Shu`ubiya


Shu`ubiya

La shu`ûbiya[1] désigne un mouvement de résistance à la domination des arabes dans le monde musulman en particulier en Iran et en Al-Andalous pendant la période abbasside.

Ce verset du Coran utilise deux mots peuples[2] (Shu`ûb) et tribus[3] (Qabâ'il) :

« Ô hommes Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle. Nous vous avons partagés en peuples et en tribus afin que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble devant Dieu est le plus pieux. Dieu est omniscient et instruit de tout[4]. »

Le mot tribus est compris comme désignant les tribus arabes, tandis que le mot peuples désigne les population non-arabes . Cette distinction est à l'origine du mot shu`ûbiya comme mouvement des peuples contre la domination arabe. appelées aussi `ajamî. C'est en Iran que ce mouvement est le plus prononcé. Il prend la forme d'une résistance à l'arabisation de la culture. Parfois ce mouvement est ressenti comme anti-musulman, ou pour le moins un danger pour l'islamisation.

En Al-Andalous

Ce mouvement avait atteint les berbères pendant la conquête puis il a été repris par les populations locales : Galiciens, Wisigoths et Francs. Au XIe siècle, un exemple de la littérature shu`ûbî est la lettre (Risâla[5]) d'Ibn Garcia (Ibn Gharsiya). Cette lettre, écrite entre 1051 et 1076[6], tente de démonter la supériorité des nouveaux convertis sur les arabes.

Néo-Shu`ubiya

En 1966, Sami Hanna et G.H. Gardner écrivaient un article intitulé "Shu‘ubiyah Updated" dans le Middle East Journal[7]. L'universitaire néerlandais Leonard C. Biegel, dans son ouvrage publié en 1972 Minorités au Moyen-Orient: leur signification en tant que facteur politique dans le Monde arabe, a forgé à partir de l'article de Hanna et Gardner le concept de Néo-shu'ubiyya pour désigner les tentatives modernes de nationalismes alternatifs au panarabisme: assyrianisme, kurdisme, pharaonisme (nationalisme égyptien exaltant les racines non-arabes de ce pays), phénicianisme, nationalisme grand-syrien[8]. Dans un article de 1984, Daniel Dishon et Bruce Maddi-Weitzmann utilisent le même néologisme, Néo-Shu'ubiyya[9]., et en 2002 Ariel I. Ahram souligne une signification moderne semblable du terme shu'ubiya à l'encontre des musulmans chiites irakiens, et plus généralement de l'islam chiite[10].

Notes

  1. Shu`ûbiya en arabe šuʿūbiya, شعوبية, internationalisme ; le mouvement des peuples
  2. Peuples en arabe šuʿūb, شعوب, peuples
  3. Tribus en arabe qabāʾil, قبائل, tribus
  4. Le Coran, Les appartements privés, XLIX, 13 :
  5. Risâla en arabe : risāla, رسالة, message ; lettre ; épître
  6. (en) Max Diesenberger, Richard Corradini, Helmut Reimitz, The Construction of Communities in the Early Middle Ages, Brill, 2003 (ISBN 9004118624) [présentation en ligne], p. 346 
  7. Sami Hanna and G.H. Gardner, "Al-Shu‘ubiyah Updated", Middle East Journal, 20 (1966): 335-351
  8. Leonard C. Biegel, Minderheden in Het Midden-Oosten: Hun Betekenis Als Politieke Factor in De Arabische Wereld, Van Loghum Slaterus, Deventer, 1972, ISBN 978-90-6001-219-2 e.a. p.250
  9. Daniel Dishon et Bruce Maddi-Weitzmann, "Inter-Arab issues", in: Israel Stockman-Shomron (ed.), Israel, the Middle East, and the great powers, Transaction Publishers, 1984, 389 p., ISBN 978-965-287-000-1 e.a. p.279
  10. Ariel I. Ahram, Iraq and Syria: The Dilemma of Dynasty, Middle East Quarterly, Spring 2002, Vol.IX, n°2

Voir aussi

Bibliographie

  • Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l'islam, PUF, 2004, 1056 p. (ISBN 9782-130-54536-1), p. 753-754, article Shu`ûbiya 
  • Göran Larsso, Ibn García's Shuʻūbiyya Letter, Ethnic and Theological Tensions in Medieval Al-Andalus, BRILL, 2003, 244 p. (ISBN 9004127402) [présentation en ligne] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shu`ubiya de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Schu'ubiya — Die Schuʿubiya (arabisch ‏الشعوبية‎, DMG aš Šuʿūbīya) bezeichnet eine persische Nationalbewegung im 8. und 9. Jahrhundert, deren Anhänger die arabische Überlegenheit in Frage stellten. Inhaltsverzeichnis 1 Terminologie 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Vocabulaire de l'islam — Voici une liste de termes arabes que l on rencontre dans l islam. Ils sont parfois difficilement traduisibles et les traductions sont parfois moins précises que le terme en arabe. Quelques termes sont passés de l arabe au turc avant de passer au… …   Wikipédia en Français

  • Termes arabes utilisés en Islam — Vocabulaire de l islam Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Al-Mansur — Al Mansur, Almanzor or Abu Ja far Abdallah ibn Muhammad al Mansur (712 ndash;775; Arabic: ابو جعفر عبدالله ابن محمد المنصور) was the second Abbasid Caliph. He was born at al Humaymah, the home of the Abbasid family after their emigration from the …   Wikipedia

  • Mawali — Mawâli[1] est un qualificatif s appliquant aux nouveaux convertis non arabes du début de l islam. Ces nouveaux convertis, souvent d anciens esclaves affranchis par leur conversion à l islam, restaient attachés à leur ancien maître arabe par un… …   Wikipédia en Français

  • Islamistan — (Urdu, Arabic: اسلامستان) literally means Islamland or land of Islam . The term is Persian (also used in Pashtu and Urdu) and refers to the concept of Dar ul Islam .In Afghanistan in the early 1980s, anti Soviet factions came together to try to… …   Wikipedia

  • Abbassides — العبّاسيّون (ar) 750 – 1258 L étendard des abbassides …   Wikipédia en Français

  • Ajam — Pour les articles homonymes, voir Ajam (homonymie). Ajam est un mot arabe pluriel de Ajamîy[1] signifie à l origine « non arabe », ou désigne une personne qui ne parle pas arabe, un barbare au sens du mot grec barbaros (βαρβαρος). Selon …   Wikipédia en Français

  • Ajami — Ajam Ajam est un mot arabe pluriel de Ajamîy[1] signifie à l origine « non arabe », ou désigne une personne qui ne parle pas arabe, un barbare au sens du mot grec barbaros (βαρβαρος). Selon Le langage politique de l Islam[2],[3], le mot …   Wikipédia en Français

  • Allah — Pour les articles homonymes, voir Allah Aziz. AllahÉcouter ( Allāh, écrit …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.