Sharpeville


Sharpeville

26° 40′ 00″ S 27° 52′ 00″ E / -26.6667, 27.8667 Sharpeville est un township de Vereeniging, ville d'Afrique du Sud située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Johannesburg au Transvaal dans l'actuelle province du Gauteng.

Fondation

Le township de Sharpeville fut fondée durant la Seconde Guerre mondiale sur des plans dessinés en 1935 prévoyant la construction de 3 165 maisons rapidement portées à 5 466. Il était destiné à héberger exclusivement les sud-africains de race non blanche et était administré et financé par la municipalité de Vereeniging.

En 1942, le township fut inauguré par John Sharpe, le maire de Vereeniging sous le nom de Sharpe Native Township. Le township était alors l'un des mieux équipés d'Afrique du Sud. Les maisons possédaient deux chambres, un salon et une cuisine sur une superficie moyenne de 45m2. Les toitures étaient recouvertes d'asbestos et les toilettes étaient situées à l'extérieur de chaque maison.

En 1950, le township prit son nom actuel de Sharpeville.

Le township allait rapidement compter pas moins de 40 000 personnes. Cet accroissement de population fut d'autant plus importante avec la mise en place de l'apartheid à partir de 1948. Sharpeville fut désigné comme banlieue noire obligeant les Indiens à s'installer à Roshnee et les métis à Rustervaal. Les résidents noirs de la région de Vereeniging, notamment de Top Location, furent concentrés sur Sharpeville.

Le massacre de Sharpeville

Le 21 mars 1960, Sharpeville fut le théâtre dudit massacre de Sharpeville qui provoqua une onde de choc internationale ainsi que des émeutes dans tout le pays.

Cette manifestation non violente de protestation contre la loi sur les laissez-passer, a abouti à des tirs des policiers contre les manifestant noirs. Le bilan fut de 69 morts parmi les manifestants et plus de 150 blessés.

Le gouvernement d'Hendrik Verwoerd décrèta alors l'état d'urgence et interdit l’ANC et le Congrès Pan Africain de Robert Sobukwe.

Dès lors, Nelson Mandela délaissa la tactique non-violente de l’ANC et lui créa un corps militaire: le Umkhonto we Sizwe (la Lance de la Nation).

Suite à cela, le 21 mars fut décrétée journée internationale contre le racisme.

Sharpeville fait aujourd'hui partie de la ville de Vereeniging.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sharpeville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sharpeville — Sharpeville …   Deutsch Wikipedia

  • Sharpeville —   [ ʃɑːpvɪl], Wohnstadt für Schwarze bei Vereeniging, Republik Südafrika.   Am 21. 3. 1960 organisierte der Pan African Congress (PAC) in Sharpeville und anderen Orten Südafrikas friedliche Demonstrationen gegen die Passbestimmungen der… …   Universal-Lexikon

  • Sharpeville — El nombre de Sharpeville puede hacer referencia a: Sharpeville, una localidad en Gauteng, Sudáfrica. El incidente en dicha localidad, la matanza de Sharpeville. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si …   Wikipedia Español

  • Sharpeville — Sharpe|ville a town near Johannesburg, South Africa, where, on 21 March 1960, police shot dead 69 black people who were protesting against the system of ↑apartheid …   Dictionary of contemporary English

  • Sharpeville — /ˈʃapvɪl/ (say shahpvil) noun a town in South Africa, about 65 km south of Johannesburg, inhabited mainly by black South Africans; scene of massacre by police during riots in 1960; further major riots in 1984 and 1985 …   Australian English dictionary

  • Sharpeville-Massaker — Sharpeville DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Sharpeville, Gauteng — Sharpeville is a township situated between two large industrial cities of Vanderbijlpark and Vereeniging in southern Gauteng, South Africa. It was established in 1942 when 5,466 houses were built.Place in South African historyOn March 21 1960 the …   Wikipedia

  • Sharpeville massacre — The Sharpeville Massacre, also known as the Sharpeville shootings, occurred on March 21, 1960, when South African police began shooting on a crowd of black protesters. The confrontation occurred in the township of Sharpeville, in what is now… …   Wikipedia

  • Sharpeville Six — The Sharpeville Six were six South African protesters convicted of the murder of Deputy Mayor of Sharpeville, Kuzwayo Jacob Dlamini, and sentenced to death. On September 3, 1984, a protest march in Sharpeville turned violent (some of the crowd… …   Wikipedia

  • Sharpeville massacre — ▪ South African history       (March 21, 1960), incident in the black township of Sharpeville, near Vereeniging, South Africa, in which police fired on a crowd of blacks, killing or wounding some 250 of them. It was one of the first and most… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.