Sebastian Pinera


Sebastian Pinera

Sebastián Piñera

Sebastián Piñera
Sebastián Piñera
Sebastián Piñera, le 29 décembre 2008
Nationalité Chilien
Naissance 1er décembre 1949
Santiago du Chili
Profession Homme d'affaires
Carrière
Parti(s) Rénovation Nationale
Plus haut poste () Sénateur

Sebastián Piñera est un homme politique et homme d'affaires chilien, né le 1er décembre 1949 à Santiago (Chili). Il a été candidat de Rénovation Nationale (centre-droit) à l'élection présidentielle chilienne de 2005, battu au second tour par Michelle Bachelet avec 46,50% des suffrages[1].

Sommaire

Biographie

Il étudie l'économie, tout d'abord à la Université pontificale catholique du Chili, puis à l'université de Harvard, où il obtient son doctorat d'économie en 1975.

Carrière d'homme d'affaires

Il fait fortune en introduisant au Chili les premières cartes de crédit en 1979. En 1988, il détient par sa société 86 % du marché chilien des cartes de crédits. Il est le principal actionnaire de la compagnie aérienne chilienne LAN Chile (privatisée par la dictature militaire), possède la chaine de télévision Chilevisión ainsi que des participations dans diverses entreprises. Selon le magazine Forbes, il dispose d'un patrimoine de 1,2 milliards $[2].

Carrière politique

Il soutient en 1988 le plébiscite contre Augusto Pinochet, et rejoint l'année suivante l'équipe de campagne du candidat de centre droit et ancien ministre des finances de Pinochet, Hernán Büchi. Il est élu sénateur dans la circonscription de Santiago-est l'année suivante, poste qu'il conservera jusqu'en 1998, et rejoint le parti de centre-droit Rénovation Nationale.

Sebastián Piñera, le 19 octobre 2005.

Election présidentielle de 2005

En mai 2005, il annonce sa candidature pour Rénovation Nationale à l'élection présidentielle chilienne de 2005.

Au premier tour, le 11 décembre 2005, il arrive second avec 25,41% des suffrages derrière Michelle Bachelet (45,96%). Il créait la surprise en devançant son challenger de droite Joaquín Lavín de l'Union démocrate indépendante (23,23% des voix)[3].

Joaquín Lavín, terminant troisième dans les élections, a soutenu Sebastían Piñera pour le second tour. Avec 46,5% des voix Sebastián Piñera a cependant échoué face à Michelle Bachelet qui a été élue présidente le 15 janvier 2006.

Election présidentielle de 2009

Sebastián Piñera a annoncé sa volonté de se porter candidat aux élections présidentielles de décembre 2009, appuyé par le parti Renovación Nacional. Il semble avoir de bonnes chances de remporter ces élections d'après les sondages. Après dix neuf ans de pouvoir de la Concertación, de nombreux chiliens réclament l'alternance politique. Piñera est celui qui semble aujourd'hui le plus à même d'incarner cette alternance, étant par exemple l'homme politique de l'opposition le plus cité par les journaux chiliens. Comme lors des élections précédentes, la possible collusion entre ses activités d'homme d'affaires et ses responsabilités politiques dans le cas où il serait élu président soulève des critiques.


Famille

Sebastián est le fils de José Piñera Carvallo, ambassadeur chilien aux Nations unies sous la présidence d'Eduardo Frei Montalva (1964-1970). Il a pour oncle l'archevêque Bernardino Piñera Carvallo, élu à deux reprises président de la conférence des évêques du Chili. Il a également trois frères, José Piñera, économiste libéral et homme politique qui mit en place le passage à la retraite par capitalisation durant le régime de Pinochet, Pablo Piñera, ancien membre du conseil d'administration de la banque centrale et Miguel Piñera, musicien. Il a également deux sœurs, Guadalupe et Magdalena. La famille Piñera est originaire des Asturies en Espagne.

Voir aussi

Notes et références

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du Chili Portail du Chili
Ce document provient de « Sebasti%C3%A1n Pi%C3%B1era ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sebastian Pinera de Wikipédia en français (auteurs)