Secteur primaire en france


Secteur primaire en france

Secteur primaire en France

Face pièce de 2 euros (France)
Économie de la France
v. / m.

Le secteur primaire regroupe l'agriculture, la pêche, l'exploitation forestière et l'exploitation minière. En France, son poids dans l’économie a fortement décliné au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Il représente 4,1% des emplois[1] et 2,2% du PIB[2] français en 2007, contre 4,4% des emplois et 2,1% du PIB sur l'ensemble de l'Union européenne.

Sommaire

Économie rurale

Rôle et place dans l’économie nationale

L’économie rurale est la principale productrice de produits alimentaires. Elle assure des matières premières pour l’industrie légère et agro-alimentaire. Une grande partie de sa production est destinée aux exportations, ce qui veut dire qu’elle joue un rôle important dans les échanges des pays. Le secteur emploie la moitié de la population active de la Terre, cette part étant la plus élevée dans les pays à structure agro-industrielle.


Facteur de développement

Le développement et la spécialisation de l’économie rurale dépendent surtout des :

  1. Facteurs naturels: les sols, le relief, les ressources climatiques et hydrologiques qui exercent une influence déterminante.
  2. Facteurs socio-économiques – une influence essentielle revient aux rapports agraires qui sont déterminés par la propriété foncière (privée, coopérative) et du mode de production. L’urbanisation exerce une influence sur le développement de l’économie rurale.
  3. Mesures agrotechniques
    1. mécanisation
    2. utilisation de produits chimiques (engrais, produits de traitements)
    3. amélioration hydrologique (irrigation, drainage)
    4. amélioration des espèces de plantes et des races d'animaux

Les mesures agrotechniques modernes augmentent le volume de la production agricole sans élargir les superficies cultivées ou le nombre des animaux domestiques – c’est la voie intensive. La voie extensive – le développement est réalisé par l’extension des surfaces des terres cultivées et par l’augmentation du nombre des animaux domestiques.

4. Facteurs écologiques

Problèmes de l’économie rurale

1. Dans des nombreux pays pas les besoins de la population, il faut donc intensifier la production, augmenter les terres cultivées et le nombre des animaux domestiques.
2. L’écologie – l’économie rurale est fortement influencée par la pollution.
3. L’érosion des sols.

Cultures des plantes (agriculture)

Article détaillé : Agriculture en France.

La culture des plantes est un secteur important de l’économie rurale lié au labour des terres et à la production des céréales, raisin, fruits, légumes, de même qu’à la culture des plantes techniques et fourragères. La culture des plantes assure des denrées alimentaires aux hommes, des fourrages à l’élevage et des matières premières à l’industrie légère et agro-alimentaire. La culture des plantes est caractérisée par des particularités spécifiques dont les plus importantes sont:
1. Une plus forte dépendance des conditions naturelles sur le plan comparatif avec l’industrie et l’élevage.
2. Lors que dans l’industrie on fabrique un produit fini moindre à partir d’une grande quantité de matières premières la situation dans l’agriculture est inverse – avec peu de matière première (semences) on obtient une production finie quelques fois plus importante.
3. La différence des autres secteurs économiques - la culture des plantes a un caractère saisonnier.

Structure sectorielle

cultures des plantes:
- production des céréales
- cultures techniques
- plantes fourragères
- cultures maraîchères
- plantes vivaces – viticulture, arboriculture
1. Les céréales occupant la moitie des terres arables de la terre. Elles se repartissent en trois groupes:
a) céréales panifiables – blé, seigle
b) légumineuses à grains – haricots, soja, lentilles
c) céréales fourragères – maïs, avoine, orge
d) production de riz
Le blé est la principale culture céréale. Il occupe de vastes superficies dans le zone climatique tempérée et subtropicale, en Europe, Asie, Amérique du Nord et du Sud et Australie. Les plus gros exportateurs de blé sont les États-Unis, les pays de la Communauté européenne, l’Union australienne. Le maïs constitue la principale culture céréale fourragère. Il est originaire du Mexique et est cultivé dans les parties méridionales des zones climatiques tempérée et subtropique. 2500 produits sont fabriqués à partir de son grain, parmi lesquelles huiles végétales, médicaments et denrées alimentaires variées. Les principaux producteurs de maïs sont les États-Unis, le Brésil, le Mexique, l’Аrgentine, la France, la Chine, les républiques de l’ex-Yougoslavie.
2. Les plantes techniques – elles sont utilisées dans la plupart des cas, en tant que matières premières pour l’industrie légère et agro-alimentaire. Elles sont :
a. textiles – coton, lin, chanvre. Les plantes textiles sont utilises pour la production des fibres et leurs grains fournissent des huiles. Le coton est une plante aimant la chaleur, la lumière et l’humidité. Les plus gros producteurs en sont la Chine, les États-Unis, l’Inde, les états d’Asie centrale, l’Égypte.
b. les plantes oléagineuses – tournesol, olivier. Le tournesol est la principale plante oléagineuse dans les zones subtropicales, et au cocotier et au palmier oléagineux dans les zones tropicales. Les arachides, le sésame et l’anis sont d’une teneur en huile élevée.
c. les plantes sucrières – la canne à sucre est cultivée dans la zone tropicale (Brésil, Cuba), alors que la betterave à sucre est répandue dans les zones tempérées (France, Allemagne, Pologne).
d. les cultures stimulantes – le café (Brésil, Colombie, Éthiopie), le cacao (Nigeria, Brésil), le thé (Inde, Chine, Géorgie, États d’Asie centrale, Sri Lanka)
3. Les plantes vivaces – la vigne est la plus importante. Elle est répandue dans les terres coupées de collines à climat méditerranéen et tempéré. Les plus grands producteurs de raisin sont l’Italie, la France, l’Espagne et les États-Unis.
Les bananiers sont répandus essentiellement dans les pays à climat tropical et les agrumes dans les pays méditerranéens.

Élevage

Rôle et caractères

L’élevage est un secteur de l’économie rurale qui n’a pas de caractère saisonnier et dépend fortement de la culture des plantes. Il fournit des matières animales) viande, lait, peaux, laine, graisses) nécessaires à la solution du problème alimentaire de l’humanité et au développement de l’industrie légère et agroalimentaire.
Dans des déverses régions du globe, l’élevage se caractérise par une grande variété de sa composition, de son orientation (à lait, à viande) et de l’intensité de son développement. Initialement, l’élevage était base sur les pâturages. Ces dernières années, dans beaucoup de pays il revêt un caractère industriel. Dans les pays développés sa production l’emporte sur celle de la culture des plantes, alors que dans les pays asiatiques et africains il joue un rôle secondaire.

Voir aussi

Références

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Secteur primaire en France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Secteur primaire en france de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Secteur primaire en France — Le secteur primaire regroupe l agriculture, la pêche, l exploitation forestière et l exploitation minière. En France, son poids dans l’économie a fortement décliné au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Il représente 4,1 % des… …   Wikipédia en Français

  • Secteur industriel en France — Secteur secondaire en France Économie de la France Marché du travail Chômage Pauvreté Entreprises …   Wikipédia en Français

  • Secteur public en france — Économie de la France Marché du travail Chômage Pauvreté Entreprises …   Wikipédia en Français

  • Secteur tertiaire en france — Économie de la France Marché du travail Chômage Pauvreté Entreprises …   Wikipédia en Français

  • Secteur secondaire en France — En France, le secteur secondaire[1] représente 20,6 % du PIB et occupe 24,4 % de la population active, en 2006[2]. L’industrie en est la principale composante. Sommaire 1 Indus …   Wikipédia en Français

  • Secteur public en France — Le secteur public en France comprend les administrations publiques et les entreprises publiques. Les premières sont des services chargés de tâches d intérêt général et sont financées par les impôts (ou des cotisations obligatoires). Les secondes …   Wikipédia en Français

  • Secteur tertiaire en France — Plus de 15 millions de français travaillent dans les services (INSEE en 2002). Le secteur tertiaire emploie environ 75 % de la population active (en 2005) et contribue à hauteur de 77,2 % au PIB (en 2006)[1]. Sommaire 1 Transports 2… …   Wikipédia en Français

  • Secteur primaire france — Secteur primaire en France Économie de la France Marché du travail Chômage Pauvreté Entreprises …   Wikipédia en Français

  • Secteur primaire — En économie, le secteur primaire, parmi les trois secteurs économiques définis dans la comptabilité nationale, regroupe les activités liées à l’exploitation de ressources naturelles : pêche, agriculture[1]... Le secteur primaire est l… …   Wikipédia en Français

  • Ecole primaire en France — École primaire en France Cet article fait partie d’une série sur le système éducatif français École maternelle en France …   Wikipédia en Français