Sismographe


Sismographe
Dessin par Galitzine (1914) d'un sismographe Wiechert marquant l'introduction de l'amortissement du mouvement en sismomètrie.

Le sismographe est un appareil qui mesure le mouvement du sol (sismomètre) et l'enregistre sur un support visuel. Le tracé de ce mouvement s'appelle un sismogramme.

Pour obtenir le mouvement tridimensionnel de l'onde sismique, il est nécessaire d'enregistrer trois directions différentes formant un trièdre (en général, une direction verticale, et deux directions horizontales perpendiculaires). Les sismographes étaient conçus pour enregistrer une seule composante verticale ou horizontale car la mécanique est différente. Les observatoires sismologiques étaient donc équipés de différents sismographes.

Ces instruments sont en général classés selon le type de mesure physique. Les capteurs enregistrant la vitesse du sol sont appelés vélocimètre et ceux enregistrant l'accélération accéléromètres. Il est important de savoir que les accéléromètres utilisés dans le domaine de la sismologie ont une sensibilité très différente de ceux employés dans l'industrie. La réponse instrumentale sert aussi à classer les vélocimètres. Les capteurs ayant une réponse autour de 1 Hz sont appelés courte période et ceux ayant une réponse propre au delà de 20 s sont appelés longue période. Les capteurs modernes ont souvent une réponse plate sur une vaste gamme de fréquence et sont appelés large bande ou très large bande.

Sommaire

Description

Sismographe Ifremer pouvant être installé de façon temporaire au fond des océans.

Un sismographe est composé d'un capteur, le sismomètre, qui est la partie mécanique sensible[1] et d'un enregistreur.

Le sismomètre

Le sismomètre est un capteur qui enregistre le mouvement du support sur lequel il se trouve fixé. Ce terme est le plus souvent employé en sismologie et désigne l'instrument qui enregistre les mouvements du sol.

Un sismomètre est constitué d'une masse très lourde placée sur une barre fixée à une de ses extrémités et qui pivote dans un plan horizontal (pour les deux sismomètres mesurant les composantes horizontales du déplacement) ou dans un plan vertical (pour le sismomètre mesurant la composante verticale).

La masse est reliée au bâti par un ressort. Un aimant, fixé au bâti, entoure le bas du ressort, afin de stabiliser la masse après les secousses, et ainsi éviter que le sismographe n'enregistre des tremblements après la fin du séisme.

La masse, en raison de son inertie, ne bouge pas alors que le bâti de l'appareil, fixé au sol, accompagne les mouvements du séisme.

La plupart du temps, un sismographe est isolé du monde extérieur, pour éviter des perturbations dans les mesures (vent, pression atmosphérique).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

L'enregistreur

La barre pivotante est reliée à un crayon qui enregistre les mouvements sur un papier déroulant. En cas de séisme, le papier bouge sous le crayon, le dessin ainsi produit est appelé sismogramme.

Histoire

Réplique du sismographe de Zhang Heng

C’est un Chinois, l’inventeur Zhang Heng, qui créa le premier sismographe en 132. Ce sismographe se présentait sous la forme d’un récipient en bronze (d’environ deux mètres de diamètre), contenant un poids suspendu. Huit dragons étaient disposés tout autour du récipient, avec dans la bouche de chacun une boule. Lorsqu’une onde sismique assez importante arrivait, le pendule oscillait dans un sens, ouvrait la bouche d’un dragon et se bloquait pour ne pas déclencher le mécanisme pour un autre dragon. La boule était réceptionnée dans la bouche d’une grenouille, ainsi, il était possible de déterminer la direction dans laquelle avait eu lieu le tremblement de terre, mais non sa distance ou son intensité.

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • (de) Boris Galitzine, Vorlesungen über Seismometrie, 1914, B. G. Täubner, Leipzig et Berlin.
  • Joseph Needham, La Science chinoise et l'Occident. (ISBN 2020046563).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sismographe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sismographe — [ sismɔgraf ] n. m. • 1871; séismographe 1858; de sismo et graphe ♦ Instrument qui enregistre les mesures (⇒ sismogramme) des oscillations et séismes d une région de l écorce terrestre. ● sismographe ou séismographe nom masculin Appareil… …   Encyclopédie Universelle

  • sismographe — (si smo gra f ) s. m. Terme de physique. Instrument destiné à indiquer l intensité des tremblements de terre. Le sismographe thermo électrique a signalé un frisson continuel du sol avec des secousses de tremblement de terre. ÉTYMOLOGIE    Du grec …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sismographe — seismografas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Įtaisas, automatiškai aptinkantis ir užrašantis žemės drebėjimo sukeltų seisminių bangų intensyvumą, sklidimo kryptį ir trukmę. atitikmenys: angl. seismograph vok.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • SISMOGRAPHE — n. m. T. didactique Appareil enregistreur qui marque l’heure, la durée et l’amplitude des mouvements d’un point de l’écorce terrestre pendant un tremblement de terre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • séism- — sism(o) ou séism(o) ♦ Élément, du gr. seismos « secousse ». ⇒SISM(O) , SÉISM(O) , (SISM , SISMO , SÉISM , SÉISMO ), élém. formant Élém. tiré du gr. « secousse », plus partic. « tremblement de terre », entrant dans la constr. d adj. et de subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • séismo- — sism(o) ou séism(o) ♦ Élément, du gr. seismos « secousse ». ⇒SISM(O) , SÉISM(O) , (SISM , SISMO , SÉISM , SÉISMO ), élém. formant Élém. tiré du gr. « secousse », plus partic. « tremblement de terre », entrant dans la constr. d adj. et de subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • séismographe — → sismographe ● sismographe ou séismographe nom masculin Appareil enregistrant les mouvements du sol engendrés par les ondes sismiques. ⇒SISMOGRAPHE, SÉISMOGRAPHE, subst. masc. SC. DE LA TERRE. Appareil destiné à enregistrer les séismes, les… …   Encyclopédie Universelle

  • sism- — sism(o) ou séism(o) ♦ Élément, du gr. seismos « secousse ». ⇒SISM(O) , SÉISM(O) , (SISM , SISMO , SÉISM , SÉISMO ), élém. formant Élém. tiré du gr. « secousse », plus partic. « tremblement de terre », entrant dans la constr. d adj. et de subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • sismo- — sism(o) ou séism(o) ♦ Élément, du gr. seismos « secousse ». ⇒SISM(O) , SÉISM(O) , (SISM , SISMO , SÉISM , SÉISMO ), élém. formant Élém. tiré du gr. « secousse », plus partic. « tremblement de terre », entrant dans la constr. d adj. et de subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • Les tremblements de terre — Tremblement de terre Un tremblement de terre, ou séisme, résulte de la libération brusque d énergie accumulée par les déplacements et les frictions des différentes plaques de la croûte terrestre (phénomènes regroupés sous le nom de tectonique des …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.