Seminariste


Seminariste

Séminariste

Dans le catholicisme, les séminaristes sont les étudiants du séminaire. Ce sont des hommes qui suivent une formation comprenant de la théologie, philosophie et théologie pastorale, suivant l'enseignement de l'Eglise Catholique. En même temps, l'encadrement du séminaire les aide à discerner leur appel à la prêtrise. A la fin des études, si la vocation est confirmée, le séminariste est ordonné diacre, puis quelque temps après prêtre, par l'évêque de son diocèse.

Sommaire

Parcours de formation d'un séminariste

En France

  • 1 an de "propédeutique" (facultatif mais de plus en plus pratiqué en France). Cette année ne compte pas comme une année de séminaire. Le candidat est appelé "propédeute" ou "candidat au ministère presbyteral".
  • 2 ans de "premier cycle" (auparavant appelé "philosophie").
  • 3 ans de "second cycle" (auparavant appelé "théologie").
  • 1 année diaconale.

Ce parcours intègre ce que l'on appelle les quatre piliers de la formation : Formation humaine, spirituelle, intellectuelle et pastorale.

L'année de propédeutique est une année initiale axée avant tout sur le discernement pour une vocation sacerdotale, ce discernement se continuera ensuite tout au long de la formation au séminaire jusqu'au diaconat. Au cours de cette année une vie de prière régulière basée sur la liturgie des heures, l'oraison et la fréquentation quotidienne de l'eucharistie est mise en place. Dans la plupart des propédeutiques on met en place un temps de "lectio divina" (lecture priante de la bible) permettant de lire l'ensemble de la bible au cours de l'année. Quelques cours d'introduction théologiques et bibliques sont dispensés.

Les deux années de premier cycle sont elles aussi fortement axées sur le discernement. Ici la formation intellectuelle prend de l'importance avec comme base une formation philosophique, mais aussi une formation théologique, biblique, liturgique et pastorale dans leur fondamentaux.

Des stages caritatifs d'un an ou deux peuvent aussi s'intercaler dans le parcours de formation, le plus souvent entre le premier et le second cycle, ces stages ont souvent pour but de faire grandir en maturité les séminaristes, ils peuvent se dérouler en France comme à l'étranger. La décision d'effectuer un stage peu provenir aussi bien des encadrants (les pères du séminaire) que d'une demande de la part du séminariste.

C'est seulement en entrant en second cycle que l'étudiant est reconnu "canoniquement" comme séminariste. Les trois années de second cycle servent à boucler la formation intellectuelle avec un baccalauréat canonique à la clef (l'équivalent d'une licence dans le système européen). Ce baccalauréat canonique peut être éventuellement prolongé par une licence canonique (l'équivalent d'un master 2).

En principe le séminariste est appelé au diaconat par son évêque à la fin de sa troisième année de second cycle. C'est une étape très importante : L'ordination diaconale est déjà un engagement a vie dans le célibat et la fidélité à la prière de l'Eglise (Liturgie des Heures). Attention nous ne parlons pas ici de diacres permanents mais de séminaristes ordonnés diacres pour un an en attendant d'être prêtre, cette tradition d'ordonner diacres de futurs prêtres remonte à la réforme grégorienne. L'année diaconale est plus spécialement dédiée à la formation pastorale.

À la fin de ce parcours et si rien ne s'y oppose ce diacre sera normalement appelé à être prêtre par son évêque.

Voir aussi

Liens externes

Ce document provient de « S%C3%A9minariste ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Seminariste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • séminariste — [ seminarist ] n. m. • 1609; de séminaire ♦ Élève d un séminaire. ⇒ scolastique. « ma jeunesse de séminariste, de vicaire et de curé » (Jouhandeau). ● séminariste nom masculin Celui qui se prépare dans un grand séminaire à la réception des ordres …   Encyclopédie Universelle

  • seminariste — Seminariste. subst. m. Celuy qui est eslevé, instruit, dans le seminaire. Voila un Seminariste de saint Sulpice …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Séminariste — Dans le catholicisme, les séminaristes sont les étudiants du séminaire. Ce sont des hommes qui suivent une formation comprenant de la théologie, philosophie et théologie pastorale, suivant l enseignement de l Eglise Catholique. En même temps, l… …   Wikipédia en Français

  • SÉMINARISTE — n. m. Celui qui est élevé, instruit dans un séminaire. Un jeune séminariste. Un séminariste de Saint Sulpice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • séminariste — (sé mi na ri st ) s. m. Celui qui est élevé dans un séminaire. •   Jean, roi de France, portait les cheveux aussi courts qu un séminariste le plus réformé, THIERS Hist. des perruques, dans RICHELET. •   L abbé de Saint Aignan parut en parfait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SÉMINARISTE — s. m. Celui qui est élevé, instruit dans un séminaire. Un séminariste de Saint Sulpice, de Saint Nicolas, etc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • seminaristė — seminari̇̀stas, seminari̇̀stė dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • séminariste — nm. SÉMINARISTO (Albanais, Annecy) ; fa., klarzhon (Épagny) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Séminariste (catholique) — Séminariste Dans le catholicisme, les séminaristes sont les étudiants du séminaire. Ce sont des hommes qui suivent une formation comprenant de la théologie, philosophie et théologie pastorale, suivant l enseignement de l Eglise Catholique. En… …   Wikipédia en Français

  • Ex-séminariste — Séminariste Dans le catholicisme, les séminaristes sont les étudiants du séminaire. Ce sont des hommes qui suivent une formation comprenant de la théologie, philosophie et théologie pastorale, suivant l enseignement de l Eglise Catholique. En… …   Wikipédia en Français