Solive


Solive

Une solive est une pièce de charpente placée horizontalement en appui sur les murs ou sur les poutres pour constituer le plancher d'une pièce. La continuité du plancher entre les solives est assurée par des entrevous.

Sommaire

Typologie des solives

Plancher d'assemblage : solives portés par les linçoirs, lesquels linçoirs sont portés par la solive d'enchevêtrure.

Les solives se différencient par leur hiérarchie structurelle, donc par leur position dans le plancher et par leur section. Les voici présentées par ordre, et accompagnées de toutes les pièces constitutives d'un solivage :

  • Solive d'enchevêtrure : la solive d'enchevêtrure, ou solive porteuse, porte de mur à mur, elle porte les chevêtres, linçoirs . La solive d'enchevêtrure travaille en cisaillement.
  • Chevêtre : le chevêtre est une pièce de charpente qui relie deux solives d'enchevêtrure pour réaliser une enchevêtrure (au droit d'un âtre de cheminée ou d'une trémie). Le chevêtre est perpendiculaire au solivage courant, il porte les solives courantes ou boiteuses (selon le type de plancher). Le chevêtre travaille en flexion.
  • Linçoir : le linçoir, à l'instar du chevêtre, relie les solives courantes aux solives d'enchevêtrure et travaille en flexion, il s'en différencie par le fait qu'il est plus proche du mur auquel il est parallèle. Le linçoir est généralement placé au droit d'un conduit de fumée, ou d'une baie.

Le faux-linçoir est un élément qui sert à combler l'espace entre le mur et le linçoir lorsqu'ils sont trop éloignés l'un de l'autre. Le faux-linçoir est de l'ordre de la solive courante, puisqu'aucune pièce de charpente ne s'appuie dessus.

  • Solive courante : la solive courante porte entre deux murs, entre deux poutres ou entre deux chevêtres, aucune pièce de charpente ne s'appuie sur elle. La solive courante travaille en flexion.

La solive boiteuse, ou solive bâtarde, s'appuie sur un mur d'un côté et sur une pièce de bois de l'autre côté. C'est une solive courante qui travaille en flexion.

Les solives dans le plancher

Assemblage des solives sur une poutre dans un plancher médiéval.

Jusqu'au XVIIe siècle, les planchers étaient constitués de poutres maîtresses sur lesquelles reposaient les solives. La structure de ces planchers est apparente, les poutres et les solives peuvent être peintes ou sculptées. L'usage était de poser les solives tant plein que vide, c'est-à-dire qu'on laissait exactement entre chaque solive la largeur de l'une d'elles. Les solives étaient soit simplement posées sur les poutres, soit embrévées[1] dedans, soit assemblées sur lambourdes.

À partir du XVIIIe siècle, la mode du plafond lisse est venue d'Italie. On s'est mis à construire des planchers d'assemblage à enchevêtrures en utilisant solives d'enchevêtrure, chevêtres, linçoirs, etc. Ces planchers permettent une économie de matière (moins de bois mis en œuvre pour une plus grande portée). Les assemblages sont réalisés à tenon et mortaise à mordâne[2], les assemblages des enchevêtrures sont renforcés par des étriers en fer forgé. Enfin, les solives courantes portent sur des linçoirs, ce qui réduit leur portée, les linçoirs portent sur les solives d'enchevêtrure qui portent donc l'ensemble du plancher, elles sont d'une section plus importante que les solives courantes, mais se maintiennent dans l'épaisseur du plancher car le bois travaille mieux au cisaillement qu'à la flexion.

Une mode actuelle veut qu'on dégarnisse ces planchers de leur plafond. Or les éléments de charpente n'étant pas prévus pour être vus ne sont pas équarris en conséquence, de plus le plafond participe à la stabilité du plancher en empêchant les solives (qui sont posées sur chant) de flamber, enfin le plafond en plâtre garde le plancher du feu.

Voir aussi

Notes

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. L’embrèvement est un assemblage consistant en une entaille prismatique pratiquée dans une pièce de bois, et destinée à recevoir l'extrémité d'une autre pièce, taillée selon un profil inverse. (source)
  2. Le mordâne est un renfort ayant la forme d'un mors d'âne, et pratiqué au-dessus d'un tenon, pour le consolider lorsqu'il travaille à plat. (source)
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solive de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • solive — [ sɔliv ] n. f. • v. 1180; de 2. sole ♦ Pièce de charpente qui s appuie sur les poutres et qui sert à fixer en dessus les planches du plancher, en dessous, les lattes du plafond. ⇒ sapine. « De larges solives de chêne rayaient le plafond »… …   Encyclopédie Universelle

  • solive — SOLIVE. s. f. Piece de charpenterie, qui sert à former & à soustenir le plancher d une chambre, d une salle, &c. & qui porte sur les murs de la chambre, ou sur les poutres. Solive de brin. solive de siage. ces solives sont trop foibles, ces… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Solive — (franz., spr. ßŏlīw , »Balken«, auch Pièce), das alte französische Maß für Bauholz zu 3 Pariser Kubikfuß = 0,10283 m3; als Soliva noch so bis 1870 im Kirchenstaate …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • solive — Solive, f. Qu on dit aussi sole, c est une piece de bois de dix poulces, ou environ, en quarré, longue de douze à quinze pieds, dont on fait les planchers, et dont on les distingue par travées, Tignus, vel Tignum tigni, Lacunar lacunaris, Voyez… …   Thresor de la langue françoyse

  • solive — /so lēvˈ/ noun A joist or beam of secondary importance ORIGIN: Fr, from L sublevāre to support …   Useful english dictionary

  • solive — (so li v ) s. f. 1°   Pièce de charpente qui soutient les planchers, et qui porte sur les murs ou sur les poutres. •   Un barreau ou une solive résiste bien davantage, lorsque les couches ligneuses qui le composent sont situées… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOLIVE — s. f. Pièce de charpente qui sert à former et à soutenir le plancher d une chambre, d une salle, etc., et qui porte sur les murs ou sur les poutres. Solive de brin. Solive de sciage.   Il se dit aussi, en termes de Gruerie, d Une pièce de bois d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • solive — sija statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. beam; joist vok. Balken, m rus. балка, f pranc. poutre, f; solive, f …   Automatikos terminų žodynas

  • SOLIVE — n. f. Pièce de charpente qui sert à soutenir les planches et qui porte sur les murs ou sur les poutres. Il se dit aussi, en termes d’Eaux et forêts, d’une Pièce de bois d’un cubage déterminé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • solive — nf. => Poutre …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.