Saramaka

Saramaka

Saramaca

Saramaca
Un Saramaca (1910)
Un Saramaca (1910)
Populations significatives par régions
Population totale
Langue(s)
Saramaca
Religion(s)

Les Saramaca sont un peuple noir-marron descendant d'esclaves fugitifs emmenés au Suriname pour travailler dans les plantations. On considère que leur première fuite eu lieu en 1690. Une importante communauté Saramaca vit en Guyane.

Leur langue est différente des langues des autres noir-marron. En particulier, elle utilise plusieurs mots d'origine portugaise (par exemple "mujer" pour "femme" au lieu de "oueman").

Sommaire

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Desmo Betian (et al.), Parlons saramaka, L'Harmattan, Paris, 2000, 185 p. (ISBN 2738498353)

Liens externes

  • Portail de l'anthropologie Portail de l'anthropologie
  • Portail de l’esclavage Portail de l’esclavage
Ce document provient de « Saramaca ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saramaka de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Saramaka — Total population 55,000 Regions with significant populations Suriname and French Guiana Languages …   Wikipedia

  • Saramaka — Sp Saramakà Ap Saramacca L Š Surinamo apyg., upė …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • saramaka —  adj. D un peuple d Amérique du Sud …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Saramaka (langue) — Cet article concerne la langue saramaka. Pour le peuple paramaca, voir Saramaca. Le saramaka (autres noms saramacca ou saamáka, ce dernier un auto ethnonyme) est un créole à base anglo portugaise, parlé par les Saramaca du Suriname mais qui… …   Wikipédia en Français

  • Saramaca — Un Saramaca (1910) Populations Autre Langue(s) Saramaca …   Wikipédia en Français

  • Kourou — French commune|nomcommune=Kourou Aerial view of Kourou map size=220px adjustable mapcaption=Location of the commune (in red) within French Guiana région=Guyane département=Guyane arrondissement=Cayenne canton= insee=97304 cp=97310 maire= Jean… …   Wikipedia

  • Maroon (people) — Body of Ndyuka Maroon child brought before a shaman, Suriname 1955 Maroons (from the word marronage or American/Spanish cimarrón: fugitive, runaway , lit. living on mountaintops ; from Spanish cima: top, summit ) were runaway slaves in the West… …   Wikipedia

  • Langue des Aluku, des Ndjuka et des Paramaka — La langue des Aluku, des Ndjuka et des Paramaka est constituée par trois parlers, très proches entre eux et pouvant être considérés comme des variantes d une même langue. Ce sont des créoles à base anglaise. Le terme généralement employé par les… …   Wikipédia en Français

  • GUYANES — Les recherches géohistoriques, anthropologiques et linguistiques ont peu à peu esquissé l’unité du domaine des Guyanes. Délimité par les fleuves Orénoque, río Negro, Amazone et par 3 000 km de littoral océanique marécageux, le bouclier guyanais… …   Encyclopédie Universelle

  • Suriname — Republic of Suriname Republiek Suriname (Dutch) …   Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»