Scapa Flow


Scapa Flow
Scapa Flow
Carte du Scapa Flow.
Carte du Scapa Flow.
Géographie humaine
Pays côtier(s) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Subdivision(s)
territoriale(s)
Écosse
Géographie physique
Type Baie
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 58° 54′ N 3° 00′ W / 58.9, -358° 54′ Nord
       3° 00′ Ouest
/ 58.9, -3
  
Subdivision(s) Baie Scapa, baie Waulkmill, baie Swanbister, Dam of Hoxa, baie Echnaloch, baie de Sandoyne
Superficie 312 km2
Profondeur
· Moyenne 30 m
· Maximale 60 m

Géolocalisation sur la carte : Orcades

(Voir situation sur carte : Orcades)
Scapa Flow

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Scapa Flow

Le Scapa Flow, en vieux norrois Skalpaflói, est une baie du Royaume-Uni située entre plusieurs îles de l'archipel des Orcades, au nord de l'Écosse. Abritée du vent, elle peut être utilisée comme port naturel : elle a notamment servi de base à la Royal Navy lors des deux guerres mondiales.

Sommaire

Géographie

Le Scapa Flow est situé dans le nord du Royaume-Uni, dans le nord-est de l'Écosse, au sein des Orcades. Il s'agit d'une baie délimitée par des îles qui sont au nord Mainland, à l'est Burray, Lamb Holm, Glimps Holm et South Ronaldsay, au sud Roan Head, Flotta et Fara et à l'ouest Hoy. La baie communique avec la mer de Norvège à l'est via le détroit de Holm et le Water Sound, avec le Pentland Firth au sud via le détroit de Hoxa, le détroit de Weddel et le détroit de Gutter et avec l'océan Atlantique à proprement parler à l'ouest via le Bring Deeps. Quelques petites îles sont baignées par les eaux du Scapa Flow comme Cava, Rysa Little, Calf of Flotta et Hunda ainsi que les rochers de Barrel of Butter.

Dans la volonté d'améliorer la protection qu'offre de ce port naturel, la chaussée Churchill, un ensemble de digues reliant les îles de Mainland, Lamb Holm, Glimps Holm, Burray et South Rnaldsay a été construite afin de fermer à la navigation les détroits ouverts à l'est.

Histoire

Entre deux-guerres

Après l’armistice du 11 novembre 1918 mettant fin à la Première Guerre mondiale, soixante-quatorze bateaux de la marine impériale allemande reçurent l’ordre de partir pour la baie de Scapa Flow, afin d'y être internés. Ils y restèrent pendant dix mois. Pendant cette période, ils servaient d’attraction pour les touristes, et des tours en bateaux étaient organisés pour les visiter, mais en juin 1919, le vice-amiral Ludwig von Reuter, officier en commande de la flotte présente à Scapa Flow, réalisa que l’Allemagne allait devoir signer le Traité de Versailles et que cela permettrait à coup sûr aux Britanniques et aux Alliés de faire main basse sur la flotte allemande. Il profita du moment où la plupart des bâtiments britanniques étaient partis en exercice pour donner l’ordre à sa flotte de se saborder.

La plupart de ces navires ne restèrent pas à l’endroit où ils avaient sombré. Ceux qui avaient été échoués à la plage furent déplacés très vite, d'autres furent renfloués ou ferraillés.

La firme Cox & Danks débuta des opérations de sauvetage, en 1924 en remontant nombre de ces navires à la surface. Ce sauvetage continua jusqu’à l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale puis reprit jusque dans les années 1970. Seulement huit navires allemands sont restés au fond de la baie (trois cuirassés, quatre croiseurs légers et un destroyer).

Scapa Flow est de ce fait l'un des cimetières marins les plus importants du monde et attire de nombreux plongeurs amateurs d'épaves et d'histoire[1]. Cette destination mythique est dorénavant proposée par des voyagistes spécialisés en plongée[2].

Opération Scapa Flow (1939)

Trajet du U-47

Du 14 au 16 septembre 1939, Winston Churchill, alors premier Lord de l'Amirauté, inspecta les installations de Scapa Flow. La possibilité d'une attaque sous-marine avait déjà été envisagée pendant la Première Guerre mondiale et une fausse alerte avait même obligé la flotte à quitter Scapa Flow et à prendre le large le 17 octobre 1914.

L'amiral Dönitz, amiral de la Unterseebootwaffe, désirait depuis longtemps pénétrer l'ancrage principal de la flotte britannique, à Scapa Flow. Le 26 septembre 1939, la Luftwaffe réussit à obtenir d'excellentes photographies aériennes (pris par le Lieutenant de la Luftwaffe Alfred Newe), de la base, Dönitz fit appel à Günther Prien commandant du U-47 et lui donna l'ordre de passer au travers de la muraille de bateaux coulés qui bouchaient l'étroit chenal afin d'attaquer les navires ancrés sur place. Prien accepta la mission.

Au soir du 13 octobre, Prien se dirigea vers l'ancrage. Les courants dans les chenaux menant à Scapa Flow étaient violents, et l'opération de pénétration fut prévue pendant l'étale de la marée. Quand le U-47 dépassa avec précautions les navires coulés à l'entrée du port, l'équipage entrevit les activités qui se déroulaient le long de la côte, à une douzaine de mètres. Pendant un moment, le sous-marin fut illuminé par les phares d'une voiture de passage, qui tourna pour s'éloigner rapidement. Mais Prien poursuivit l'opération, et le 14 octobre, juste après minuit, le U-47 était à l'intérieur de la base de la Royal Navy.

Après quelques recherches, Prien repéra deux gros navires au nord de sa position, contre lesquels il fit tirer trois torpilles. Après trois ou quatre minutes, on entendit une faible explosion, mais elle n'attira pas l'attention des cibles ou de la base. Prien fit vite recharger les tubes du U-47 pour lancer une torpille à l'arrière et trois à l'avant. Trois minutes plus tard, plusieurs explosions déchiraient la coque du cuirassé Royal Oak : il coula en 13 minutes. 833 des 1 234 matelots et officiers qui se trouvaient à bord moururent noyés. En dépit des forts courants, Prien et son équipage parvinrent à quitter la base pour rentrer en Allemagne. Ce fut l'exploit le plus spectaculaire d'un sous-marin pendant la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Scapa Flow de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Scapa Flow — (Old Norse: Skalpaflói ) is a body of water in the Orkney Islands, Scotland, United Kingdom, sheltered by the islands of Mainland, Graemsay, Burray, South Ronaldsay and Hoy. At 140 square miles, with a sandy bottom, and relatively shallow (not… …   Wikipedia

  • Scapa-Flow — Les Orcades Scapa Flow est une étendue d eau située entre plusieurs îles de l archipel des Orcades, au nord de l Écosse. Abritée du vent, elle peut être utilisée comme port naturel : elle a notamment servi de base à la Royal Navy lors des… …   Wikipédia en Français

  • Scapa flow — Les Orcades Scapa Flow est une étendue d eau située entre plusieurs îles de l archipel des Orcades, au nord de l Écosse. Abritée du vent, elle peut être utilisée comme port naturel : elle a notamment servi de base à la Royal Navy lors des… …   Wikipédia en Français

  • Scapa Flow — es un fondeadero situado en las Islas Orcadas, Escocia, Reino Unido. Rodeado por las islas Mainland, Graemsay, Burray, South Ronaldsay y Hoy, es conocido sobre todo por ser el emplazamiento de la principal base naval del Reino Unido durante la… …   Enciclopedia Universal

  • Scapa Flow —   [ skæpə fləʊ], große Meeresbucht zwischen den südlichen Orkneyinseln, Schottland; mit Erdölterminal Flotta. In beiden Weltkriegen wichtiger Stützpunkt der britischen Kriegsmarine; 1956 geschlossen. Nach Ende des Ersten Weltkriegs wurde in Scapa …   Universal-Lexikon

  • Scapa Flow — [skap′ə] sea basin in the Orkney Islands, off N Scotland: British naval base: c. 50 sq mi (129 sq km) …   English World dictionary

  • Scapa Flow — Karte von Scapa Flow aus dem Jahre 1916 Scapa Flow …   Deutsch Wikipedia

  • Scapa Flow — Mapa de Scapa Flow. Scapa Flow es un fondeadero situado en las Islas Orcadas, Escocia, Reino Unido. Rodeado por las islas Mainland, Graemsay, Burray, South Ronaldsay y Hoy, es conocido sobre todo por haber sido el emplazamiento de la principal… …   Wikipedia Español

  • Scapa Flow — /skah peuh, skap euh/ an area of water off the N coast of Scotland, in the Orkney Islands: British naval base; German warships scuttled 1919. * * * Sea basin, Orkney Islands, Scotland. Located off of Scotland s northern tip, the basin is about 15 …   Universalium

  • Scapa Flow — /skah peuh, skap euh/ an area of water off the N coast of Scotland, in the Orkney Islands: British naval base; German warships scuttled 1919. * * * Scapa Flow [Scapa Flow] an area of the ↑North Sea surrounded by several of the ↑Orkney islands and …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.