Solidarite (notion)


Solidarite (notion)

Solidarité (notion)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solidarité.

Wiktprintable without text.svg

Voir « solidarité » sur le Wiktionnaire.

En science sociale, la solidarité est une action bienfaisante à laquelle des hommes se sentent tenus à l'endroit d’autres hommes, généralement des membres d’un même groupe liés par une communauté de destin (famille, village, profession, entreprise, nation, et.). Ce terme est également employé par des élus politiques qui mettent en œuvre une solidarité contrainte qui répond selon eux à des devoirs moraux de la société qui les a élu.

Le terme solidarité est employé dans un cadre juridique dans le cas de relations entre débiteurs.

Sommaire

Notion juridique

Dans le cadre juridique, on parle de solidarité chaque fois que plusieurs personnes ont une obligation en commun, qu'il s'agisse d'une dette contractuelle, délictuelle, quasi-délictuelle ou liée à la possession commune d'une chose ou d'un droit (par exemple pour les membres d'une indivision). La notion de solidarité est donc lié à celle de société, qu'elle soit de droit ou de fait.

Selon le Code civil français, il y a solidarité entre débiteurs s’ils ont engagé ensemble un emprunt et sont tous responsable pour son remboursement : « il y a solidarité de la part des débiteurs, lorsqu'ils sont obligés à une même chose, de manière que chacun puisse être contraint pour la totalité, et que le paiement fait par un seul libère les autres envers le créancier[1]. » Le Code civil stipule également que « la solidarité ne se présume point ; il faut qu'elle soit expressément stipulée[2] », c’est-à-dire qu'elle doit résulter d'une mention explicite de la loi ou d'un contrat.

Article connexe : Droit des obligations (France).

Solidarité sociale

Dans son acception positive, la solidarité est une démarche humaniste de personnes qui choisissent ou ressentent une obligation morale d'assister une autre personne. La solidarité se distingue de l'altruisme : l'altruiste peut souhaiter aider autrui sans pour autant se sentir concerné par ce qui lui arrive, et inversement on peut se rendre solidaire d'autrui simplement par intérêt bien compris (attente d'une réciprocité) et non par altruisme.

Très souvent, on présente sous cette forme positive des formes de solidarité plus ambigüe :

  • une forme d'échange mutuel, où chaque membre se rend solidaire des autres parce que les autres se rendent solidaire de lui. C'est donc un calcul (économique) et non une démarche généreuse (voir coopération) ;
  • une forme de solidarité imposée, où chaque membre se trouve obligé d'adhérer au groupe sous peine de perdre certains bénéfices (frais de copropriété,...), voire sous la menace de sanctions (partie socialisée du salaire, impôts, conscription).

La solidarité peut être individuelle ou collective.

Historique de l'analyse sociologique du terme

La notion a été étudiée par Charles Gide à la fin du XIXe siècle ; théoricien de l'École de Nîmes, mouvement coopératif français, il a développé les idées de coopération émancipatrice à partir de 1886[3].

Puis Émile Durkheim, dans De la division du travail social (1893), reprend et développe la notion de solidarité sociale en tant que lien moral entre individus d'un groupe ou d'une communauté. Selon Durkheim, pour qu'une société existe, il faut que ses membres éprouvent de la solidarité les uns envers les autres. Elle est liée également à la conscience collective qui fait que tout manquement et crime vis-à-vis de la communauté suscite l'indignation et la réaction de ses membres. Il développe les concepts de « solidarité mécanique » et de « solidarité organique »[4]. Une société donnant lieu à de la solidarité mécanique tient sa cohésion de l'homogénéité de ses membres, qui se sentent connectés par un travail, une éducation, une religion, un mode de vie similaires. La solidarité mécanique se produit normalement dans les sociétés traditionnelles de petite taille[5]. La solidarité organique provient quant à elle de l'interdépendance qui vient de la spécialisation du travail et des complémentarités entre personnes, que provoquent les sociétés modernes, industrielles[5], [6].

Groupes dans lesquels la solidarité est fortement présente

L'armée provoque généralement une grande solidarité et de l'entraide entre les soldats, qui sont liés par un destin commun (gagner ou mourir ensemble).

La solidarité se manifeste particulièrement lorsque une partie d'une population est victime d'un problème inattendu frappant aléatoirement : une catastrophe naturelle, un acte terroriste, etc.

Les milieux chrétiens font particulièrement preuve de charité et de solidarité. La solidarité chrétienne a fait l'objet des encycliques Populorum progressio et Rerum Novarum.Les peuples Africains eux aussi font preuve souvent de solidarité.

Formes de solidarité

La solidarité au sein d'une société s'exprime en particulier envers les plus pauvres. Elle peut prendre la forme d'une aide pécuniaire, d'un soutien moral, ou d'une aide en nature (nourriture, etc.).

Utilisation politique du terme

L’État pratique une redistribution coercitive des revenus et des richesses que les hommes politiques élus justifient, selon leur tendance politique, par un « devoir de solidarité » entre membres d'une même société, par une augmentation des inégalités sociales menaçant la cohésion sociale, ou par une spoliation des richesses produites par le travail au profit du capital, nécessitant une redistribution des richesses. Selon les plus libéraux, économiquement parlant, cette pratique tend vers l'assistanat et la spoliation étatique.

Divers types d'organisations se réclament de la valeur positive de solidarité, voire se considèrent comme un fragment de l'incarnation de la solidarité :

Notes et références

  1. Article 1200 du Code civil français.
  2. Article 1202 du Code civil français.
  3. Charles Gide (1847-1932), Musée virtuel du protestantisme français
  4. article "Solidarité sociale", Encyclopédia Universalis. Consulté le 11 août 2008.
  5. a  et b (en) Collins Dictionary of Sociology, p. 405-6.
  6. « Éléments pour une généalogie du concept de solidarité », Bruno Karsenti, in Futur Antérieur, n°41/42, 1997 ; La solidarité. Histoire d'une idée, Marie-Claude Blais, 2007, Gallimard

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « Solidarit%C3%A9 (notion) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solidarite (notion) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solidarité (notion) — Pour les articles homonymes, voir Solidarité. Sur les autres projets Wikimedia : « Solidarité (notion) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La solidarité est un lien d engagement et de dépendance réciproques entre des… …   Wikipédia en Français

  • Solidarité économique — Solidarité (notion) Pour les articles homonymes, voir Solidarité …   Wikipédia en Français

  • Solidarite — Solidarité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Solidarité sociale — Solidarité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Solidarite mecanique — Solidarité mécanique La solidarité mécanique est une notion introduite par Émile Durkheim dans De la division du travail social (1893). Elle décrit un type de relation sociale caractéristique de la Société traditionnelle, tandis que la solidarité …   Wikipédia en Français

  • Solidarité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Solidarité », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La solidarité est une notion juridique et… …   Wikipédia en Français

  • Solidarité mécanique — La solidarité mécanique est une notion introduite par Émile Durkheim dans De la division du travail social (1893). Elle décrit un type de relation sociale caractéristique de la Société traditionnelle, tandis que la solidarité organique se… …   Wikipédia en Français

  • Pacte civil de solidarité — « Pacs » et « PACS » redirigent ici. Pour les autres sens, voir Pacs (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Pacte Civil de Solidarité — « Pacs » redirige ici. Pour les autres significations, voir Pacs (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Pacte civil de solidarite — Pacte civil de solidarité « Pacs » redirige ici. Pour les autres significations, voir Pacs (homonymie) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.