Scoliose


Scoliose
Scoliose
Classification et ressources externes
Wiki pre-op.jpg
Radiographie d'un patient atteint de double scoliose
CIM-10 M41.0, Q67.5, Q76.3

La scoliose est une déviation sinueuse de la colonne vertébrale dans les trois plans de l'espace: inclinaison dans le plan frontal, rotation des vertèbres dans le plan horizontal et inversion des courbures dans le plan sagittal. Il s'agit d'une déformation non réductible, contrairement à l'attitude scoliotique (=déviation rachidienne réductible).

Sommaire

Épidémiologie

Entre 1 à 3 % des enfants ont un certain degré de rotation de la colonne vertébrale, la plupart ne nécessitant aucune prise en charge[1].

Il existe une participation génétique[2] mais le, ou les, gènes responsables n'ont pas été identifiés.

Causes

Une hypothèse dit qu'elle pourrait se transmettre de famille, sinon elles ne sont pas connues.

Diagnostic différentiel

La scoliose est dite « vraie » (ou structurale) quand une rotation est associée à la déviation latérale ; ce cas ne concerne qu'une faible proportion de la population générale. La grande majorité des scolioses de l'enfance sont « idiopathiques », ce qui signifie que leur origine est inconnue, à la différence des scolioses secondaires à une anomalie neuromusculaire, une tumeur, un traumatisme ou une malformation vertébrale. La scoliose idiopathique est à différencier aussi de l'attitude scoliotique, ou scoliose posturale, qui ne comporte pas de rotation des corps vertébraux, et qui se corrige en position couchée. Elle peut aussi être héréditaire.

Évaluation

Schéma de l'angle de Cobb

Il existe quatre types principaux de scoliose :

  • thoracique (dorsale)
  • thoraco lombaire (dorso-lombaire)
  • lombaire
  • double

Le principal critère d'évaluation de la scoliose est l'angle de Cobb, qui se mesure sur une radiographie du rachis. C'est l'angle formé à partir de l'intersection de deux droites tangentielles l'une au plateau supérieur de la vertèbre limite supérieure, l'autre au plateau inférieur de la vertèbre limite inférieure.

Histoire naturelle

La scoliose structurale idiopathique se développe habituellement après la petite enfance, avant la puberté et pendant la croissance pubertaire. Elle atteint en majorité la population féminine (une fois et demi à deux fois plus que chez le garçon). La courbe scoliotique tend à s'aggraver avec le temps. Ce degré de progression est variable selon les individus mais semble plus important dans les cas de scolioses dorsales, lorsque la courbure initiale est déjà importante, ou lorsque le patient n'est pas encore mature[1].

Les conséquences à long terme des scolioses idiopathiques sont :

  • la gène respiratoire, avec diminution de la Capacité Vitale (CV), du VEMS. La diminution de la CV est sévère lorsque la scoliose dorsale dépasse 90°.
  • les douleurs rachidiennes plus fréquentes que par rapport à un groupe témoin[3], même si cela n'est pas retrouvé constamment[4],
  • la vie quotidienne peut être perturbée, plutôt pendant les périodes de douleurs rachidiennes aiguës.
  • La scoliose peut provoquer, lorsqu'elle est importante, un retentissement psychologique[4] en raison de l'atteinte de l'image corporelle.

Les douleurs rachidiennes et les troubles respiratoires sont d'autant plus importants que l'angle de Cobb est grand.

Non opérée, la scoliose idiopathique a un retentissement variable sur la qualité de vie, en fonction de sa sévérité.
Lorsque l'angle de Cobb est inférieur à 30° en fin de croissance, il est rare qu'elle s'aggrave plus tard. Lorsqu'il est supérieur à 50°, les troubles respiratoires sont d'autant plus importants que cet angle est élevé.

Traitements

Radiographie d'une colonne vertébrale atteinte de scoliose après une intervention chirurgicale

Les traitements non chirurgicaux visent à limiter la progression naturelle des scolioses, notamment vers les formes graves, et à réduire (l'évolution vers et) les complications respiratoires et douloureuses. Le traitement chirurgical peut, lui, tendre à la réduction de la courbure.

On dispose de la kinésithérapie, de la chiropratie, du port du corset et en dernier recours de la chirurgie.

Les indications sont variables suivant le degré de courbure et le pays : les États-Unis sont plutôt attentistes pour la scoliose modérée ou proposent un corset. En Europe, une rééducation est volontiers préconisée à un stade précoce[1]. Il n'existe pas de preuve de la supériorité d'une attitude par rapport à l'autre.

Notes et références

  1. a, b et c Weinstein SL, Dolan LA, CY Cheng J, Danielsson A, Morcuende JA, Adolescent idiopathic scoliosis, Lancet, 2008;371:1527-1537
  2. Axenovich TI, Zaidman AM, Zorkoltseva IV, Tregubova IL, Borodin PM, Segregation analysis of idiopathic scoliosis: demonstration of a major gene effect, Am J Med Genet, 1999;86:389-394
  3. Weinstein SL, Dolan LA, Spratt KF, Peterson KK, Spoonamore MJ, Ponseti IV, Health and function of patients with untreated idiopathic scoliosis: a 50-year natural history study, JAMA, 2003;289:559-567
  4. a et b Ascani E, Bartolozzi P, Logroscino CA, et als. Natural history of untreated idiopathic scoliosis after skeletal maturity. Symposium on epidemiology, natural history and non-operative treatment of idiopathic scoliosis, Spine, 1986;11:784-789

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Scoliose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • scoliose — [ skɔljoz ] n. f. • 1820; gr. skoliôsis, de skolios « tortueux » ♦ Méd. Déviation de la colonne vertébrale dans le sens transversal. ● scoliose nom féminin (grec skoliôsis, de skolioûn, courber) Incurvation latérale pathologique de la colonne… …   Encyclopédie Universelle

  • scoliosé, e —  adj. Atteint de scoliose …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • SCOLIOSE — n. f. T. de Médecine Déviation latérale de la colonne vertébrale …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • scoliose — (sko li ô z ) s. f. Terme de médecine. Déviation latérale du rachis. ÉTYMOLOGIE    Du grec, oblique …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • scoliose — nf. skolyôza (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • cypho-scoliose — [sifoskɔljoz] n. f. ÉTYM. 1833; de cyphose, et scoliose. ❖ ♦ Méd. Déformation de la colonne vertébrale, associant des traits de la cyphose et de la scoliose …   Encyclopédie Universelle

  • CIM-10 Chapitre 13 : Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif — Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapitre VIII : H60 H95 …   Wikipédia en Français

  • Liste de maladies rares — Cette page liste des maladies rares. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 9 A Aagenaes, syndrome d …   Wikipédia en Français

  • Clara Haskil — Naissance 7 janvier 1895 Bucarest,  Roumanie …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Maladies Rares — Liste des maladies commençant par une lettre Mise en garde médicale Maladie rare Liste des maladies rares Commençant par un chiffre Commençant par une lettre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.