Saliout


Saliout

Saliout (du russe Салют signifiant « salut » en français[1]) est le nom d'une série de stations spatiales soviétique. Le programme était composé de huit stations, qui furent mises sur orbite durant les années 1970 et 1980. La première station du programme, Saliout 1, est la première station spatiale construite et placée en orbite.

Sommaire

Particularités

Toutes les stations Saliout étaient d'une conception relativement simple et étaient constituées d'un module principal unique placé en orbite en un seul tir, par une fusée Proton. L'équipage et le ravitaillement venait à bord d'un module Soyouz.

Le programme était à l'origine désigné comme « programme DOS 7-K », où chaque station Saliout recevait un identifiant unique. Le programme remporta un franc succès auprès du public. L'URSS effectuait une reconquête de l'espace après l'échec du premier pas sur la lune. Mais cette réussite fut de courte durée, les trois cosmonautes du premier équipage périrent durant la rentrée dans l'atmosphère, suite à la rupture d'un joint de pressurisation.

Stations

Deux générations de Saliout furent mises en orbite :

Première génération

Cette première génération permet à l'URSS de faire ses « premiers pas » dans la présence de longue durée dans l'espace.

Génération Almaz

Sous le couvert du programme Saliout, l'URSS lance un modèle particulier de Saliout à vocation militaire, s'appelant Almaz (Алмаз, qui signifie « diamant » en français).

Il avait pour but de surveiller les États-Unis et même de pouvoir effectuer des manœuvres visant à détruire des satellites à l'aide d'un canon d'avion. Saliout 3 a réussi une telle manœuvre sur un satellite factice.

Deuxième génération

Cette seconde génération de station Saliout a été conçu de manière à pouvoir accueillir bien plus longtemps les cosmonautes que celle de la première. C'est ainsi que Saliout 6 est occupé pendant 617 jours et Saliout 7 pendant 1 075 jours.

La succession

La base (« DOS ») des stations Saliout fut ensuite utilisée comme modules intégrés aux stations spatiales suivantes, à l’architecture modulaire (constituées de plusieurs éléments lancés séparément puis assemblés en orbite). Il en est ainsi du module central (« DOS-7 ») de la station Mir (1986 à 2001), ainsi que du module Zvezda (« DOS-8 ») de la Station spatiale internationale (depuis 2000).

Liste des stations Saliout

Voici un récapitulatif de quelques chiffres sur les stations spatiales du programme Saliout. Sont également indiqués les modules dérivés des stations Saliout et qui furent intégrés à Mir et à la Station spatiale internationale.

Station (ou module) Type Lancement Retour Temps
en orbite (en jours)
Jours
d'occupation
Équipage
total
Vaisseaux
habités
venus
Vaisseaux
automatiques
venus
Masse (kg)
Saliout 1 Saliout 1re génération 19 avril 1971
01 h 40 UTC
11 octobre 1971 175 24 3 2 0 18 425
DOS-2 Saliout 1re génération 29 juillet 1972
?UTC
29 juillet 1972 162 secondes 0 0 0 0 18 000
Saliout 2 Almaz 4 avril 1973
09 h 00 UTC
28 mai 1973 54 0 0 0 0 18 500
Cosmos-557 Saliout 1re génération 11 mai 1973
20 h 00 UTC
22 mai 1973 11 0 0 0 0 18 500
Saliout 3 Almaz 25 juin 1974
22 h 38 UTC
24 janvier 1975 213 15 2 1 0 18 500
Saliout 4 Saliout 1re génération 26 décembre 1974
04 h 15 UTC
3 février 1977 770 92 4 2 1 18 500
Saliout 5 Almaz 22 juin 1976
18 h 04 UTC
8 août 1977 412 67 4 2 0 19 000
Saliout 6 Saliout 2e génération 29 septembre 1977
06 h 50 UTC
29 juillet 1982 1 764 683 33 16 14 19 000
Saliout 7 Saliout 2e génération 19 avril 1982
19 h 45 UTC
7 février 1991 3 216 816 26 12 15 19 000
Module central de Mir (DOS-7) Module dérivé pour Mir 20 février 1986 23 mars 2001 5 511[2] 4 591 104 39 65 20 400
Module Zvezda (DOS-8) Module dérivé pour l’ISS 12 juillet 2000 Toujours en orbite 19 051

Voir aussi

Notes et références

  1. (en) David S. F. Portree, « Mir Hardware Heritage », National Aeronautics and Space Administration, mars 1995, p. 62 (79 du PDF). Consulté le 11 juin 2009 [PDF]
  2. La plupart des données chiffrées venant de (fr)capcomespace.net ; « L’espace sovietique » ; « MIR 2000-2001 », en particulier voir le tableau « Mir en chiffres » et le paragraphe juste avant.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saliout de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saliout 7 — Салют 7 (Saliout 7) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 6 — Салют 6 (Saliout 6) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 2 — Салют 2 (Saliout 2) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 3 — Салют 3 (Saliout 3) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 4 — Салют 4 (Saliout 4) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 5 — Салют 5 (Saliout 5) Caractéristiques Organisation …   Wikipédia en Français

  • Saliout 1 — Салют 1 (Saliout 1) Caractéristiques Organisation Union soviétique Domaine Station spatiale orbitale Masse 18 425 kg …   Wikipédia en Français

  • Programme Saliout — Saliout Vue d artiste de la station Saliout 1 au premier plan et d un module Soyouz en approche au second plan. Saliout (du russe Салют signifiant « salut » en français[1]) est …   Wikipédia en Français

  • FK Saliout-Energiya Belgorod — Saliout Energiya Belgorod Club fondé en …   Wikipédia en Français

  • Fk saliout-energiya belgorod — Saliout Energiya Belgorod Club fondé en …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.