Seigneurie de Montpellier


Seigneurie de Montpellier

La Seigneurie de Montpellier était un juridiction médiévale centrée sur la ville de Montpellier et de ses environs.

Sommaire

Histoire

La Seigneurie de Montpellier voit le jour le 26 novembre 985, lorsque le comte Bernard II de Melgueil (Mauguio) octroie au chevalier Guilhèm en échange de son dévouement, l'ancien territoire situé entre l'antique voie domitienne, le Lez et La Mosson. Ses héritiers construiront sur leur nouveau fief un véritable bourg fortifié, doté d'un château et d'une chapelle qui deviendra la ville de Montpellier.

Bien plus jeune que ses voisines de la région comme Nîmes, Narbonne, Béziers ou Carcassonne, pour la plupart créées à l'époque romaine, la Seigneurie de Montpellier n'est créée qu'au XIe siècle. Située entre l'Espagne et l'Italie, proche de la Via Domitia et du port de Lattes, la ville connaît rapidement un important développement économique et culturel, attirant doreurs, orfèvres, drapiers et changeurs. Elle devient ainsi un centre d'échanges entre le nord de l'Europe, l'Espagne et le bassin méditerranéen.

L'agglomération médiévale était constituée par Montpellier sous la seigneurie des Guilhem et par Montpellieret sous la seigneurie des évêques de Maguelonne. Une enceinte fortifiée unique (la Commune Clôture ) de 2600 mètres protégeait les deux entités. Deux tours subsistent de cette fortification (la Tour de la Babotte et la Tour des Pins).

A la mort de Guilhem VIII le 9 novembre 1202, c'est son jeune fils Guilhem IX qui hérite de la seigneurie; comme il est trop jeune pour exercer le pouvoir c'est sa mère et des notables municipaux qui exercent la régence. Dans les premiers mois de l'année 1204 le parti d'Agnès de Castille perd le pouvoir, Guilhem IX est contraint d'abdiquer en présence du roi d'Aragon, et Marie est désignée comme héritière légitime de la seigneurie. Le 15 juin est célébré le mariage de Marie et Pierre II. Un Consulat - gouvernement municipal quasiment autonome avec à sa tête des « consuls » est établi le 15 août 1204, suite à ce mariage. Ce consulat devient de plus en plus puissant au cours de la première moitié du XIIIe siècle.

Placée sous la tutelle des rois d'Aragon et de Majorque après le mariage de Pierre II d'Aragon (1176-1213), roi d'Aragon et comte de Barcelone, avec Marie de Montpellier, le 15 juin 1204, la ville connaît son apogée. Pierre II accorde aux habitants les franchises et libertés qu'ils réclament. Leur fils Jacques Ier, natif de Montpellier, y entretient une cour brillante.

En 1220 le légat du Pape, le cardinal Conrad, élève la déjà célèbre école de médecine au rang de faculté, et en 1289, c'est l'ensemble des Écoles de Médecine et de Droit de Montpellier, réputées comme centres d'érudition ouverts aux pensées byzantine, juive et arabe, qui se voient accorder le statut officiel d'Université par le pape Nicolas IV. La ville est très célèbre et prospère, et quadruple au cours du XIIIe siècle. Elle est rattachée à la couronne de France en 1349, elle est alors une des plus grandes villes du royaume avec Toulouse et Rouen. Mais au cours de la seconde moitié du XIVe siècle, des épidémies successives déciment les deux tiers de sa population, et la ville ne retrouva pas sa prospérité économique.

Le territoire de la seigneurie correspondait grossièrement à l'essentiel du département actuel de l'Hérault, les environs de Béziers exclus.

Liste des Seigneurs de Montpellier

Maison de Montpellier (Dynastie des Guilhem)

Les armes des seigneurs de Montpellier, d'argent au tourteau de gueules

Maison d'Aragon (Aragon-Catalogne-Majorque)

Les armes de la Maison d'Aragon, d'or à quatre pals de gueules

Notes et références

  1. * L'Art de vérifier les dates, Volume III, p. 109

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Seigneurie de Montpellier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Seigneurie de montpellier — La Seigneurie de Montpellier était un juridiction médiévale centrée sur la ville de Montpellier et de ses environs. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des Seigneurs de Montpellier 2.1 Maison de Montpellier (Dynastie des Guilhem) …   Wikipédia en Français

  • Seigneurie d'Aumelas — Château et chapelle d Aumelas La seigneurie d Aumelas était une juridiction féodale centrée sur la cité d Aumelas, près de Montpellier. Elle était possédée en fief par les vicomtes de Béziers et elle est passée à la vicomté de Carcassonne. Après… …   Wikipédia en Français

  • Montpellier — Pour les articles homonymes, voir Montpellier (homonymie). 43° 36′ 43″ N 3° 52′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Montels-lès-Montpellier — Montpellier Pour les articles homonymes, voir Montpellier (homonymie). 43°36′43″N 3°52′38″E / …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Montpellier — Montpellier a connu une histoire bien particulière, tantôt très calme, tantôt très mouvementée. Née au milieu du Moyen Âge , au début de la période de grande croissance économique, démographique et culturelle, elle fut durant ses premiers siècles …   Wikipédia en Français

  • Guilhem VII de Montpellier — appartient à la dynastie des Guilhem, seigneurs de cette ville. Il est né vers 1130 au Château de Gallargues, vers Montpellier[1]. Il était le fils aîné de Guilhem VI et de son épouse Sibylle. Sommaire 1 Biographie 2 Famille …   Wikipédia en Français

  • Marie De Montpellier — Armes des Seigneurs de Montpellier. Marie de Montpellier (1182/83 Rome 18 avril 1213), dernière descendante des seigneurs locaux de Montpellier, les Guilhem. Fille de Guilhem VIII de Montpellier (1157/58 …   Wikipédia en Français

  • Marie de Montpellier — Armes des Seigneurs de Montpellier. Marie de Montpellier, née en 1182/83 et morte à Rome le 18 avril 1213). Marie est la dernière descendante des Guilhem, les seigneurs locaux de Montpellier et avec elle s éteindra cette dynastie. Toute …   Wikipédia en Français

  • Marie de montpellier — Armes des Seigneurs de Montpellier. Marie de Montpellier (1182/83 Rome 18 avril 1213), dernière descendante des seigneurs locaux de Montpellier, les Guilhem. Fille de Guilhem VIII de Montpellier (1157/58 …   Wikipédia en Français

  • Guilhem V de Montpellier — Guilhem V (1075 1121), fils de Bernard Guilhem IV, Seigneurie de Montpellier et d Aumelas. Il est très jeune à la mort de son père. Sa mère, Ermengarde, quitte Montpellier peu de temps après pour épouser le seigneur d Anduze. Bernard Guilhem IV… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.