Segment (mathematiques)


Segment (mathematiques)

Segment (mathématiques)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir segment.

Un segment, en géométrie, est une portion de droite. Un segment reliant deux points A et B est noté [A,B] et représente la partie de la droite (AB) qui se situe « entre » les points A et B.

Sommaire

Formalisation dans le cadre de la géométrie affine

Dans le cadre de la géométrie affine, le segment [A,B] peut recevoir une définition précise[1] :

Définition — Le segment [A,B] est l'ensemble des barycentres à coefficients positifs ou nuls de A et B.

Dans cette définition, on suppose que A et B sont éléments d'un même espace affine (de dimension finie ou infinie, et qui peut être d'ailleurs un espace vectoriel) et qu'il s'agit de géométrie affine sur le corps \R des nombres réels ou éventuellement, à un niveau plus avancé, sur le corps \mathbb{C} des nombres complexes.

Le barycentre ne changeant pas lorsque tous les coefficients sont multipliés par une même constante non nulle, on déduit immédiatement de cette remarque l'énoncé suivant[2] :

Proposition — Le segment [A,B] est aussi l'ensemble des barycentres de A muni du poids t et B muni du poids 1 − tt parcourt [0,1].

Lorsque l'on travaille dans un espace vectoriel, cette remarque fournit une description utile du segment [A,B], à savoir :

 [A,B]=\{ \ t \ A + (1-t) \ B \ \mid \ t \in \left[ 0 , 1 \right] \ \}\,.

Si l'espace affine est de dimension finie, alors un segment est compact, tel que démontré selon la topologie d'un espace vectoriel de dimension finie.

Segments en géométrie euclidienne

En géométrie euclidienne, le segment est placé dans un espace euclidien E — ce peut être notamment un plan ou l'espace à trois dimensions muni de la distance familière entre points.

Soit A et B points quelconques de E. Le segment [A,B] est alors l'ensemble des points où l'inégalité triangulaire devient une égalité, ce qu'on peut écrire[3] :

Proposition — Dans un espace euclidien E, [A,B]=\{ M\in E\,\mid\,AM + MB = AB \}.

Segments en géométrie hyperbolique

En géométrie hyperbolique, on peut de la même façon disposer du même concept intuitif de « segment » entre A et B représentant la portion de la droite hyperbolique (AB) située « entre » ces deux points, situé dans le plan hyperbolique (ou d'ailleurs dans un espace hyperbolique de n'importe quelle dimension).

En revanche, au moment d'écrire une définition plus précise, on ne dispose pas d'une notion similaire aux barycentres, et on est contraint de choisir une autre voie. Il existe bien sûr plusieurs manières de le faire, selon qu'on ait choisi de privilégier la structure topologique de l'espace hyperbolique, ou sa structure d'espace métrique, ou le concept de géodésique. En voici une[4] :

Définition — Dans un espace hyperbolique, et pour A\not= B deux points de cet espace, le segment [A,B] s'obtient en adjoignant A et B à celle des composantes connexes de (AB)\setminus\{A,B\} qui est relativement compacte dans l'espace hyperbolique.

La caractérisation métrique donnée ci-dessus en géométrie euclidienne est également valide en géométrie hyperbolique[5].

Segments dans le contexte des ensembles ordonnés

Dans un ensemble totalement ordonné, le mot segment peut être utilisé comme synonyme d'intervalle délimité par deux points (au sens large).[réf. nécessaire]

Lorsqu'on l'applique à l'ensemble \R des réels, cette définition est équivalente à la définition au moyen de barycentres.

Références

  1. Claude Delode, dans Géométrie affine et euclidienne, Dunod, 2002, (ISBN 2100046438), p. 7 utilise précisément cette définition.
  2. Claude Delode, op. cit. énonce cette prposition comme définition alternative, p. 223.
  3. Cet énoncé est par exemple disponible sur le site Homeomath (consulté le 20 novembre 2007) (pour le plan euclidien familier).
  4. C'est celle choisie par Alan F. Beardon, dans The Geometry of Discrete Groups, Springer-Verlag, 1983, (ISBN 3540907882), p. 135 (elle y est donnée dans le contexte de la géométrie plane).
  5. C'est le théorème 7.3.2 de Beardon, op. cit., p. 135.
  • Portail de la géométrie Portail de la géométrie
Ce document provient de « Segment (math%C3%A9matiques) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Segment (mathematiques) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Segment (mathématiques) — Pour les articles homonymes, voir segment. En géométrie, un segment est une portion de droite délimitée par deux points, appelés extrémités du segment. Un segment reliant deux points A et B est noté [AB] et représente la partie de la droite (AB)… …   Wikipédia en Français

  • Segment (géométrie) — Segment (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir segment. Un segment, en géométrie, est une portion de droite. Un segment reliant deux points A et B est noté [A,B] et représente la partie de la droite (AB) qui se situe… …   Wikipédia en Français

  • Segment de droite — Segment (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir segment. Un segment, en géométrie, est une portion de droite. Un segment reliant deux points A et B est noté [A,B] et représente la partie de la droite (AB) qui se situe… …   Wikipédia en Français

  • Mathematiques des origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques Des Origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques des origami — Mathématiques des origamis Les pliages d origamis sont utilisés en mathématiques pour procéder à des constructions géométriques. Selon les méthodes de pliages utilisées, on obtient des procédés plus riches que ceux propres à la règle et au compas …   Wikipédia en Français

  • segment — [ sɛgmɑ̃ ] n. m. • 1536; lat. segmentum, de secare « couper » 1 ♦ Portion, partie détachée d un ensemble. ♢ Math. Segment de droite : ensemble des points d une droite compris entre deux points donnés de la droite. Segment de sphère ou sphérique …   Encyclopédie Universelle

  • MATHÉMATIQUES (DIDACTIQUE DES) — Les problèmes posés par l’enseignement des mathématiques ne sont pas nouveaux. Au début du siècle, Henri Lebesgue était préoccupé par les conditions de l’enseignement et de la formation des professeurs. Des efforts plus récents se sont déployés… …   Encyclopédie Universelle

  • Mathematiques, physique — Mathématiques, physique Pour les articles homonymes, voir MP. En France, Mathématiques, Physique, ou plus couramment MP, est l une des voies d orientation de Mathématiques spéciales (Maths Spé) en classe préparatoire aux grandes écoles avec les… …   Wikipédia en Français

  • Mathématiques, Physique — Pour les articles homonymes, voir MP. En France, Mathématiques, Physique, ou plus couramment MP, est l une des voies d orientation de Mathématiques spéciales (Maths Spé) en classe préparatoire aux grandes écoles avec les filières PC, PSI et PT.… …   Wikipédia en Français