Sesimbra


Sesimbra
Sesimbra

Armoiries

Géolocalisation sur la carte : Portugal

Localisation de la commune
Sesimbra
Administration
Pays Portugal
Région Lisbonne
Sous-région Péninsule de Setúbal
Ancienne province Estremadura
District Setúbal
Maire
Mandat en cours

Code postal 2970
Site web www.cm-sesimbra.pt
Démographie
Population 44 046 hab. (2004)
Densité 226 hab./km²
Géographie
Coordonnées 38° 26′ 50″ N 9° 05′ 58″ W / 38.447222, -9.09944438° 26′ 50″ N 9° 05′ 58″ W / 38.447222, -9.099444
Superficie 194,98 km²

Sesimbra est une petite ville (en portugais : vila) portugaise du district de Setúbal, dans la région de Lisbonne et la sous-région de la Péninsule de Setúbal, ayant environ 21 000 habitants, ainsi qu’une municipalité.

Vue générale de Sesimbra

Sommaire

Géographie

Sesimbra est limitrophe :

L'embouchure du fleuve Sado, la Serra de Arrábida, le cap Espichel et la lagune d'Albufeira font partie du paysage naturel de Sesimbra.

Subdivisions

La municipalité de Sesimbra groupe 3 paroisses (en portugais : freguesias) :

  • Castelo
  • Santiago
  • Quinta do Conde

La ville de Sesimbra recouvre les deux paroisses de Castelo et de Santiago. La troisième paroisse, Quinta do Conde, a également le statut de ville (il s'agit d'une homonymie).


Histoire

Le 15 août 1201 le For fut concédé aux habitants de Sesimbra, document royal qui met en pratique les droits et les devoirs.

Ce fut sous le règne de Denis Ier de Portugal, sixième roi de Portugal, que fut créé Ribeira de Sesimbra, petit village de pêcheurs, au bord de l'océan.

Le village s'est largement agrandi, et est devenu une ville à l'époque des Grandes découvertes portugaises.

Sesimbra est devenu un important port de construction navale et d'approvisionnement de navires.

Démographie

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
3 920 4 695 9 047 13 276 16 837 23 103 27 246 37 567 44 046

Patrimoine

Historique

dans la paroisse de Castelo

  • l'ensemble constitué par le sanctuaire de Nossa Senhora da Pedra Mua (pt), l'église de notre dame du cap (pt), l'ermitage de la mémoire, la maison des cierges (pt) et la maison de l'eau (pt) qui reçoit l'eau apportée par l'aqueduc du Cap Espichel (pt).
  • Château de Sesimbra.
  • Église dite de Nossa Senhora do Castelo (pt).
  • Site archéologique de Lapa do Fumo.
  • Monument mégalithique de la Roça do Casal do Meio.

dans la paroisse de Santiago

  • Fort de Santiago de Sesimbra près de la plage.
  • Chapelle dite Capela do Espírito Santo dos Mareantes (pt).
  • Hospital do Espírito Santo dos Mareantes (pt).
  • Maison de l'évêque (pt) dans la rue Antero de Quental.
  • Église de Santiago (pt).
  • Musée de l'océan, créé en 1987, situé sur la place Luís de Camões.
  • Musée Municipal.
  • Pilori (en portugais : pelourinho) de Sesimbra.


Naturel

  • Grotte du Zambujal
  • Plages (en portugais : praias) de Sesimbra : praia das Bicas, praia do Moinho de Baixo, et praia da Foz (pour les trois précédentes  Meco  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciser), praia da lagoa de Albufeira, praia da Califórnia et praia do ouro à Sesimbra

Fêtes et pèlerinages

Fête municipale

La fête municipale se déroule le 4 mai, en l'honneur du Seigneur Jesus das Chagas.

En 1534, l'épouse de Henri VIII d'Angleterre, Reine d'Angleterre, ordonna que soient jetées à la mer toutes les images sacrées à cause des luttes religieuses d'alors.

On dit que cela aurait été le début de la légende et de la croyance en le Seigneur Jesus das Chagas. Mais l'océan a d'étranges caprices et l'image de Jésus crucifié, apparut sur la plage de Sesimbra.

Le peuple depuis lors nomma le Seigneur Jesus das Chagas patron des pêcheurs et du peuple de Sesimbra.

Cette dévotion est vive depuis plus de 500 ans, et les habitants de Sesimbra rendent hommage à leur protecteur chaque année le 4 mai, et un procession part de l'église de Santiago.

Autres

Le 31 mai est commémoré le jour du pêcheur. Cet évènement festif est prolongé de plusieurs jours par diverses initiatives. Il est possible de s'en informer sur la page d'informations de la chambre municipale. Il y a également un monument au pêcheur.

Jumelages

Sesimbra est jumelée avec Granville.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sesimbra de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sesimbra — Wappen Karte …   Deutsch Wikipedia

  • Sesimbra — Sesimbra …   Wikipedia Español

  • Sesimbra — Infobox Municipality pt official name = Sesimbra image coat of arms = SSB.png Region = Lisboa Subregion = Península de Setúbal District = Setubal Mayor name = Augusto Pólvora Mayor party = CDU area total = 195.0 population total = 42,076… …   Wikipedia

  • Sesimbra — Original name in latin Sesimbra Name in other language Sesimbra, Sezimbra, Sisimbra, Сесимбра State code PT Continent/City Europe/Lisbon longitude 38.44451 latitude 9.10149 altitude 26 Population 41134 Date 2011 08 28 …   Cities with a population over 1000 database

  • Sesimbra — Sp Sezimbra Ap Sesimbra L Portugalija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Sesimbra — Admin ASC 2 Code Orig. name Sesimbra Country and Admin Code PT.19.1511 PT …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Sesimbra Hotel & Spa (Lisbon - Surroundings) — Sesimbra Hotel & Spa country: Portugal, city: Lisbon Surroundings (Sesimbra) Sesimbra Hotel & Spa Location Sesimbra Hotel and Spa is located between the Bay of Sesimbra and the Serra da Arrabida, one of the most important natural reserves in… …   International hotels

  • Sesimbra Hotel & Spa — (Сесимбра,Португалия) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: Praça da Califórni …   Каталог отелей

  • Sana Sesimbra Hotel (Lisbon - Surroundings) — Sana Sesimbra Hotel country: Portugal, city: Lisbon Surroundings (Sesimbra) Sana Sesimbra Hotel Location The Sana Sesimbra Hotel is located in the typical fishing village of Sesimbra and 35 kilometres from Lisbon. Facing the Atlantic Ocean, the… …   International hotels

  • GD Sesimbra — G.D. Sesimbra …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.