Signe égal


Signe égal
v · d · m
=

Ponctuation

Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) ) 
Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] ) 
Guillemets ( « », “ ” ou ‘ ’ ) 
Apostrophe ( ' ou ’ ) · Virgule ( , ) 
Barre oblique ( / ), inversée ( \ ) 
Espace (   ) · Point médian ( · ) 
Espace insécable (   ) 
Point ( . ) · Points de suspension ( … ) 
Point-virgule ( ; ) · Deux-points ( : ) 
Point d’exclamation ( ! ), d’interrogation ( ? ) 
Trait d’union ( - ) · Tiret ( – )

Ponctuation non standard

Point exclarrogatif ( ‽ )
Point d’ironie ( Point d’ironie, image miroir du point d’interrogation.

Diacritique

Accent aigu ( ´ ), double (  ̋  ) 
Accent grave ( ` ), double (  ̏  )
Accent circonflexe ( ^ ) · Hatchek ( ˇ ) 
Barre inscrite ( - ) · Brève ( ˘ ) 
Cédille ( ¸ ) · Macron ( ˉ ) · Ogonek ( ˛ ) 
Corne (  ̛  ) · Crochet en chef (  ̉ ) 
Point souscrit ( ִ ), suscrit ( ˙ ) 
Rond en chef ( ˚ ) · Tilde ( ~ ) 
Tréma ( ¨ ) · Umlaut ( ˝ )

Symboles typographiques

Arobase ( @ ) · Esperluette ( & ) 
Astérisque ( * ) · Astérisme ( ⁂ ) 
Barre verticale ( | ou ¦ ) 
Cœur floral (❦❧ ) 
Croisillon ( # ) · Numéro ( № ) 
Copyright ( © )   Marque ( ® )  
Degré ( ° ) · Celsius ( ℃ ) 
Prime : minute, seconde et tierce ( ′ ″ ‴ ) 
Obèle ( † et ‡ ) · Paragraphe ( § ) 
Par conséquent ( ∴ ) · Parce que ( ∵ ) 
Pied-de-mouche ( ¶ ) · Puce ( • )  
Tiret bas ( _ ) 

Symboles mathématiques

Plus et moins ( + − ) · Plus ou moins ( ± ) 
Multiplié ( × ) · Divisé ( ÷ ) · Égal ( = ≠ ) 
Pour cent ( % ) · Pour mille ( ‰ )
Carré ( ² ) · Cube ( ³ ) · Micro ( µ )

Autres symboles

Symboles typographiques japonais
Symboles monétaires

Le symbole ou signe = possède plusieurs significations.

Sommaire

Mathématiques

Le signe égal (=) indique, en mathématiques, l'identité entre les expressions qu'il sépare. Il peut donc exprimer une idée de comparaison entre les expressions (vérification de leur égalité), d'affectation de la valeur de l'une à l'autre (afin qu'elles deviennent identiques), ou peut séparer les étapes d'un raisonnement ou d'un calcul, où l'on transforme progressivement, afin de démontrer leur égalité, une expression en une autre. À noter que le mot égale dans l'expression "signe égal" est une forme verbale (comparer avec "deux plus deux égalent quatre") et non un adjectif (comme dans "ce signe est égal à l'autre"). Néanmoins, Littré donne: "Deux multiplié par cinq égale dix." Cet accord, dit sylleptique, est aussi recommandé par le Dictionnaire général ("Quatre plus quatre égale huit"), l'Académie... On préférera l'accord grammatical strict avec le verbe faire ("deux et deux font quatre").

Histoire

L'usage du signe «  =  » est attesté dès le début du XVIe siècle dans des manuscrits italiens[1]. Le livre The Whetstone of Witte du mathématicien gallois Robert Recorde[2] datant de 1557 contient aussi ce signe dans ce sens.

Variantes

Informatique

Dans les langages, le signe = peut prendre plusieurs significations selon l'opérateur auquel il appartient et le langage de programmation utilisé :

  • Tout seul, il peut être l'opérateur d'affectation ou bien l'opérateur de test d'égalité
  • Avec un autre signe égal accolé (==), il peut aussi être l'opérateur de test d'égalité (profonde ou pas)
  • Avec deux autres signes égal accolés (===), il peut aussi être l'opérateur de test d'égalité profonde
  • Avec un point d'exclamation accolé devant (!=), il peut être l'opérateur de test de non égalité
  • Avec un tilde accolé devant (~=), il peut également être l'opérateur de test de non égalité
  • Avec les chevrons accolés devant (<= et >=), il peut être l'opérateur de comparaison ou bien d'inégalité

Exemples de différences entre == et === en PHP:

'A' == 'A'  // renvoie true
'2' == '3'  // renvoie false
'4' == 4    // renvoie true
 
'A' === 'A' // renvoie true
'2' === '3' // renvoie false
'4' === 4   // renvoie false

Langue

Le signe égal est aussi utilisé pour indiquer le ton montant dans les orthographes des langues kroumen tépo et muan, et le ton bas en dan. Le caractère Unicode ꞊ (U+A78A) est préféré.

Voir aussi

Sources

  1. Filippo Russo, « La constitution de l'algèbre au XVIe siècle : Étude de la structure d'une évolution », dans Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, vol. 12, no 3, 1959, p. 193-208 [texte intégral] .
  2. (en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Signe égal », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews [lire en ligne] .
  3. (en) table du W3C

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Signe égal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • signe égal — lygybės ženklas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. equals sign vok. Gleichheitszeichen, n rus. знак равенства, m pranc. signe égal, m …   Automatikos terminų žodynas

  • Égal — Signe égal = Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou “ ” ) … …   Wikipédia en Français

  • Signe d'égalité — Signe égal = Ponctuation Accolades ( { } ) · Parenthèses ( ( ) )  Chevrons ( < > ) · Crochets ( [ ] )  Guillemets ( « » ou “ ” ) … …   Wikipédia en Français

  • Signe — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Cygne. Sur les autres projets Wikimedia : « Signe », sur l …   Wikipédia en Français

  • égal — égal, ale, aux [ egal, o ] adj. • igal v. 1150; réfect. de l a. fr. evel, ivel d apr. le lat. æqualis 1 ♦ Qui est de même quantité, dimension, nature, qualité ou valeur. ⇒ 1. équivalent, identique, même, pareil, semblable, similaire; équi , homo …   Encyclopédie Universelle

  • signe — [ siɲ ] n. m. • Xe; lat. signum I ♦ 1 ♦ Chose perçue qui permet de conclure à l existence ou à la vérité (d une autre chose, à laquelle elle est liée). ⇒ indice, manifestation, 1. marque, preuve, symptôme. « Il y a un signe infaillible auquel on… …   Encyclopédie Universelle

  • Signe Furax (feuilleton radiophonique) — Signé Furax (feuilleton radiophonique) Pour les articles homonymes, voir Signé Furax. Signé Furax est un feuilleton radiophonique français en cinq saisons, composé en tout de 1034[1] épisodes d’une durée moyenne de dix minutes chacun. Le… …   Wikipédia en Français

  • Signé furax (feuilleton radiophonique) — Pour les articles homonymes, voir Signé Furax. Signé Furax est un feuilleton radiophonique français en cinq saisons, composé en tout de 1034[1] épisodes d’une durée moyenne de dix minutes chacun. Le feuilleton a été diffusé de 1951 à 1952 sur la… …   Wikipédia en Français

  • Signe (arithmétique) — Pour les articles homonymes, voir Signe. En arithmétique, le signe d un nombre réel qualifie sa position par rapport à zéro. Un nombre est dit positif s il est supérieur ou égal à zéro ; il est dit négatif s il est inférieur ou égal à zéro.… …   Wikipédia en Français

  • Signé Furax (feuilleton radiophonique) — Pour les articles homonymes, voir Signé Furax. Signé Furax est un feuilleton radiophonique français en cinq saisons, composé en tout de 1034[1] épisodes d’une durée moyenne de dix minutes chacun. Le feuilleton a été diffusé de 1951 à 1952 sur la… …   Wikipédia en Français