Societe nationale de musique

Societe nationale de musique

Société nationale de musique

Sommaire

Création

La Société Nationale de Musique fut fondée le 25 février 1871 par Romain Bussine et Camille Saint-Saëns, qui en partageaient la présidence. Son but était de promouvoir la musique française et de permettre à de jeunes compositeurs de faire jouer leurs œuvres en public. Sa devise était « Ars gallica ». Parmi ses membres initiaux figuraient : César Franck, Ernest Guiraud, Jules Massenet, Jules Garcin, Gabriel Fauré, Alexis de Castillon, Henri Duparc,Paul Lacombe,Théodore Dubois, et Paul Taffanel. Elle fut créée en réaction à la tendance française de favoriser la musique vocale et l’opéra au détriment de la musique d’orchestre, et pour réaffirmer la grandeur de la musique française face à la tradition germanique.

Lancement

Le concert inaugural fut donné le 17 novembre 1871 avec au programme le Trio en si bémol majeur de César Franck, deux mélodies de Dubois, cinq pièces dans le style ancien de Castillon, une réduction du Concerto pour violon de Garcin, une Improvisation pour ténor de Massenet et le Caprice héroique pour deux pianos de Saint-Saëns. Le concert eut lieu dans les salons Pleyel. La salle Érard accueillit les concerts orchestraux, et l’Église Saint-Gervais les œuvres avec orgue. Bien que la Société disposait de peu de moyens, elle fut à même d’engager des interprètes de premier ordre tels Pablo de Sarasate, Eugène Ysaÿe ou Wanda Landowska.

Ouverture

Dans les années 1880, la société commença à accepter les partitions de compositeurs non français. Ernest Chausson en fût le secrétaire de 1883 à sa mort. Vers la fin de cette décennie, la société accepta de nombreux compositeurs de la génération montante, tels Debussy et Ravel.

Crise et Renouveau

En 1886, la Société eut une division frontale à propos du problème de la promotion de musique étrangère, Saint-Saëns le « conservateur » affrontant César Franck, Vincent d'Indy et d’autres. César Franck fut finalement élu président ce qui entraîna la démission de Bussine et de Saint-Saëns. Avec la mort de César Franck en 1890, la présidence incomba à d’Indy. Après quelques incidents, Maurice Ravel quitta la Société pour en fonder une nouvelle appelée Société musicale indépendante. La compétition entre deux sociétés et le manque de nouveaux manuscrits entraîna une réduction de l’activité de la Société Nationale de Musique jusqu’aux années 1930, où l’apport de nouveaux membres tel Olivier Messiaen lui apporta un nouveau souffle.

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Soci%C3%A9t%C3%A9 nationale de musique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Societe nationale de musique de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Société Nationale de Musique — Sommaire 1 Création 2 Lancement 3 Ouverture 4 Crise et Renouveau // …   Wikipédia en Français

  • Société nationale de musique — Sommaire 1 Création 2 Lancement 3 Ouverture 4 Crise et renouveau 5 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Societe Nationale de Musique — Die Société Nationale de Musique ist eine französische musikalische Vereinigung. Sie wurde am 25. Februar 1871 gegründet, um vor allem zeitgenössische Instrumentalmusik französischer Komponisten öffentlich aufzuführen. Die Gründung war eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Société Nationale de Musique — Die Société Nationale de Musique ist eine französische musikalische Vereinigung. Sie wurde am 25. Februar 1871 gegründet, um vor allem zeitgenössische Instrumentalmusik französischer Komponisten öffentlich aufzuführen. Die Gründung war eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Société Nationale de Musique — The Société Nationale de Musique was founded on February 25 1871 to promote French music and to allow young composers to present their music in public. The motto was Ars gallica .It was founded by Romain Bussine and Camille Saint Saëns, who… …   Wikipedia

  • École nationale de musique, de danse et d'art dramatique d'Orléans — Conservatoire à rayonnement départemental d Orléans Le Conservatoire à rayonnement départemental d Orléans est une école de musique française située dans la ville d Orléans dans le Loiret et la région Centre. Depuis 2006, l appellation officielle …   Wikipédia en Français

  • Université nationale de musique de Tokyo — Université des Arts de Tokyo Université des Arts de Tokyo Informations Fondation Mai 1949 Type Université nationale Localisation Tokyo,  Japon Campus …   Wikipédia en Français

  • Université nationale de musique de Tōkyō — Université des Arts de Tokyo Université des Arts de Tokyo Informations Fondation Mai 1949 Type Université nationale Localisation Tokyo,  Japon Campus …   Wikipédia en Français

  • Musique De Chambre Française Du XIXe Siècle — Sommaire 1 Introduction 2 Contexte 3 Les débuts 4 Tournant 5 Conclusion …   Wikipédia en Français

  • Musique de chambre francaise du XIXe siecle — Musique de chambre française du XIXe siècle Sommaire 1 Introduction 2 Contexte 3 Les débuts 4 Tournant 5 Conclusion …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»