Satellites de Mercure


Satellites de Mercure

À l'heure actuelle, aucun satellite de Mercure n'est connu.

Sommaire

Espoir en 1974

Le 27 mars 1974, alors que Mariner 10 s'apprêtait à effectuer, deux jours après, son premier survol de la planète, des anomalies dans les UV extrêmes ont été enregistrées par un des instruments de la sonde, caractérisant un objet « qui n'était pas censé se trouver là ». Puis, elles ont disparu le jour suivant pour apparaître de nouveau trois jours après. Les astronomes ont d'abord pensé à une étoile, mais l'objet avait été vu dans deux directions différentes et les longueurs d'onde de ces UV laissaient penser qu'il s'agissait d'un objet beaucoup plus proche. C'est alors qu'on a cru à la découverte d'un satellite naturel autour de Mercure, d'autant plus que l'objet se déplaçait à une vitesse de 4 km/s, ce qui était plutôt cohérent avec la vitesse d'un satellite ou d'une lune. Mariner 10 devait alors étudier plus en détails ce corps qui s'avéra finalement être une étoile chaude, 31 Crateris, dont les rayons UV n'avaient pas été entièrement absorbés par le milieu interstellaire comme on le pensait. Ceux-ci provenaient de la nébuleuse de Gum, s'étendant sur 140 ° du ciel nocturne et émis à 54 nm.

Un satellite ?

Même si à l'heure actuelle, personne n'a découvert de satellites autour d'elle, il est (encore) possible qu'elle en ait un satellite mineur (~10 km (?) ou moins) : malgré sa relative proximité avec la Terre, cette planète est trop proche du Soleil pour permettre une bonne observation[1]. La satellisation de la sonde MESSENGER en 2011 devrait définitivement trancher cette question.

Références

Compléments

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Satellites de Mercure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mercure (planete) — Mercure (planète) Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure …   Wikipédia en Français

  • Mercure (planète) — Pour les articles homonymes, voir Mercure. Mercure …   Wikipédia en Français

  • MERCURE (planète) — Des neuf planètes du système solaire, Mercure est la plus proche du Soleil, et également la plus petite (si l’on excepte Pluton). Sa trajectoire apparente dans le ciel rend son observation depuis la Terre extrêmement difficile: Mercure ne… …   Encyclopédie Universelle

  • Satellites de Mars — Satellites naturels de Mars Phobos et Deimos Les satellites naturels connus de Mars, Phobos et Déimos, sont deux petits corps qui orbitent près de la planète, à quelques milliers de kilomètres de celle ci, et sont peut être des astéroïdes… …   Wikipédia en Français

  • Satellites naturels de mars — Phobos et Deimos Les satellites naturels connus de Mars, Phobos et Déimos, sont deux petits corps qui orbitent près de la planète, à quelques milliers de kilomètres de celle ci, et sont peut être des astéroïdes capturés ou bien un seul satellite… …   Wikipédia en Français

  • Satellites naturels — Satellite naturel Pour les articles homonymes, voir Satellite. Les principaux satellites naturels du système solaire, à l échelle par …   Wikipédia en Français

  • Satellites naturels de Saturne — Montage préparé d après des photos prises par la sonde Voyager 1 en novembre 1980. Les satellites naturels de Saturne sont les corps qui sont en orbite autour de la planète Saturne, et précisément les cinquante trois dont l existence est… …   Wikipédia en Français

  • Satellites artificiels — Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de météorologie GOES O avant son lancement en …   Wikipédia en Français

  • Satellites scientifiques — Satellite artificiel Pour les articles homonymes, voir satellite et Sat. Le satellite de météorologie GOES O avant son lancement en …   Wikipédia en Français

  • Satellites naturels d'Uranus — Les six lunes les plus connues d Uranus (à l échelle, mais avec des luminosités relatives non respectées (voir infra)) ; de gauche à droite : Puck, Miranda, Ariel, Umbriel, Titania et Obéron. Uranus, la septième planète du système… …   Wikipédia en Français