Sarcasme


Sarcasme

Le sarcasme (du grec ancien σαρκασμός / sarkasmos) désigne une moquerie ironique, une raillerie tournant en dérision une personne ou une situation. Il est mordant, souvent même amer et blessant. Il peut être considéré comme une forme d'ironie piquante ou belliqueuse[1].

Le sarcasme reprend souvent des paroles qui viennent d'être prononcées pour en retourner la signification. À l'oral, une intonation ou une mimique aide généralement à reconnaître cette sorte d'humour. À l'écrit, il est plus difficile à déceler et est facilement mal interprété.

Sommaire

Comparaison avec cynisme et humour noir

Tandis que le cynisme relève d'une bravade contre les valeurs, les convenances et les principes de la société, le sarcasme est plutôt une réaction à une situation plus piquante et amère.

Il se rapproche de l'humour noir, mais est plus acerbe là où l'humour noir cherche plutôt à faire rire. Le sarcasme n'est pas toujours considéré comme une forme d'humour.

Exemples

Dites d'une certaine manière et dans un certain contexte, les phrases suivantes (en italiques) peuvent être sarcastiques :

  • — Ce restaurant est-il aussi spécial qu'il l'annonce ?
    Ça pour être spécial, il est spécial...
  • — Ça te plaît ? Je te remets un coup dans la figure ?
    Merci, vas-y ! Et le troisième dans le ventre.
  • - T'as pas vu le sel ??
    — "Et ça, c'est un moteur d'avion ?"

Notes et références

  1. (fr)Définition sur lachal.neamar.fr. Consulté le 21 novembre 2010.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sarcasme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sarcasme — [ sarkasm ] n. m. • 1546; lat. sarcasmus, gr. sarkasmos, de sarkazein « mordre la chair (sarkos) » 1 ♦ Ironie, raillerie insultante. ⇒ dérision, moquerie. « La dérision et le sarcasme et l injure sont des barbaries » (Péguy). 2 ♦ Un, des… …   Encyclopédie Universelle

  • sarcasme — SARCASME. s. m. Figure de Rhetorique, Raillerie amere & insultante. Ce trait là n est pas une ironie, c est un sarcasme. Demosthene employe souvent le sarcasme pour reprocher plus vivement aux Atheniens leur paresse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sarcasme — (sar ka sm ) s. m. Ironie amère et insultante. •   Le sarcasme n est autre chose qu une ironie faite avec aigreur et avec emportement, DU MARS. Oeuvr. t. III, p. 187. •   Le marquis de Vence l appelle [le maréchal de Richelieu] l antique… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SARCASME — s. m. Raillerie amère et insultante. Ce trait passe la plaisanterie ; c est un sarcasme. Essuyer des sarcasmes. Démosthène emploie souvent le sarcasme, pour reprocher plus vivement aux Athéniens leur indolence …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SARCASME — n. m. Raillerie amère, ironie mordante, acerbe. Essuyer des sarcasmes. Un sarcasme déplacé, de mauvais goût. Ses sarcasmes passent la plaisanterie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sarcasme — sar|cas|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • sarcasme — nm. => Moquerie …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • casme — sarcasme …   Dictionnaire des rimes

  • Sarcastique — Sarcasme Le sarcasme (du grec ancien σαρκασμός / sarkasmos) désigne une moquerie ironique, une raillerie tournant en dérision une personne ou une situation. Il est mordant, souvent même amer et blessant. Il peut être considéré comme une forme d… …   Wikipédia en Français

  • sarcastique — [ sarkastik ] adj. • XVIIIe; gr. sarkastikos → sarcasme 1 ♦ Littér. Qui a le caractère acerbe, amer du sarcasme. Parole, plaisanterie sarcastique. 2 ♦ Cour. Moqueur et méchant. Air, ton, rire sarcastique. « Un sourire dont je ne pouvais savoir s… …   Encyclopédie Universelle