Sicaire


Sicaire
Page d'aide sur l'homonymie Cet article parle des sicaires en tant que terme littéraire ou historique désignant un tueur à gages. Pour le courant judaïque, voir Sicaires.

Sicaire, est un terme littéraire ou historique pour désigner un tueur à gages. Il a également désigné les activistes juifs opposés aux Romains, les Sicaires, dans l'Israël antique.

Il tire son origine de la sica, épée courte et recourbée, l'arme nationale des Thraces qui était considérée dans la Rome antique comme l'arme des assassins et des brigands[1].

Dans son manuel de campagne électorale De petitione consulatus, Quintus Tullius Cicero utilise le mot sicarius pour qualifier avec mépris Catilina et Antoine de "a pueritia sicarii" (meurtriers depuis l'enfance)[2].

Sommaire

En Colombie

En Amérique latine, le terme sicario est utilisé pour se référer aux tueurs ayant des cibles bien définies.

C'est en Colombie que l'usage de ce mot est le plus vivace, depuis les années 1980, sévissent dans ce pays les sicarios, des tueurs à gages professionnels adeptes de l'assassinat, de l'enlèvement, de l'attentat à l'explosif et du vol, devenus progressivement une classe à part au sein du crime organisé en Colombie.

Décrits par Mark Bowden dans son récit d'enquête Killing Pablo: The Hunt for the World's Greatest Outlaw, les sicarios ont joué un rôle clé dans la vague de violence à l'encontre de la police et des autorités, au début des années 1990, lors de la campagne menée par le gouvernement pour capturer et extrader le baron de la drogue Pablo Escobar et d'autres partenaires du cartel de la cocaïne de Medellín.

Contrairement à ceux de leurs prédécesseurs, les actes des sicarios n'ont jamais été dictés par une idéologie quelconque, à part peut-être, celle de s'opposer à l'extradition des criminels colombiens.

Bien qu'Escobar ait utilisé des sicarios pour éliminer ses ennemis, il y avait autant de sicarios servant son rival, le cartel de Cali.
Beaucoup de sicarios sont morts dans les combats contre les forces de police.

Notes et références

  1. Alain Rey (dir), Dictionnaire historique de la langue française, éd. Les Dictionnaires le Robert, 1998, t. III, p. 3498
  2. Quintus Tullius Cicero, De petitione consulatus, II
  • Traduction du paragraphe "Modernity and Comparisons" de l'article de la wikipedia anglophone (en:Sicarii)

Voir aussi

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sicaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sicaire — [ sikɛr ] n. m. • v. 1300; lat. sicarius, de sica « poignard » ♦ Vx ou littér. Tueur à gages. ● sicaire nom masculin (latin sicarius, de sica, poignard) Littéraire. Tueur à gages. ⇒SICAIRE, subst. masc. A. HIST. Dans l Antiquité hébraïque,… …   Encyclopédie Universelle

  • sicaire — (si kê r ) s. m. Assassin gagé. •   Armez tout, affranchis, esclaves et sicaires, VOLT. Rome sauvée, III, 4. •   Ils se sont emparés des finances, ils les ont prodiguées à leurs sicaires, A. DUVAL les Suspects, 16. •   Les sicaires ou assassins… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SICAIRE — s. m. Assassin gagé. Il fut tué par des sicaires que son ennemi avait envoyés à sa poursuite …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SICAIRE — n. m. Assassin gagé. Il fut tué par des sicaires que son ennemi avait envoyés à sa poursuite …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Sicaire Dardan — Sicaire Dardan, ou Jean Sicaire Dardant, né à Brantôme (Dordogne) en 1763[1] et, selon certaines sources[2], mort à Sélestat (Bas Rhin) en 1814, fut un soldat des armées révolutionnaires, dont il démissionna en 1796 après avoir obtenu le grade de …   Wikipédia en Français

  • Menahem (Sicaire) — Menahem ben Yaïr ou ben Juda est un patriote judéen, dirigeant des Sicaires et un prétendant à la messianité du Ier siècle de l ère commune. Sommaire 1 Éléments biographiques 2 Notes et références 3 Source …   Wikipédia en Français

  • Sicarios — Sicaire Sicaire, est un terme littéraire ou historique pour désigner un tueur à gages. Il a également désigné les activistes Juifs, les assassins pieux[1], dans l antiquité hébraïque (cf Sicaires). Il tire son origine de la sica, épée courte et… …   Wikipédia en Français

  • Sicaires —  Cet article parle des Sicaires en tant que courant judaïque. Pour le terme littéraire ou historique désignant un tueur à gages, voir Sicaire Les Sicaires sont une faction de dissidents juifs extrémistes[1] qui tenta d’expulser les Romains… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Pierre de Brantôme — Pour les articles homonymes, voir Abbaye Saint Pierre. Abbaye Saint Pierre de Brantôme L abbaye Saint Pierre …   Wikipédia en Français

  • Annesse — et Beaulieu Annesse et Beaulieu Le canal d Annesse …   Wikipédia en Français