Samoreau


Samoreau

48° 25′ 34″ N 2° 45′ 18″ E / 48.4261111111, 2.755

Samoreau
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Fontainebleau
Canton Fontainebleau
Code commune 77442
Code postal 77210
Maire
Mandat en cours
Jean-Baptiste Morla
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes entre Seine et Forêt
Démographie
Population 2 341 hab. (2007)
Densité 414 hab./km²
Gentilé Samoréens
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 34″ Nord
       2° 45′ 18″ Est
/ 48.4261111111, 2.755
Altitudes mini. 41 m — maxi. 147 m
Superficie 5,65 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Samoreau est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Samoréens.

Sommaire

Géographie

La commune est desservie par une gare du Transilien située sur la commune de Vulaines-sur-Seine.

Communes limitrophes

Rose des vents Samois-sur-Seine Vulaines-sur-Seine Machault Rose des vents
Avon N
O    Samoreau    E
S
Fontainebleau Montigny-sur-Loing Champagne-sur-Seine
Thomery

Histoire

Château des Pressoirs du Roy, carte postale vers 1900

En 1177 l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés acquiert une partie du territoire du village. En 1316 le roi Philippe V intervient dans le conflit qui oppose les moines aux habitants. En 1520 François Ier achète les coteaux où il fait construire le château des Pressoirs du Roy. De 1592 à 1597, Henri IV fait des séjours aux Pressoirs du Roy en compagnie de la belle Gabrielle d’Estrées. En 1679 fut créée le coche d’eau royal entre Paris et Valvins (village le plus proche de Samoreau, au bord de la Seine). De 1790 à 1796 : Réquisition et vente de tous les biens appartenant à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés et à la Cure. De 1811 à 1825 fut construire le premier pont de Valvins qui supplante le bac. Le premier instituteur arrive à Samoreau en 1813. En septembre 1870 un cyclone ravage la région et abat la flèche de l’église. De 1895 à 1897 : construction de la voie ferrée qui traverse Samoreau. En 1898 Stéphane Mallarmé est mort à Valvins ; il est enterré au cimetière de Samoreau. La même année fut fondé le corps de sapeurs-pompiers. En 1908 la ligne de Tramway Fontainebleau-Valvins est prolongée jusqu’à la gare de Vulaines-Samoreau. En 1908 Maurice Ravel compose « Ma Mère l’Oye » à la « Grangette », maison appartenant à Cipa Godebski, fils du sculpteur Cyprien Godebski et demi-frère de Misia Natanson, près de la maison de Mallarmé. En 1940 le pont de Valvins est détruit. Le 23 août 1944 l’Armée Américaine du Général George Patton franchit la Seine sur un pont de bateaux et pénètre dans Samoreau. En 1956 la Mairie achète la Grange aux Dîmes pour en assurer la sauvegarde. 1986 : restauration de l’église qui retrouve sa flèche[1].

Politique et administration

Liste des maires

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Jean-Baptiste Morla    
1989 1995 Jacques Excoffon    
1983 1989 William Malfray    
1965 1983 André Millet    
1935 1965 Lucien Oriol    
1929 1935 Georges Comperat    
1927 1929 Jacques Delafon    
1925 1927 Eugene Couillard    
(1920) 1925 Léon Lavoir    
1912 (1919) Georges Comperat    
1904 1912 Julien Couillard    
(1901) 1904 Edouard Songeux    
(1881) (1900) Ernest Bodin    
(1879) (1881) Claude Hippolyte Lepâtre    
1865 (1875) Alfred Léon Destors    
(1839) 1865 Pierre Charles Dugornay    
1834 (1837) Comte de Traversay    
1828 1834 Pierre François Dugornay    
1826 1828 Edme Gervais    
1818 1826 Pierre Louis Macey    
1817 1818 Auguste Durosnel    
1816 1817 Jean-Baptiste Dufour    
1815 1816 Pierre François Dugornay    
    Beldebat de Kamingant (1790)    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelages

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
778 887 1 304 1 626 1 856 2 157 2 290 2 341  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Festivités et évènements

Culture locale et patrimoine

Eglise Saint-Pierre
Grange aux Dimes
Château et Parc de Montmélian, carte postale vers 1900

Patrimoine religieux

  • Église Saint-Pierre (XIIe siècle). La nef a été très probablement construite par les moines originaires de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Dans le transept se trouve un petit panneau peint représentant la Sainte Famille, classé monument historique. La cloche de l'église (la plus petite des deux qui existaient avant la destruction du clocher par la foudre en 1870) porte l'inscription "L'an 1500 fut faicte à Samoisseau en Brie et fut nommée Marie". C'est l'une des plus anciennes du département. L'église est inscrite à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis août 1949[4].

Monuments et lieux touristiques

  • Grange aux Dîmes (XIIIe siècle). Elle est, avec le pigeonnier, le seul bâtiment qui subsiste de l'ensemble formé par la grande ferme (ferme du Bas-Samoreau) qui comportait des écuries, une étable, une porcherie, une laiterie[5].
  • Les Pressoirs du Roy. Construite par François Ier, cette demeure fut tour à tour gentilhommière royale, exploitation viticole, briqueterie, résidence bourgeoise, hôpital et maintenant Maison d’enfants. Henri IV y séjourne régulièrement et y installe Gabrielle d'Estrées.
  • Château de Montmélian
  • Le pont de Valvins. À Valvins, un bac fait le service du passage de la Seine.

Compléments

Bibliographie

  • René Clément-Bayer, Alain Nicol, Cécile et Jean-Pierre Thibieroz: Samoreau, Samoreau 1978
  • Pierre Grassat: La Libération de Samoreau 23-25 août 1944 – Récit d'un témoin, Samoreau 1996
  • Pierre Grassat et Matthias Blazek: Pompes à bras et pompiers à Samoreau: L'Historique des Sapeurs-Pompiers de Samoreau 1898-1982, intr. par Patrice Havard, Samoreau 1997
  • Georges Guillory: Vulaines – Samoreau – Héricy, éditions Amatteis, Le Mée-sur-Seine 1993. (ISBN 2-86849-127-8)
  • Les Amis de Samois sur Seine: Valvins, Les Cahiers Samoisiens, No. 14/1993, Samois sur Seine 1993. (ISSN 0338-120X)
  • Alain Nicol et Matthias Blazek: L'Histoire de la Grange aux Dîmes, Samoreau 1998
  • Étienne Pivert de Sénancour et George Sand: Obermann, Paris 1863, p. 97
  • Marie-Anne Sarda: Stéphane Mallarmé à Valvins, Livre du visiteur, Musée départemental Stéphane Mallarmé, Vulaines-sur-Seine 1995. (ISBN 2-911389-00-X)
  • René Clément-Bayer, Alain Nicol, Cécile et Jean-Pierre Thibieroz: La Mémoire d'un Village 1177-1987, catalogue, exposition sur l'histoire de Samoreau, Samoreau 1987
  • Comité de Jumelage Samoreau/Bernried: Bulletins No 1-4, Samoreau 1996-1999
  • Prussia: La guerre franco-prussienne de 1870-71: Rédigée par la section "des großen Generalstabes", Berlin 1878, p. 60

Liens externes

Notes et références

  1. Clément-Bayer, René ; Nicol, Alain ; Thibieroz, Cécile et Jean-Pierre, La Mémoire d’un Village 1177-1987, catalogue, exposition sur l'histoire de Samoreau, Samoreau 1987. Inventaire-sommaire des Archives départementales antérieures à 1790, Seine-et-Marne, No. 3, Melun 1875, p. 16, 119, 133. Blazek, Matthias, « Vor 70 Jahren komponierte Ravel in Avon den Boléro », dans: Kameradschaftliches aus Fontainebleau – Mitteilungsblatt des Freundeskreises Deutscher Militärischer Bevollmächtigter in Frankreich, No. 11, février 1998, Fontainebleau 1998, p. 20.
  2. Blazek, Matthias, "Les Maires de Samoreau", dans: Comité de Jumelage Samoreau/Bernried, Bulletin No 4, Samoreau 1999, p. 15.
  3. Samoreau sur le site de l'Insee.
  4. Comp. Blazek, Matthias, « Die Eglise von Samoreau » (en allemand), dans: Kameradschaftliches aus Fontainebleau – Mitteilungsblatt des Freundeskreises Deutscher Militärischer Bevollmächtigter in Frankreich, No. 12, septembre 1998, Fontainebleau 1998, p. 14 suiv.
  5. Détaillé: Nicol, Alain; Blazek, Matthias, L'Histoire de la Grange aux Dîmes, Samoreau 1998.




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Samoreau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Samoreau — Saltar a navegación, búsqueda Samoreau País …   Wikipedia Español

  • Samoreau — French commune nomcommune=Samoreau x = 146 y = 86 lat long=coord|48|25|34|N|2|45|18|E insee=77442 cp=77210 région=Île de France département=Seine et Marne arrondissement=Fontainebleau canton=Fontainebleau maire=Jean Baptiste Morla mandat=2008… …   Wikipedia

  • Samoreau — Original name in latin Samoreau Name in other language Samoreau State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.42946 latitude 2.75587 altitude 64 Population 2371 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • samoreau — (sa mo rô) s. m. Cépage de l arrondissement de Sens …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gare De Vulaines-Sur-Seine - Samoreau — Vulaines sur Seine Samoreau Localisation Ville Vulaines sur Seine Gestion et exploitation Propriétaire SNCF Services …   Wikipédia en Français

  • Gare de Vulaines-sur-Seine - Samoreau — Vulaines sur Seine Samoreau Localisation Ville Vulaines sur Seine Gestion et exploitation Propriétaire SNCF Services …   Wikipédia en Français

  • Gare de vulaines-sur-seine - samoreau — Vulaines sur Seine Samoreau Localisation Ville Vulaines sur Seine Gestion et exploitation Propriétaire SNCF Services …   Wikipédia en Français

  • Gare de Vulaines-sur-Seine — Vulaines sur Seine Samoreau Entrée de la halte à côté du bâtiment voyageurs fermé. Localisation Pays France Co …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de Seine-et-Marne — Cet article recense les monuments historiques de la Seine et Marne, en France. Sommaire 1 Généralités 2 Liste 3 Annexes 3.1 Liens internes …   Wikipédia en Français

  • Chasselas de Thomery — (Chasselas B) Le chasselas de Thomery sur un mur traditionnel Caractéristiques phénologiques Débourrement Avril …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.