Sinai


Sinai

Sinaï

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sinaï (homonymie).
Péninsule du Sinaï
Nile River and delta from orbit.jpg
Carte du Sinaï avec la localisation des principales villes

Le Sinaï est une péninsule égyptienne d'environ 60 000 km², à la forme triangulaire et située entre la Méditerranée (au nord) et la mer Rouge (au sud). Elle est géographiquement située en Asie. Sa frontière terrestre longe le canal de Suez à l'ouest et la frontière israélo-égyptienne au nord-est. La limite orientale de la péninsule est marquée par une faille tectonique qui écarte, année après année, la mer Rouge. Du pétrole, du fer et du manganèse sont exploités dans le Nord et dans le centre sud. D'anciennes mines existent depuis des millénaires.

Cette région désertique est aujourd'hui habitée par plus de 400 000 Égyptiens, principalement au nord le long de la frontière israélienne et de la bande de Gaza. Les villes les plus connues sont : Charm el-Cheikh et Taba, qui sont des destinations touristiques importantes.

Le point le plus élevé qui se situe au sud de la péninsule est le mont Sainte-Catherine culminant à 2 642 m[1] et qui est aussi le sommet le plus haut d'Égypte. Le mont Sinaï, en arabe : جبل موسى ou Djebel Moussa (« Montagne de Moïse ») (2 285 m) [1], voisin, est d'après la Bible le lieu où Moïse aurait reçu les Dix Commandements. Toutefois, les historiens et les archéologues rejettent généralement l'idée que le site marquerait l'emplacement du mont décrit dans la Bible. A proximité des deux sommets se trouve le monastère Sainte-Catherine, fondé au Ve siècle et la plus ancienne architecture byzantine préservée jusqu'à aujourd'hui[1].

Sommaire

Le Sinaï et l’histoire moderne

EgyptIsraelBorderEilat.JPG

Au début du XXe siècle, le Sinaï appartenait à l'empire ottoman puis à l'empire britannique jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La frontière orientale de la péninsule fut tirée en ligne droite entre Rafah sur la Méditerranée et Taba sur la mer Rouge. Cette ligne est aujourd'hui la frontière israélo-égyptienne.

Dans la deuxième moitié du XXe siècle, des conflits ont opposé l'Égypte et Israël pour le contrôle de la région. Depuis la guerre israélo-arabe de 1948, le Sinaï a toujours été le théâtre de combats opposant les armées israélienne et égyptienne :

  • En 1948, les Britanniques et les Américains stoppèrent les Israéliens dès qu'ils entrèrent dans le nord-est de la péninsule. L'armistice de 1949 laissa le Sinaï et la bande de Gaza sous contrôle égyptien.
  • En 1956, Tsahal envahit en quelques jours la péninsule (avec les soutiens français et britanniques) pour mettre un terme au blocus égyptien sur le port israélien d'Eilat sur la mer Rouge et répondre à la nationalisation par Nasser du canal de Suez. Voir l'article détaillé. Les pressions américaines et soviétiques obligèrent les Israéliens à se retirer et l'ONU déploya des forces pour démilitariser la péninsule.
  • En 1967, l'Égypte ordonna le retrait des forces onusiennes, reprit son blocus du détroit et opéra militairement dans le Sinaï. L'offensive israélienne défit en six jours l'armée égyptienne et Israël choisit de garder le contrôle complet de la péninsule pour en faire une zone tampon.
  • En 1973, au cours de l'attaque-surprise des armées arabes le jour du Yom Kippour, les Égyptiens forcèrent la ligne Bar-Lev supposée imprenable qui avait été construite le long de la frontière entre le Sinaï et l'Égypte. Toutefois, les Israéliens repoussèrent finalement l'attaque et passèrent même le canal de Suez.
  • En 1979, le Sinaï fut échangé par les Israéliens contre un traité de paix avec l'Égypte. Le retrait israélien sur la péninsule entraîna la destruction de colonies de peuplement comme la ville de Yamit, au nord-est.
  • Depuis 1982, la Force multinationale et observateurs au Sinaï surveille la frontiére.
  • Depuis, la frontière du Sinaï est paisible, à l'exception des trafics d'armes qui transitent vers la bande de Gaza par des tunnels clandestins.
  • La ville de Charm el-Cheikh est désormais la « vitrine moderne » de l'Égypte qui y organise régulièrement des sommets internationaux. La ville fut prise pour cible lors d'attaques terroristes d'Al Qaïda.

Environnement

Accumulations de déchets sur le bord des chemins, dans la réserve naturelle de Nabq

L'environnement s'est fortement dégradé depuis le début du XXe siècle, suite au manque d'eau et à la pression touristique notamment. Toutes les laisses de mer sont polluées par de nombreux déchets, de nombreuses bouteilles de plastiques emportées par le vent depuis la mer s'accumulent dans le désert et sur les bords des chemins et routes. L'eau est polluée jusque dans les réserves naturelles.

Voir aussi

Lien externe

Notes

Ce document provient de « Sina%C3%AF ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sinai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SINAI — (Heb. סִינָי), peninsula situated between the two northern gulfs of the Red Sea, the Gulf of Eilat on the east and the Gulf of Suez on the west. It forms a triangle, each side of which measures about 200 mi. (320 km.). The peninsula consists of… …   Encyclopedia of Judaism

  • Sinai — • The mountain on which the Mosaic Law was given Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Sinai     Sinai     † …   Catholic encyclopedia

  • SINAÏ — Presqu’île de 61 000 kilomètres carrés, située entre l’Égypte et l’ancienne Palestine, à l’extrémité septentrionale de la mer Rouge. De forme triangulaire, limité au nord par la mer Méditerranée, à l’ouest par le canal et le golfe de Suez et à… …   Encyclopédie Universelle

  • Sinai — bezeichnet: eine Halbinsel im Nahen Osten, siehe Sinai Halbinsel einen gleichnamigen Berg auf der Halbinsel Sinai, siehe Sinai (Berg) einen Ort im alten Testament, siehe Sinai (Bibel) eine gleichnamige Wüste auf der Halbinsel Sinai, siehe Sinai… …   Deutsch Wikipedia

  • Sinaí — Saltar a navegación, búsqueda Imagen de la NASA de la Península del Sinaí desde un transbordador espacial. Al Oeste se sitúa el golfo de Suez y al Este el de Aqaba …   Wikipedia Español

  • Sinai — Sinai, SD U.S. town in South Dakota Population (2000): 133 Housing Units (2000): 62 Land area (2000): 0.365390 sq. miles (0.946355 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.365390 sq. miles (0.946355 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Sinai, SD — U.S. town in South Dakota Population (2000): 133 Housing Units (2000): 62 Land area (2000): 0.365390 sq. miles (0.946355 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.365390 sq. miles (0.946355 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Sinai — Sinai, vielgipfeliger Gebirgsstock im südlichen Teil der Sinaihalbinsel (s. d.), zwischen dem Meerbusen von Suez und dem von Akaba, auf dem Moses der Sage nach die zehn Gebote empfing. Kärtchen des Sinaigebirges. Ob der heutige Dschebel Musa… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • šinai — šinaĩ adv. žr. šenai: Duok šinaĩ, a tavo?! DūnŽ …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Sinai — [sī′nī΄; ] occas [., sī′nā ī΄, sīnē ī΄] Mount the mountain (probably in the S Sinai Peninsula but not identified) where Moses received the law from God: Ex. 19 …   English World dictionary