Shota


Shota

Shotacon

Le Shotacon (ショタコン, shotakon?) désigne au Japon l'attirance d'un homme ou d'une femme pour un jeune garçon. Ce mot provient du japonais. Il s'agit de la contraction de Shōtarō (正太郎) complex, Shōtarō étant le nom générique de beaucoup de jeunes adolescents dans les animes, et notamment celui du héros de Tetsujin 28-gō. Ce terme désigne également les relations entre mineurs de moins de 16 ans, qui apparaissent couramment dans de nombreuses séries telles que Card Captor Sakura, et Loveless.

Par conséquent, seule la première partie de la signification de ce terme se rapporte à la pédophilie. Il existe deux principaux courants dans le Shotacon :

  • Le Yaoi Shota, shota homosexuel, dans lequel les relations ont lieu entre un homme et un jeune garçon, mais aussi entre jeunes garcons;
  • le Straight Shota (shota hétérosexuel), dans lequel les relations ont lieu entre une femme adulte et un jeune garçon. Cette catégorie est apparue sur le board 7 chan et le board Fapchan[réf. nécessaire].

L'une des figure de proue du Straight Shota est Secret plotte (publié en France sous le nom de "cours particuliers", avec une traduction très approximative, dans Hentai mag). Son auteur, Newmen, analyse l'existence du Straight Shota comme répondant à l'envie du garçon adolescent (et par identification, du lecteur) d'être dominé en douceur.

Ce genre inclut de manière marginale des pénétrations des garçons au moyen de vibromasseurs. Chez l'auteur Desilusion, cette thématique est récurrente. On trouve aussi de nombreuses occurrences de femmes adultes qui travestissent de jeunes garçons en filles et les forcent à parader dans la rue ou dans divers lieux publics ( ShotaXone ) simplement pour humilier le soumis. Il est à noter que la "victime" réagit souvent à ces provocations par des érections et une excitation importante, c'est le cas dans Pink Sniper et Boy Sopprano où le travestissement du garçon va jusqu'à lui faire porter un nom de fille et à l'inscrire dans une école uniquement féminine (mélant du lesbianisme ambigu à la situation).

Dans d'autres cas, le travestissement conduit au transsexualisme, par opération chirurgicale, chimique ou magique. Le garçon peut aussi devenir un "cuntboy" (littéralement garcon avec une chatte) c'est-à-dire un garçon doté à la fois d'un vagin et d'un pénis, l'équivalent masculin du Futanari féminin. On le voit dans pink sniper ou dans copipe! où un cuntboy vêtu en fille a un rapport sexuel avec une femme futanari vêtue en homme.

Voir aussi

  • Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques Portail de l’animation et de la bande dessinée asiatiques
Ce document provient de « Shotacon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shota de Wikipédia en français (auteurs)