Seconde Guerre mondiale : septembre 1939


Seconde Guerre mondiale : septembre 1939

Années :
1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942

Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologie de la Seconde Guerre mondiale :
Sep- Oct - Nov - Déc


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie • Football Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie • Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Août 1939 - Septembre 1939 - Octobre 1939 - Novembre 1939

Cet article traite des événements militaires de la Seconde Guerre mondiale. Les autres événements du mois de septembre 1939 sont traités dans l'article Septembre 1939.

Sommaire

Pologne

Le traité de Versailles avait coupé l'accès à la Prusse-Orientale par les Allemands à la suite de la création du corridor de Dantzig et aux concessions territoriales concédées aux Polonais.

Adolf Hitler mit la reconquête de ces territoires en tête de liste de ses ambitions territoriales.

Pour cette offensive, l'Allemagne dispose de 5 armées (la 8e armée (Blaskowitz), la 10e armée (Reichenau) et la 14e armée (List) composant le groupe d'armées Sud de Rundstedt et la 3e armée (Kuechler) et la 4e armée (Kluge) composant le groupe d'armées Nord de Bock), soit 1 500 000 hommes.

La Pologne en a mobilisé 1 000 000 depuis le mois de juillet.

Sous prétexte d'incidents de frontières, l'Allemagne attaque au début du matin du 1er septembre avec quelque 2 000 blindés modernes (dont le XIXe corps blindé de Guderian). Les Polonais ne disposant pas de blindés en nombre suffisant, ne peuvent résister.

La Pologne réussit quand même à abattre près de 500 avions allemands.

Les Allemands détruisent la majeure partie de la flotte polonaise dès le premier jour ???[réf. nécessaire].

Les forces polonaises concentrées aux frontières occidentales afin de préserver la région industrielle qui s'y trouve, sont enfoncées et encerclées par les forces allemandes. Le plan de défense polonaise Plan Zachód, était orienté vers la protection de la frontière occidentale suite aux promesses des français et des britanniques dont les armées devaient venir à l'aide aux Polonais. Ce plan a contribué à une défaite rapide, les forces étaient dispersées.

Cette photo connue de la campagne de Pologne de septembre 1939 reflète la composition des blindés de la Wehrmacht à ce moment : une colonne de panzers I et II, dépassée par un transport SdKfz 251 employé comme véhicule de reconnaissance (en).
  • 5 septembre :
    • Les frontières polonaises sont entièrement franchies
    • Les troupes françaises commencent une offensive mineure vers Sarrebruck pour tenter de soulager la Pologne par une diversion à l'ouest (voir plus bas).
  • 7 septembre : la 10e armée allemande est à 60 km au sud de Varsovie, la 8e et la 14e s'emparent de la Silésie industrielle, la 4e et la 3e progressent rapidement depuis le nord, cette dernière n'est plus qu'à 40 km de Varsovie.

Les Polonais sont pris en tenaille et sont regroupés dans deux poches de résistance autour de Varsovie et de Kutno.

  • 16 septembre : raid aérien de terreur mené par la Luftwaffe sur Varsovie[1].
  • 17 septembre
    • une offensive polonaise à l’ouest de Varsovie est écrasée, seules deux divisions s’échappent (100 000 prisonniers).
    • Environ 500 000 soldats de l'Armée rouge, les armées de Biélorussie et d’Ukraine - en accord avec les clauses secrètes du Pacte germano-soviétique - attaquent la Pologne. Ils ne rencontrèrent pas une grande résistance de l'armée déjà détruite par la Wehrmacht. Les troupes soviétiques, respectant le traité avec les Allemands, s'arrêtent sur la ligne Curzon et une parade militaire commune a lieu à Brest-Litovsk, le 23 septembre.
  • 18 septembre : :
  • 19 septembre :
    • Entrée triomphale d'Hitler dans Dantzig
    • Des soldats de la Wehrmacht tuent une centaine de Juifs à Lukow, un village à l'est de Varsovie
    • Le sous-marin polonais Orzel parvient à quitter Tallinn et se réfugier en Grande Bretagne. L'URSS prendra prétexte de cette fuite pour remettre en cause la neutralité estonienne et obtenir des bases militaires[1].
  • 22 septembre : Mort du général Von Fritsch devant Varsovie. Ancien chef de la Wehrmacht entre 1935 et 1938, il avait été écarté de l'armée et servait alors comme colonel honoraire d'un régiment d'artillerie.
Varsovie bombardée.
  • 24 septembre : Nouveau raid de la Luftwaffe sur Varsovie[1].
  • 27 septembre : Varsovie capitule
  • 28 septembre :
    • Reddition des troupes polonaises encerclées à Modlin[1].
    • Signature à Moscou d'un traité germano-soviétique de « délimitation et d'amitié » entre Ribbentrop et Molotov, les ministres des Affaires étrangères allemand et soviétique[1].
  • 29 septembre : la Pologne est "partagée" entre les Allemands et les Soviétiques selon une ligne de démarcation convenue à l'avance.

La Région fortifiée de Hel et le Groupe opérationnel indépendant de Polésie du général Kleeberg résistent toujours.

Les Allemands font 694 000 prisonniers. Les Soviétiques arrêtent 217 000 soldats polonais. 100 000 Polonais réussissent à s’enfuir. Les Allemands comptent 13 000 tués et 30 000 blessés contre 70 000, respectivement 133 000, du côté polonais.

La campagne polonaise est le premier exemple de Blitzkrieg mené par l’armée allemande.

Offensive de la Sarre

Article détaillé : Offensive de la Sarre.

Le 6 septembre, attaque tactique des Français au sud de Pirmasens pour s'assurer une bonne position face à la Ligne Siegfried. Cette attaque se solde par un succès le 13 septembre, la résistance allemande fut quasi-inexistante.

Le 17 octobre , cette opération cesse et l'armée française revient sur ses positions défensives d'origine ; ceci marque le début de ce que l'on appelle la drôle de guerre.

Guerre navale

  • 3 septembre, le navire de transport de passagers SS Athenia effectuant la traversée de Glasgow à Montréal est coulé par un sous-marin U-30.
  • 30 septembre. Le Graf Sree coule son premier navire, un bateau de commerce britannique après avoir fait évacuer son équipage[1].

Autres événements militaires

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g et h "Chroniques de septembre 1939", magazine Histoires de la dernière guerre, n° 1, septembre 2009.

Liens internes

Grand Écho du Nord des 30, 31 août, 1er, 2 et 28 septembre 1939.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Seconde Guerre mondiale : septembre 1939 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Seconde guerre mondiale : septembre 1939 — Années : 1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942 Décennies : 1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960 Siècles : XIXe …   Wikipédia en Français

  • Seconde guerre mondiale : octobre 1939 — Années : 1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942 Décennies : 1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960 Siècles : XIXe& …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : Août 1939 — Années : 1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942 Décennies : 1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : octobre 1939 — Années : 1936 1937 1938  1939  1940 1941 1942 Décennies : 1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Seconde guerre mondiale : septembre 1940 — Années : 1937 1938 1939  1940  1941 1942 1943 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe …   Wikipédia en Français

  • Seconde guerre mondiale : septembre 1942 — Années : 1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe …   Wikipédia en Français

  • Seconde guerre mondiale : septembre 1941 — Années : 1938 1939 1940  1941  1942 1943 1944 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : septembre 1940 — Années : 1937 1938 1939  1940  1941 1942 1943 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : septembre 1942 — Années : 1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : septembre 1941 — Années : 1938 1939 1940  1941  1942 1943 1944 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.