Shotgun house


Shotgun house
Une modeste shotgun house à la Nouvelle Orléans peu de temps après le passage de l'ouragan Katrina. Les shotgun houses se caractérisent par leur structure rectangulaire étroite.

La shotgun house (parfois nommée shotgun shack, shotgun cottage ou railroad apartments) est un type de maison américaine. Dans le Sud des États-Unis, ce style est celui de la majeure partie des maisons bâties entre la fin de la Guerre de Sécession (1861-1865) et les années 1920.

Ce type de maison est d'abord apparu à la Nouvelle Orléans, mais on en trouve aussi à Chicago, en Californie ou à Key West, en Floride. Les shotgun houses restent aujourd'hui encore les logements individuels les plus répandus dans de nombreuses villes du Sud des États-Unis[1]. À l'origine, la shotgun house était adoptée aussi bien par la classe moyenne que par les couches sociales plus défavorisées, mais elle est devenue, à partir des années 1950, un symbole de pauvreté. L'opinion quant à ces habitations et leur devenir est aujourd'hui partagée : certaines maisons sont rasées dans le cadre de programmes de renouvellement urbain, tandis que d'autres se voient classées sites protégés dans le cadre de mesures de préservation du patrimoine historique national, et que d'autres encore sont rénovées à l'occasion de l'embourgeoisement de certains quartiers.

Les shotgun houses se caractérisent par leur structure rectangulaire, leur forme en longueur, leur étroitesse en largeur (3,50 mètres tout au plus) et la présence de portes aux deux extrémités de la maison, à l'avant et à l'arrière. Elles comportent de trois à cinq pièces placées en enfilade, sans couloir ni vestibule. Sachant que le terme shotgun signifie en anglais fusil de chasse, on entend souvent dire que leur nom, qui était déjà en usage en 1903 mais qui s'est répandu surtout à compter du début des années 1940, exprimerait de manière imagée cette spécificité architecturale : ainsi, étant donné la disposition en enfilade des pièces et des portes, si l'on tirait un coup de feu (avec un shotgun) dans la porte d'entrée, la balle traverserait d'une traite cette porte et la maison, pour ressortir par la porte de derrière. Cependant, cette explication est probablement plus pittoresque que réellement fondée et certains avancent que le terme « shotgun » pourrait plus vraisemblablement correspondre à l'adaptation sémantique d'un terme africain anglicisé, le mot « togun » signifiant « maison » en yoruba, une langue nigéro-congolaise, et ainsi, par conséquent, sur le plan de l'architecture, refléter un héritage africain[2].

Il existe plusieurs variantes de shotgun houses, certaines d'entre elles possédant des caractéristiques spécifiques en termes d'espace et de fonctionnalités. Qui plus est, bon nombre de shotgun houses ont fait l'objet de travaux au fil des générations de leurs occupants, en vue d'être adaptées à leurs attentes et à leurs besoins. Les plus anciennes ont évidemment été construites sans installation de plomberie intérieure : en pareil cas, les canalisations ont le plus souvent été rajoutées ultérieurement, parfois de bric et de broc. Les shotgun houses de type « Double-barrel » (double canon) se composent de deux maisons mitoyennes, cette disposition permettant de caser davantage de maisons sur une superficie donnée. Les shotgun houses de type « Camelback » (dos de chameau) se caractérisent par la présence d'un étage à l'arrière de la maison. Il arrive aussi, dans le cadre de rénovations, que l'architecture des pièces soit entièrement modifiée pour permettre l'incorporation de couloirs ou de vestibules.

Références

  1. Southeast shotguns, site accessible au 16 mai 2006
  2. The Shotgun House: An African Architectural Legacy, Pioneer America, 1976, volume 8, pages 47-56


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shotgun house de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shotgun house — The shotgun house is a narrow rectangular domestic residence, usually no more than 12 feet (3.5 m) wide, with doors at each end. It was the most popular style of house in the Southern United States from the end of the Civil War (1861–65), through …   Wikipedia

  • Shotgun House — Renoviertes zweistöckiges Shotgun House in New Orleans …   Deutsch Wikipedia

  • shotgun house — house with rooms in a straight line …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • shotgun house — noun Date: 1940 a house in which all the rooms are in direct line with each other usually front to back called also shotgun cottage, shotgun shack compare railroad flat …   New Collegiate Dictionary

  • shotgun house — noun South & Midland : a house in which all the rooms are in direct line with each other usually front to back …   Useful english dictionary

  • shotgun house — noun A narrow shack with a door at each end, common in the Southern United States from the end of the Civil War until the 1920s …   Wiktionary

  • Shotgun Apartment — renoviertes, zweistöckiges Shotgun House in New Orleans einstöckiges Shotgun House, New Orleans Der Begriff Shotgun House (deut …   Deutsch Wikipedia

  • Shotgun Cottage — renoviertes, zweistöckiges Shotgun House in New Orleans einstöckiges Shotgun House, New Orleans Der Begriff Shotgun House (deut …   Deutsch Wikipedia

  • Shotgun Houses — renoviertes, zweistöckiges Shotgun House in New Orleans einstöckiges Shotgun House, New Orleans Der Begriff Shotgun House (deut …   Deutsch Wikipedia

  • Shotgun shack — renoviertes, zweistöckiges Shotgun House in New Orleans einstöckiges Shotgun House, New Orleans Der Begriff Shotgun House (deut …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.