Severine


Severine

Séverine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séverine (homonymie).
Séverine
CarolineRemy-Renoir.jpg

Nom de naissance Caroline Rémy
Surnom(s) Séverine
Naissance 27 avril 1855
Paris
Décès 24 avril 1929 (à 74 ans)
Pierrefonds
Nationalité France France
Profession(s) écrivaine

Séverine, née Caroline Rémy, épouse Guebhard, née le 27 avril 1855 à Paris et morte le 24 avril 1929 à Pierrefonds, est une écrivaine et journaliste libertaire et féministe française.

Fille d’un fonctionnaire à la Préfecture de police, Caroline Rémy était séparée de son premier mari (Montrobert) dont elle eut un fils. Quand le divorce fut autorisé en France, elle devint la compagne d’Adrien Guebhard (1849-1924), professeur de médecine, issu d’une famille suisse fortunée, qu’elle épousa en 1885. Elle eut avec lui un autre fils, Roland.

Elle rencontra Jules Vallès à Bruxelles en 1879 et devint sa secrétaire. Grâce à l’aide financière du docteur Guebhard, elle lui permit de relancer Le Cri du peuple, dont elle reprit la direction après la mort de son fondateur, mais qu’elle quitta en 1888 à la suite d’un conflit avec le marxiste Jules Guesde.

Tombée amoureuse de Georges de Labruyère en 1885, journaliste à L'Écho de Paris, elle vécut avec lui jusqu’à sa mort en 1920, avant de reprendre la vie commune avec son second mari qui mourut en 1924.

En 1897, elle publia, sous le nom de plume d’Arthur Vingtras, des chroniques libertaires dans La Fronde, le quotidien féministe de la journaliste féministe Marguerite Durand avec qui elle était très liée. Elle continua à écrire pour d’autres journaux dans lesquels elle défendait l’émancipation des femmes et dénonçait toutes sortes d’injustices sociales, y compris l’affaire Dreyfus aux côtés de Mécislas Golberg. Elle soutint certaines causes anarchistes telles que la défense de Germaine Berton et elle a participé aux efforts afin de sauver Sacco et Vanzetti en 1927.

Pacifiste, elle condamna l’« Union sacrée » en 1914 et adhéra au Parti socialiste SFIO en 1918. Collaboratrice à l'Humanité, elle adhéra en 1921 au Parti communiste mais elle se vit obligée de le quitter lorsqu’on la somma de rompre avec la Ligue des droits de l’homme qu’elle avait contribué à créer.

En 1927, elle signa la pétition parue le 15 avril dans la revue Europe, contre la loi sur l’organisation générale de la nation pour le temps de guerre abrogeant toute indépendance intellectuelle et toute liberté d’opinion, aux côtés d’Alain, Lucien Descaves, Louis Guilloux, Henry Poulaille, Jules Romains

Sommaire

Bibliographie

Œuvres personnelles

  • Pages rouges, Paris, H. Simonis Empis, 1893
  • Notes d’une frondeuse : de la Boulange au Panama, Préf. Jules Vallès, Paris, H. Simonis Empis, 1894
  • Pages mystiques, Paris, H. Simonis Empis, 1895
  • En Marche, Paris, H. Simonis Empis, 1896
  • Affaire Dreyfus : Vers la lumière... impressions vécues, Paris, Stock, 1900
  • La Toute-puissance de la bonté, [S. l.], 1900
  • Sac à tout : mémoires d’un petit chien, Paris, F. Juven, 1903
  • À Sainte-Hélène, pièce en 2 actes, Paris, V. Giard et E. Brière, 1904
  • Line : 1855-1867, Paris, Crès, 1921
  • Choix de papiers, annotés par Évelyne Le Garrec, Paris, Tierce, 1982
  • Impressions d’audience, [Émile Zola, "J’accuse !", réactions nationales et internationales], Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 1999

Œuvres en collaboration

  • Octave Aubry, De l’amour, de l’ironie, de la pitié, avec une lettre liminaire de Mme Séverine, Paris, Plon-Nourrit et Cie, 1904
  • Félix Desvernay, Laurent Mourguet et Guignol. La Vie de Laurent Mourguet, Discours prononcés à l’inauguration du monument par Justin Godart, Édouard Herriot, Joanny Bachut, R. Du Marais et Séverine, Lyon, A. Rey, 1912
  • Ferdinand Buisson, Victor Bérard, Paul Painlevé, Séverine, Pour l’Arménie indépendante, Paris, Ligue des droits de l’homme et du citoyen, 1920
  • Séverine, la comtesse de Noailles, J.-G. Frazer et Paul-Louis Couchoud, Quatre témoignages sur Anatole France, La Charité-sur-Loire, A. Delayance, 1924

Préfaces

  • Raymond Péricat. Être un homme, préface inédite et posthume de Madame Séverine, Courbevoie, La Cootypographie, [s. d.]
  • Gabriel Nigond, Les Contes de la Limousine, Paris, P. Ollendorff, 1912
  • Henriette Sauret, Les Forces détournées, 1914-1917, Paris, Librairie d’action d’art de la ghilde « les Forgerons », 1918
  • Henry Torrès, Histoire d’un complot, Paris, Éditions Clarté, 1921

Références

Paul Couturiau, Séverine, l’insurgée, Monaco, Éditions du Rocher, 2001. ISBN 2-268-04054-2

  • Portail des femmes Portail des femmes
  • Portail de l’anarchisme Portail de l’anarchisme
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « S%C3%A9verine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Severine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Severine — Séverine (* 10. Oktober 1948 in Paris; eigentlich: Josiane Grizeau) ist eine französische Schlagersängerin, die vor allem in den 1970er Jahren auch im deutschsprachigen Raum erfolgreich war. Sie hat einen Sohn (* 1975), mit dem sie im 18. Pariser …   Deutsch Wikipedia

  • Séverine — (* 10. Oktober 1948 in Paris; eigentlich: Josiane Grizeau) ist eine französische Schlagersängerin, die vor allem in den 1970er Jahren auch im deutschsprachigen Raum erfolgreich war. Sie hat einen Sohn (* 1975), mit dem sie im 18. Pariser… …   Deutsch Wikipedia

  • Séverine — (París, 10 de octubre de 1948), nacida Josiane Grizeau, es una cantante francesa, que ganó el Festival de la Canción de Eurovisión 1971 representando a Mónaco. Biografía Séverine, de nombre real Josiane Grizeau, se dedicó a la canción desde niña …   Wikipedia Español

  • Severine — or Séverine can refer to:* the nom de plume (Séverine) of the French journalist Caroline Rémy de Guebhard * a pseudonym of the Hungarian model Eve Angel * the stage name of Josiane Grizeau, the French singer who won the Eurovision Song Contest… …   Wikipedia

  • Séverine — (spr. ßewerīn ), franz. Schriftstellerin, mit wahrem Namen Caroline Rémy, geb. 27. April 1855 in Paris als Tochter eines Polizeibeamten, lernte 1880 in Brüssel den ehemaligen Kommunarden Jules Vallès kennen, lebte mit ihm nach der Amnestie in… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Severine — Severine, Severina lateinischer Ursprung, weibliche Form (Bedeutung: der Strenge, Ernste) …   Deutsch namen

  • Séverine — Pour les articles homonymes, voir Séverine (homonymie). Séverine …   Wikipédia en Français

  • Séverine — Provenance. Vient du latin severus Signifie : grave, rigoureux Se fête le 27 novembre. Histoire. Saint Séverin vécut dans les bois en ermite, dans les années 500, là où s élève aujourd hui l église saint Séverin à Paris Vème, construite au… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • SEVERINE — Severinae …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • Severine Bremond — Séverine Brémond Pour les articles homonymes, voir Brémond. Séverine Brémond (née Beltrame) …   Wikipédia en Français