Solignac


Solignac
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solignac (homonymie).

45° 45′ 22″ N 1° 16′ 34″ E / 45.7561111111, 1.27611111111

Solignac
La ville et l'abbaye vues depuis le pont roman
La ville et l'abbaye vues depuis le pont roman
Administration
Pays France
Région Limousin
Département Haute-Vienne
Arrondissement Limoges
Canton Limoges-Condat
Code commune 87192
Code postal 87110
Maire
Mandat en cours
Yvette Aubisse
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Limoges Métropole
Démographie
Population 1 497 hab. (2008)
Densité 91 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 22″ Nord
       1° 16′ 34″ Est
/ 45.7561111111, 1.27611111111
Altitudes mini. 212 m — maxi. 392 m
Superficie 16,54 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Solignac[1], Solenhac en occitan est une commune française, située dans le département de la Haute-Vienne et la région Limousin. Ses habitants sont appelés les Solignacois(es).

Sommaire

Géographie

Commune de l'agglomération de Limoges Au bord d'une rivière nommée la Briance, Solignac est située à environ dix kilomètres au sud de Limoges. Un village tout aussi paisible jouxte le bourg, c'est la commune du Vigen.

Histoire

Saint Éloi naquit en 588, à Chaptelat. Il apprend son métier d’orfèvre à l’atelier de Limoges, puis va travailler à Paris sous les ordres du trésorier du roi. Son talent et sa probité le font remarquer par Clotaire II qui en fait son trésorier ; mais c’est surtout la confiance du roi Dagobert qui permet à saint Éloi de déployer toutes ses capacités de ministre. Titulaire de l’évêché de Noyon, saint Éloi a pourtant la nostalgie du pays natal : c’est alors qu’il demande au roi la terre de Solignac pour y fonder le monastère où il compte aller mourir en paix. « Mon roi et maître, que ta bonté veuille m’accorder pour que je puisse y construire une échelle pour toi et pour moi, par laquelle nous mériterons de monter tous deux dans le royaume céleste. » Le roi répondit favorablement à cette sollicitation. Le premier abbé fut saint Remacle qui quitta l’abbaye quelques années plus tard pour être nommé évêque de Maastricht.

La règle suivie était celle de Luxeuil, c’est-à-dire qu'elle était inspirée des prescriptions de saint Colomban et de saint Benoît. Au VIIIe siècle, l’abbaye est plusieurs fois saccagée par les Sarrasins causant de nombreux dégâts ; à la suite de cela, les moines reçoivent des privilèges qui seront confirmés au cours des siècles par les papes successifs. En 820, l’abbé Aigulf impose la règle bénédictine, quarante ans plus tard, l’abbaye est incendiée et pillée par les Vikings.

Aux XIIe et XIIIe siècles, forte de la protection royale et riche de ses reliques, l'abbaye contrôlait près de vingt églises paroissiales et possédait des terres en Montagne limousine, parmi lesquelles le château de Chalucet, et dans le Bas Limousin (la Corrèze actuelle). Le bourg marchand, situé sur l'axe nord-sud qui relie Périgueux à Limoges, se développa hors des remparts qui ceinturaient le domaine abbatial. L’actuel abbatial fut construite à cette époque : dans la premier moitié du XIIe siècle, on construisit la nef, dans la seconde moitié le chœur et le transept (après l’incendie de 1178) et le clocher-porche au début du XIIIe siècle. En 1388, des bandes anglaises incendient le chœur de l’église.

Ruinée au XVIe siècle par les guerres de religion et les révoltes paysannes, l'abbaye se releva pendant la Contre-Réforme catholique, lorsqu'en 1619, l'abbé, suivant l'exemple de l'abbaye de Saint-Augustin à Limoges, fit appel à six moines de Saint-Maur qui restaurèrent la règle bénédictine. Mais ils se heurtèrent à l'hostilité des moines en place; l'abbaye fut partagée et les mauristes se contentèrent d'une petite chapelle jusqu'à ce que la mort emporte les opposants. Remise en état, l'abbatiale retrouva sa fonction en 1635. Cent ans plus tard, le cloître et les bâtiments conventuels furent entièrement reconstruits.

Au XVIIIe siècle la commune portait le nom de Salignac (cf. Carte de Cassini)

L'abbaye, qui comptait encore quatorze moines à la Révolution, connut ensuite bien des vicissitudes. Pensionnat de jeunes filles sous l'Empire, elle fut convertie en fabrique de porcelaine sous Louis XVIII, et ce, jusqu'à la crise des années 1930. Les normaliens d'Obernai (Bas-Rhin) y trouvèrent refuge de 1939 à 1945. Avec les oblats de Marie qui en prirent possession en 1946, les bâtiments retrouvèrent leur vocation spirituelle, d'abord comme séminaire, ensuite comme lieu de retraite. A la création du département de la Haute Vienne, Solignac est érigé en chef lieu d'un canton comprenant également les communes du Vigen, Feytiat, Boisseuil et Jourgnac.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Pierre Bassard
mars 2001 2008 Alain Devaud    
mars 2008 2014 Yvette Aubisse[2]    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
962 1 060 1 121 1 244 1 345 1 367 1 454 1 471 1 497
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Gare de Solignac - Le Vigen



Pont rompu vu de l'amont
Pont roman














Personnalités liées à la commune

Les Justes parmi les Nations à Solignac[5] : Robert Bengel[6], Louise Demaison[7], Honoré Haessler[8], Éliane[9], et André Traband[10], ont risqué leur vie pour venir en aide à des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

Le poète Joseph Mazabraud est né en 1816 à Solignac.

L'homme d'affaires et activiste Jacques Lemaigre Dubreuil est né en 1894 à Solignac, son père Georges Léon (1864-1933) en fut maire pendant près de quarante ans.

Jumelage

Étape


Étape précédente
Saint-Léonard-de-Noblat
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
08 Coquille.jpg
Via Lemovicensis
Étape suivante
Flavignac

Notes et références

  1. À ne pas confondre avec Solignac-sur-Loire, dans la Haute-Loire.
  2. Site officiel de la préfecture de Haute-Vienne - liste des maires (doc pdf)
  3. Abbaye de Solignac : Son histoire, son avenir
  4. Jean Maury, Marie-Madeleine S. Gauthier, Jean Porcher - Limousin roman - pp.90-109 - Éditions Zodiaque (collection "la nuit des temps" n°11) - La Pierre-qui-Vire - 1959
  5. Article Solignac sur le site Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France (AJPN) [1]
  6. Article Robert Bengel sur le site AJPN
  7. Article Louise Demaison sur le site AJPN
  8. Article Honoré Haessler sur le site AJPN
  9. Article Éliane Traband sur le site AJPN
  10. Article André Traband sur le site AJPN

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solignac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solignac — bezeichnet verschiedene Gemeinden und Verwaltungsbereiche in Frankreich: Solignac (Haute Vienne), eine Gemeinde im Département Haute Vienne Kanton Solignac sur Loire, einen Kanton im Département Haute Loire Solignac sur Loire, eine Gemeinde im… …   Deutsch Wikipedia

  • Solignac — Solenhac Château …   Wikipedia Español

  • Solignac — Porté notamment dans la Lozère et le Lot, désigne ceui qui est originaire de Solignac, nom de trois communes, deux dans la Haute Loire et une dans la Haute Vienne, ainsi que de plusieurs hameaux. Signification : le domaine (suffixe ac) de… …   Noms de famille

  • Solignac — (spr. Solinjack), Jean Baptiste, geb. 1770, trat in französische Militärdienste u. zeichnete sich in Italien aus, wurde Brigadegeneral, unterschlug jedoch Contributionsgelder, welche er nach Paris bringen sollte, u. wurde deshalb entlassen. Er… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Solignac — French commune nomcommune=Solignac latitude=45.75611 longitude=1.27611 insee=87192 cp=87110 région=Limousin département=Haute Vienne arrondissement=Limoges canton=Limoges Condat intercomm=CA de Limoges Métropole maire=Yvette Aubisse mandat=2008… …   Wikipedia

  • Solignac — Original name in latin Solignac Name in other language Solenhac, Solignac State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.75528 latitude 1.27563 altitude 241 Population 1417 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Solignac-sur-loire — Pays & …   Wikipédia en Français

  • Solignac-sur-Loire — Solignac sur Loire …   Deutsch Wikipedia

  • Solignac-sous-roche — Administration Pays France Région Auvergne Département Haute Loire Arrondissement Yssingeaux Canton …   Wikipédia en Français

  • Solignac (Haute-Vienne) — Solignac …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.