Slate (magazine)


Slate (magazine)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slate.

Slate (« ardoise » en français) est un magazine en ligne américain. Depuis février 2009, il existe également en version française.

Sommaire

Slate.com

Le magazine a été créé en 1996 par l'ancien rédacteur en chef du New Republic Michael Kinsley. Propriété de Microsoft, il est alors un élément de MSN. Le 21 décembre 2004, le magazine est racheté par le Washington Post Company. Il est géré depuis le 4 juin 2008 par Slate Group, l'entité des publications en ligne créée par le Washington Post Company pour développer et gérer les magazines uniquement disponibles sur Internet.

Slate, qui propose quotidiennement de nouveaux articles, couvre la politique, l'économie, la culture et les sports. Il vit des recettes publicitaires et est disponible gratuitement depuis 1999.

Depuis juin 2008, David Plotz en est le rédacteur en chef, en remplacement de Jacob Weisberg, dont il était le rédacteur-adjoint. Jacob Weisberg est lui devenu président et rédacteur en chef du Slate Group.

Slate a en moyenne 6 millions de lecteurs[1] et est rentable[1].

Slate.fr

Le 10 février 2009, un magazine en ligne homonyme français a été lancé, fondé par Jean-Marie Colombani, ancien directeur du journal Le Monde, Éric Leser, Johan Hufnagel, et Éric Le Boucher, journalistes, et Jacques Attali[2]. Le Slate Group ne possède que 15 % du capital du magazine français[1] et ses 5 fondateurs indiquent en avoir le contrôle[2]. Slate.fr reprend le concept, la gratuité et l'habillage de la version américaine dont il propose aussi une sélection d'articles traduits, en plus de ses propres articles. Au contraire de journaux en ligne comme Rue89 ou Bakchich, Slate.fr reste sur une formule magazine, ne proposant ni actualités, ni scoops[1].

Le capital de la société E2J2, qui est l'éditeur du site internet slate.fr, est composé à 50% par les cinq membres fondateurs, 15% par le Washington Post et 35% par Viveris Management (depuis la levée de fonds en juin 2009 au cours de laquelle Viveris Management a injecté 1,5 million d'euros)[3]

En juillet 2010, le site lance une nouvelle version, avec un design (retravaillé par l'entreprise Upian.com) et une organisation articulée autour du magazine d'une part, et d'autre part des blogs et des contributions des utilisateurs : il est désormais possible de commenter à partir de comptes extérieurs au site. Le haut de la une est restructuré, et la section « Ici et Ailleurs » réapparaît sous le nom « Lu, Vu et Entendu ».

En 2009, sur un exercice de quinze mois d'octobre 2008 à décembre 2009, les pertes du site s'élèvent à 930 000 euros pour un chiffre d'affaires de 380 000 euros, perçu à partir de septembre 2009[4].

SlateAfrique.com

Le 10 février 2011 le site SlateAfrique.com[5] est lancé après plusieurs semaines de version bêta.

Notes et références

  1. a, b, c et d "Slate débarque en France", L'Express, 9 février 2009.
  2. a et b "Slate.fr : Jean-Marie Colombani à l'assaut du Web", Le Point.fr, 10 février 2009.
  3. Capital Finance, « Slate.fr accroît ses fonds propres de 1,5 million d'euros », dans Les Echos, 5 juin 2009 [texte intégral (page consultée le 14 juillet 2009)] )
  4. Matthieu Vincent, « Slate.fr : jeune site, vieilles rengaines », Acrimed, 21 octobre 2010.
  5. [1], Le site SlateAfrique.com.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Slate (magazine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Slate (magazine) — Slate URL slate.com …   Wikipedia

  • Slate.fr — Slate (magazine) Slate (ardoise en français) est un magazine en ligne américain. Depuis février 2009, il existe également une version française. Sommaire 1 Slate.com 2 Slate.fr 3 Source et références 4 …   Wikipédia en Français

  • Slate (revue) — Slate (magazine) Slate (ardoise en français) est un magazine en ligne américain. Depuis février 2009, il existe également une version française. Sommaire 1 Slate.com 2 Slate.fr 3 Source et références 4 …   Wikipédia en Français

  • Slate (disambiguation) — Slate is a type of rock.Slate may also refer to: *Slate (writing), a sheet of material, originally made of slate, on which a person can write *Slate (elections), a group of candidates that run on a common platform in an election. * Slate… …   Wikipedia

  • Slate (Magazin) — Slate ist ein Online Magazin, das ursprünglich 1996 von Microsoft als Teil von MSN aufgebaut wurde. Am 21. Dezember 2004 wurde es von The Washington Post Company gekauft. Inhaltsverzeichnis 1 Strukturen 2 Geschichte 3 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Slate — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme Slate (signifiant ardoise en français) peut faire référence à : Slate, un magazine en ligne américain, ou sa déclinaison en langue… …   Wikipédia en Français

  • Clean Slate — may refer to: Clean Slate (1994 film), a film released by MGM in 1994 starring Dana Carvey and Valeria Golino. Clean Slate (software), software created by Fortres Grand for non restrictive disk protection . Clean Slate (Kim Possible), Kim… …   Wikipedia

  • Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom — Infobox Law Firm firm name = Skadden, Arps, Slate, Meagher Flom LLP and Affiliates firm headquarters = num offices = 23 num attorneys = 2,000+ [http://www.abovethelaw.com/2007/10/random internal email of the d.php Random Internal Email of the Day …   Wikipedia

  • The Blank Slate — The Blank Slate: The Modern Denial of Human Nature is a best selling 2002 book by Steven Pinker arguing against tabula rasa models of the social sciences. Pinker argues that human behavior is substantially shaped by evolutionary psychological… …   Wikipedia

  • Wired (magazine) — Wired Editor in Chief Chris Anderson Former editors Louis Rossetto Categories Business, technology, lifestyle, thought leadership …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.