Sherman Antitrust Act


Sherman Antitrust Act
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antitrust.

Le Sherman Anti-Trust Act du 2 juillet 1890 est la première tentative du gouvernement américain de limiter les comportements anticoncurrentiels des entreprises : il signe ainsi la naissance du droit de la concurrence moderne.

La loi américaine porte le nom du Sénateur John Sherman de l'Ohio qui s'éleva contre le pouvoir émergent de certaines entreprises constituées en quasi-monopoles : « Si nous refusons qu'un roi gouverne notre pays, nous ne pouvons accepter qu'un roi gouverne notre production, nos transports ou la vente de nos produits. » L'expression d'"anti-trust" vient du fait que la proposition de loi visait à contrer les agissements d'un groupe pétrolier, la Standard Oil, qui était constitué en trust et non sous la forme d'une société dont les droits étaient, à l'époque, limités. Ironiquement, lorsque la Standard Oil fut démantelée, elle avait pris déjà la forme d'une société et le Sherman Antitrust Act ne s'appliqua plus guère aux trusts. Il est complété par le Clayton Antitrust Act de 1914.

La législation américaine a servi de modèle à l'élaboration des textes fondamentaux de plusieurs droits de la concurrence à travers le monde.

Sommaire

Contenu

La première section du Sherman act prohibe les ententes illicites qui restreignent les échanges et le commerce.

La seconde section sanctionne les monopoles et les tentatives de monopoliser plus connues sous l'expression d'abus de position dominante.

En revanche, les concentrations entre entreprises échappent au champ du Sherman Act et furent l'objet du Clayton Antitrust Act de 1914.

Outre la sanction des entreprises coupables et notamment leur démantèlement, ces deux lois donnent au Ministère de la Justice américain le pouvoir d'adresser des injonctions aux entreprises poursuivies.

D'une amende de 5 000 dollars américains et/ou d'une peine de un an d'emprisonnement, les peines pénales prévues par le Sherman Act ont été progressivement augmentées pour atteindre 100 millions de dollars d'amende pour une entreprise et à dix ans d'emprisonnement pour une personne physique, notamment les dirigeants.

Le Sherman Act est codifié à l'article 15 (§ 1 à § 7) de l'United States Code (U.S.C.)

Exemples

  • American Tobacco fut démantelée en 1911 sur la base du Sherman Antitrust Act.
  • Standard Oil fut poursuivie par le Gouvernement américain le 8 novembre 1906 et démantelée par décision du 5 mai 1911.
  • AT&T fut démantelée le 8 janvier 1982 après 6 ans de procédure du Ministère de la Justice américain. Ce cas passe pour le plus emblématique.
  • À partir de 1982, IBM fit l'objet d'une instruction sur le fondement du Sherman Act mais les poursuites furent abandonnées.
  • Microsoft fut également poursuivie pour infraction au Sherman Act à partir de 1997. Les poursuites furent abandonnées après une transaction[réf. nécessaire] en 2002 sous la présidence de George W. Bush.

Compléments

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sherman Antitrust Act de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sherman Antitrust Act — n. A federal statute passed in 1890 to prevent monopolies and restrictions on free and open interstate and foreign commerce; see also antitrust, Clayton Act The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy… …   Law dictionary

  • Sherman Antitrust Act — Sen. John Sherman (R OH), the principal author of the Sherman Antitrust Act …   Wikipedia

  • Sherman Antitrust Act — Der Sherman Antitrust Act von 1890 war die erste Rechtsquelle für das US amerikanische Wettbewerbsrecht. Es sollte angesichts der Entstehung marktbeherrschender Trusts, Kartelle und Monopole deren große Marktmacht einschränken. Nach der… …   Deutsch Wikipedia

  • Sherman Antitrust Act — Landmark *antitrust legislation of 1890. The Sherman Antitrust Act made monopoly and the restraint of trade illegal in the United States …   Auditor's dictionary

  • Sherman Antitrust Act — Anti monopoly U.S. legislation which attempted to increase economic competitiveness. The Sherman Antitrust Act of 1890 made it illegal for companies to seek a monopoly on a product or service, or form cartels. The first major corporations to… …   Investment dictionary

  • Sherman Antitrust Act — an act of Congress (1890) prohibiting any contract, conspiracy, or combination of business interests in restraint of foreign or interstate trade. Cf. Clayton Antitrust Act. [named after John SHERMAN, who introduced the bill in Congress] * * *… …   Universalium

  • Sherman Antitrust Act — an act of Congress (1890) prohibiting any contract, conspiracy, or combination of business interests in restraint of foreign or interstate trade. Cf. Clayton Antitrust Act. [named after John SHERMAN, who introduced the bill in Congress] …   Useful english dictionary

  • Sherman Antitrust Act — act created by the United States Congress in 1890 for the purpose of limiting any power that would restrain trade (such as monopolies and trade unions) …   English contemporary dictionary

  • Sherman Antitrust Act — Such Act (15 U.S.C.A. No.No. 1 7) prohibits any unreasonable interference, by contract, or combination, or conspiracy, with the ordinary, usual and freely competitive pricing or distribution system of the open market in interstate trade. See also …   Black's law dictionary

  • Antitrust Act — Created page with Antitrust Act can refer to: *The Sherman Antitrust Act, first United States federal government action to limit monopolies.Antitrust Act can refer to: *The Sherman Antitrust Act, first United States federal government action to… …   Wikipedia