de marzo de 1890 12 o 13 de enero de 1948) fue un actor y director de teatro yiddish en la Unión Soviética. De ascendencia judía, nació en… …   Wikipedia Español

  • Solomon Mikhoels — Solomon Michailowitsch Michoels Solomon Michailowitsch Michoels (russisch Соломон Михайлович Михоэлс, geboren als Schiloma Wowsi, * 4. März 1890 in Dwinsk, heute Daugavpils, Lettland; † 12. Januar/13. Januar 1948 in Minsk …   Deutsch Wikipedia

  • MIKHOELS, SOLOMON — (stage and public name of Solomon Vovsi; 1890–1948), Yiddish actor; head of the Moscow State Jewish Theater; chairman of the jewish anti fascist committee . Born in Dvinsk (today Daugavpils, Latvia), Mikhoels studied law at St. Petersburg. In… …   Encyclopedia of Judaism

  • Solomon Bregman — (in Russian, Соломон Брегман)(1895 mdash;1953) was a prominent member of the Jewish Anti Fascist Committee formed in the Soviet Union in April 1942. The committee was led by the famous Yiddish actor Solomon Mikhoels. Bregman was born in the town… …   Wikipedia

  • Mikhoels, Solomon Mikhailovich — (1890–1948)    The greatest Yiddish actor of his generation, Mikhoels was used by the Soviet regime to raise funds and popular support in the United States during World War II. Following the war, Mikhoels and his colleagues in the Jewish theater… …   Historical dictionary of Russian and Soviet Intelligence

  • Mikhoels, Solomon (Solomon Vovsi) — (1890–1948)    Russian Yiddish actor. Mikhoels was the leading actor and from 1928 director of the State Jewish Theatre in Moscow. Among his famous roles were SHALOM ALEICHEM’S Tevye the Dairyman, and King Lear in Yiddish. From 1941–3 he headed… …   Who’s Who in Jewish History after the period of the Old Testament

  • Mikhoels, Solomon — (1890 1948)    Russian Yiddish actor. He was born in Dvinsk. He became the chief actor in Alexander Granovsky s drama group, and later succeeded him to the directorship of the Jewish State Theatre in Moscow. During World War II he visited western …   Dictionary of Jewish Biography

  • Mikhoels, Solomon — (1890–1948)    See Jewish Anti Fascist Committee; Stalin, Joseph Vissarionovich …   Historical dictionary of the Holocaust