Sixieme Gouvernement de Nouvelle-Caledonie

Sixieme Gouvernement de Nouvelle-Caledonie

Sixième Gouvernement de Nouvelle-Calédonie

Le Sixième Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie élu depuis les Accords de Nouméa, dit aussi Premier gouvernement Martin, a été élu le 6 août 2007 par le Congrès issu des élections du 9 mai 2004. Il n'y avait que deux listes candidates : une liste unissant les anti-indépendantistes issus des deux formations jusqu'ici opposées mais qui se sont rapprochées depuis les élections nationales de 2007, l'Avenir ensemble et le Rassemblement-UMP, qui a réuni 35 voix (soit une voix de moins que ce que l'on pouvait supposer étant la répartition des familles politiques au Congrès, Christiane Gambey, seule élue indépendantiste de l'Avenir ensemble, ayant décidé de voter blanc) et 8 membres sur 11 au gouvernement (4 Avenir ensemble et 4 RPCR), et une liste unique indépendantiste qui a totalisé 17 voix (là aussi avec une voix de moins que prévu, un des suffrages indépendantistes, retrouvé collé avec un bulletin blanc, ayant été comptabilisé comme nulle), soit 3 membres élus au gouvernement (deux UNI-FLNKS et trois Union calédonienne, comme lors des deux précédents gouvernements). Les nouveaux élus indépendantistes ainsi que leurs suivant de liste ont immédiatement démissionné, entraînant par conséquent le reste du gouvernement, le FLNKS considérant que le bulletin comptabilisé comme nul était le fruit d'une « erreur matérielle » (d'autant que ce bulletin nul a fait perdre un siège au sein du gouvernement aux indépendantistes qui pouvaient espérer obtenir 4 membres étant donné le bulletin blanc de Christiane Gambey). C'était à peu près pour les mêmes raisons que le premier gouvernement Thémereau avait chuté en 2004 le jour même de sa formation. Les secteurs de compétence n'ont donc pas pu être attribués. Initialement prévus pour disposer de 11 membres, le gouvernement fut immédiatement réduits uniquement aux 8 élus anti-indépendantistes qui procédèrent à l'élection de leur président, Harold Martin de l'Avenir ensemble comme convenu dans l'accord politique signé entre ce parti et le Rassemblement-UMP, et de leur vice-présidente, Annie Beustes du RPCR, le 7 août 2007. Il s'est ainsi contenté de gérer les affaires courantes jusqu'à l'élection du nouvel exécutif, le 21 août. Celui-ci n'a pas vu sa composition totalement changé par rapport à ce gouvernement, bien que les indépendantistes ont gagné un membre de plus vu qu'ils ont fait cette fois le plein de leurs 17 voix et étant donné que Christiane Gambey a maintenu son vote blanc, et les anti-indépendantistes ont donc perdu un poste (Isabelle Champmoreau, du Rassemblement-UMP, quitte alors le gouvernement).

Sommaire

Gouvernement précédent

Deuxième gouvernement Thémereau.

Gouvernement suivant

Deuxième gouvernement Martin.

Présidence et Vice-présidence

Composition

Membres de l'Avenir ensemble

Membres du Rassemblement-UMP

Membres du FLNKS démissionnaires

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Ce document provient de « Sixi%C3%A8me Gouvernement de Nouvelle-Cal%C3%A9donie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sixieme Gouvernement de Nouvelle-Caledonie de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»