Sind


Sind
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Sindh (homonymie).

Sind

Drapeau
Blason
Carte de Localisation
Langue de jure anglais, ourdou
Langue de facto sindhi, ourdou, etc.
Capitale Karachi
Villes les plus peuplées Karachi, Hyderabad, Sukkur
Superficie totale 140 914 km²
Rang (superficie) Classé 3e
Population totale (2010) 60 000 000 hab.
Rang (population) Classé 2e
Densité 428 hab./km²
Gouverneur Ishrat-ul-Ibad Khan
Chief Minister Qaim Ali Shah
Assemblée provinciale Assemblée provinciale du Sind
Site web sindh.gov.pk


Le Sind ou Sindh est l’une des quatre provinces du Pakistan. Il est entouré du Balouchistan à l'ouest et au nord, du Panjâb au nord et du Rajasthan indien à l'est. Il est bordé au sud par la mer d'Oman et le Rann de Kutch.

Le Sind est la troisième province pakistanaise par ordre de superficie. Il mesure 579 km du nord au sud et 442 km d’est en ouest (dans sa plus grande largeur) ou 281 km (en moyenne), avec une superficie de 140 915 km². Sa population s'élevait à 60 millions d'habitants en 2010, la moitié résidant dans les villes. Sa capitale est Karachi, principale ville du Pakistan et ancienne capitale nationale jusqu'à la fondation d'Islamabad, les autres villes importantes étant Hyderabad, Sukkur, Mirpur Khas, Tando Adam, Tando Allahyar, Nawabshah, Larkana, Shikarpur, Khairpur, Badin.

La basse vallée de l'Indus coule dans le Sind bordé à l'est, en Inde, par le désert du Thar.

Les principales cultures sont le coton, le riz, le blé et la canne à sucre, la plus importante étant celle du riz. On y cultive aussi la banane et la mangue.

Sommaire

Histoire

Le Sind abrite le site de Mohenjo-daro, un des plus importants de la civilisation de la vallée de l'Indus. Il constitua une marche occidentale de l'Empire maurya, puis fit partie de l'Empire Gupta.

Il fut ensuite gouverné par la dynastie Rai, d'abord bouddhiste puis hindoue, dont nous connaissons plusieurs râjas. Le dernier, Dâhar — ou Dâhir — est assassiné par Muhammad ibn-Qâsim. Après la conquête de la région par Muhammad ibn-Qâsim en 711-712, l'islam devint la religion des dirigeants. La dynastie arabe des Hibbârîdes domine la région à partir du milieu du IXe siècle, tout en reconnaissant l'autorité nominale du calife abbasside de Bagdad.

À la fin du IXe siècle, les Qarmates de Bahreïn y envoient des missionnaires ismaéliens. Les ismaéliens prennent Multan par surprise en 977 puis prennent la totalité du Sind aux Hibbârîdes en 985. Ils forment un État indépendant dont les souverains font allégeance au calife fatimide du Caire. Un commerce prospère se développe alors par la route de la mer Rouge.

En 1010 Mahmud de Ghazni prend Lahore, ce qui lui assure la maîtrise du bassin de l’Indus. Il capture à Multân le gouverneur ismaïlien. Un ismaïlien nommé Khalif fonde alors la dynastie des Sumras, qui dirige le pays jusqu’en 1352. Quand Muhammad Ghûrî prend Multân en 1179, Les Sumras sont contraint de se replier sur Thatta, qui devient leur capitale.

La région appartiendra aux sultans de Delhi à partir de 1214, puis après une période d'indépendance, sera conquise par Akbar en 1591.

Le perse Nâdir Shâh incorpore le Sind à son empire après la prise de Delhi en 1739, puis il passe en 1747 dans les mains d'Ahmad Shâh, fondateur de la dynastie durrani. En 1803, il est attaqué une première fois par les Britanniques mais résiste.

En 1842-1843, les forces britanniques conduites par le général Charles Napier s'en emparèrent. Le premier Aga Khan qui aida les Britanniques dans cette conquête en fut récompensé par une pension.

La province intègre le Pakistan en 1947.

Géographie

Démographie

Les langues parlées dans la province sont le sindhi, le seraiki, l'ourdou, le gujarati, le balotchi, le marwari, le dhatki, le parkri koli et bien d'autres.

Religion

Les principales religion du Sindh sont l'islam, Hindouisme, le Christianisme et le Parsisme.

Politique

Parti Voix (niveau national)  % Députés fédéraux élus Députés provinciaux élus Évolution (province)
Parti du peuple pakistanais 3 598 589 42,70 % 30 93 en augmentation 26
Muttahida Qaumi Movement 2 542 993 30,18 % 19 51 en augmentation 11
Ligue musulmane du Pakistan (Q) 1 011 621 12,01 % 5 9 en diminution 9
Ligue musulmane du Pakistan (N) 139 674 1,66 % 0 0 =
Muttahida Majlis-e-Amal 65 558 0,78 % 0 0 en diminution 10
Parti national Awami 39 071 0,46 % 0 2 en augmentation 2
Autres et indépendants 1 029 209 12,21 % 6 11 en diminution 19
Total (participation : 44,8 %) 8 609 468 100 % 60 166

Administration

Villes les plus importantes

Ville Population (est. 2010)[1]
Karachi 13 205 339
Hyderabad 1 578 367
Sukkur 493 438
Larkana 456 544
Nawabshah 272 598
Mirpur Khas 242 887

Les districts

Article détaillé : Liste des districts du Sind.

La province est divisée en 23 districts.

Références

  1. (en) Statistique sur les plus grandes villes du Pakistan, World Gazetteer. Consulté le 9 juin 2009

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sind de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sind — (Scinde), Provinz der britisch ind. Präsidentschaft Bombay (s. Karte »Ostindien«), begrenzt vom Ran von Katsch und dem Arabischen Meer, von Belutschistan, dem Pandschab und den Wüsten von Radschputana, 123,768 qkm mit (1901) 3,207,584 Einw. Dazu… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • sind — sb., et, sind, ene, i sms. sinds , fx sindsstemning, dog sind i sindbillede og sindrig, og sinde i sindelag; have i sinde; ligge på sinde; lægge på sinde; til sinds …   Dansk ordbog

  • Sind — /sind/, n. a former province of Pakistan, in the lower Indus valley; now part of West Pakistan. 48,136 sq. mi. (125,154 sq. km). Cap.: Karachi. * * * or Sindh Province (pop., 1998: 29,991,000), southeastern Pakistan. It is bordered by the Arabian …   Universalium

  • Sind — [sind] province of Pakistan, in the lower Indus River valley: 54,407 sq mi (140,914 sq km); pop. 19,029,000; cap. Karachi …   English World dictionary

  • Sind — Sind, 1) so v.w. der Fluß Indus; 2) s. Sindh …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sind — Sind, Fluß in Ostindien, s. Indus …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sind [1] — Sind, der ind. Name des Stromes Indus …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sind [2] — Sind, Sindh, das Land am untern Indus mit dem großen Delta des Stromes, vor 1843 ein Staat von mehr als 2000 QM. u. 11/2 Mill. E., von mehren Fürsten (den Amirs von S.) beherrscht. die ein Corps Beludschen auf den Beinen hielten Unter dem… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sind — (le) prov. au S. E. du Pakistan, drainée par l Indus; 140 913 km²; 19 028 670 hab.; ch. l. Karâchi. L irrigation compense son aridité. Théâtre d affrontements ethniques entre les Mohajins, immigrants indiens de 1947 (date de la partition) ou… …   Encyclopédie Universelle

  • sind — Vunr ist, sein2 …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • sind — [Network (Rating 5600 9600)] Auch: • bist • seid …   Deutsch Wörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.