Salah Khalaf


Salah Khalaf

Salah Khalaf (صلاح خلف) est né en 1933 à Jaffa, mort assassiné le 14 janvier 1991. Il est l'un des fondateurs du Fatah, et était le numéro deux de l'OLP. Il est aussi connu comme Abou Iyad, son nom de guerre au Fatah.

Biographie

Il est contraint de fuir à Gaza en 1948. Au début des années 1950, il fait ses études au Caire et fait la connaissance de Yasser Arafat lors d'un meeting de l'Union des Etudiants Palestinien à Al-Azhar ( où il étudiait la littérature). Il est à cette époque proche des Frères musulmans.

Parti enseigner au Koweït en 1959, il participe à la fondation du Fatah avec Yasser Arafat (Abou Ammar), Farouk Kaddoumi (Abou Loutof) et Khalil al-Wazir (Abou Jihad) en prenant pour nom de guerre Abou Iyad (en traduction : père de Iyad, son fils ainé). De fin 1967 à octobre 1970, il est responsable des services de renseignements et de contre-espionnage de l’OLP.

Il joue un rôle essentiel dans l’élaboration du programme de 1968 proposant aux Israéliens qui rompraient avec le sionisme d’édifier avec eux un État démocratique multiconfessionnel sur toute la Palestine. Suite à la rupture avec le roi Hussein en 1970-1971, il devient chef de l'organisation Septembre noir.

Suite à la guerre du Kippour, il revint à une certaine modération et est le principal architecte du tournant opéré par le Fatah en 1974 en faveur d’un « mini-État » palestinien sur la rive occidentale du Jourdain. Il redevient ensuite responsable des services de renseignements et de contre-espionnage de l’OLP. Il est alors considéré comme le « numéro deux » de l’OLP, derrière Yasser Arafat.

En 1985, Abou Iyad, avec Abou Ammar (Yasser Arafat), tente une rencontre avec Shimon Peres via la France. Le 5 janvier 1989 dans une interview au journal saoudien Okaz, il déclare : « L'organisation rejette tout changement de l'article 19 de notre Charte » (voir: Charte nationale palestinienne).

Il est assassiné le 15 janvier 1991 à Carthage, dans la banlieue de Tunis, avec Abou Mohammed (Faqri Al-Oumari) et Aboul Hol (Hayel Abdul Hamid) par une rafale de kalachnikov tirée par Hamza Abou Zeïd, un garde du corps de ce dernier, qui était en fait un agent double, à la fois du groupe d’Abou Nidal (le Fatah-Conseil Révolutionnaire) et du Mossad israélien.

Citation

Citations de Abou Iyad, Palestinien sans patrie : Entretiens avec Éric Rouleau :

  • Le lecteur jugerait mal l'impatience des Palestiniens à récupérer leur patrie s'il ne mesurait pas l'étendue de leur détresse. L'exil en soi est déjà une douleur que seuls ceux qui l'ont éprouvée sont capables de comprendre. Le malheur en est plus grand quand la perte d'un foyer est suivie de la séparation de ceux que l'on aime. Rares sont les familles palestiniennes qui n'ont pas éclaté en se dispersant, par nécessité dans divers pays.
  • « À tous ceux qui s'interrogent sur la pertinence de la presence des fedayins dans la montagne libanaise, j'affirme que la route de Jerusalem passe par OUyoun el Siman, Antoura et Jounieh. »

Référence

Salah Khalaf, Palestinien sans patrie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Salah Khalaf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Salah Khalaf — Salah Mesbah Khalaf (arabisch ‏صلاح خلف‎ Salah Chalaf, DMG Ṣalāḥ Ḫalaf), auch bekannt als Abu Iyad (‏ أبو إياد‎, DMG Abū Iyād; * 1933 in Jaffa; † 14. Januar 1991 in Tunis) war 1991 zweiter Chef und Chef der Spionage der PLO u …   Deutsch Wikipedia

  • Salah Khalaf — Mesbah (en árabe: صلاح مصباح خلف), también conocido como Abu Iyad (أبو إياد) (nacido en 1933 14 de enero de 1991) fue subdirector y jefe de la inteligencia de la Organización de Liberación de Palestina, y el segundo funcionario de más alto rango… …   Wikipedia Español

  • Salah Khalaf — Salah Mesbah Khalaf (Arabic صلاح خلف), also known as Abu Iyad (Arabic أبو إياد) (born 1933 ndash; January 14, 1991) was deputy chief and head of intelligence for the Palestine Liberation Organization, and the second most senior official of Fatah… …   Wikipedia

  • Khalaf — Salah Mesbah Khalaf (arabisch ‏صلاح خلف‎ Salah Chalaf, DMG Ṣalāḥ Ḫalaf), auch bekannt als Abu Iyad (‏ أبو إياد‎, DMG Abū Iyād; * 1933 in Jaffa; † 14. Januar 1991 in Tunis) war 1991 zweiter Chef und Chef der Spionage der PLO und der …   Deutsch Wikipedia

  • Salah Chalaf — Salah Mesbah Khalaf (arabisch ‏صلاح خلف‎ Salah Chalaf, DMG Ṣalāḥ Ḫalaf), auch bekannt als Abu Iyad (‏ أبو إياد‎, DMG Abū Iyād; * 1933 in Jaffa; † 14. Januar 1991 in Tunis) war 1991 zweiter Chef und Chef der Spionage der PLO und der …   Deutsch Wikipedia

  • Salah — ist das arabische Wort für Gebet, siehe: Salat (Gebet) Salah ist der Familienname folgender Personen: Ahmed Salah (* 1956), dschibutischer Marathonläufer und Olympia Zweiter Nordin ben Salah (1972–2004), niederländischer Box Weltmeister Redouane… …   Deutsch Wikipedia

  • Khalaf, Ṣalāḥ — ▪ Palestinian political activist also called  Abū ʿIyāḍ   born 1933, Jaffa, Palestine [now Tel Aviv–Yafo, Israel] died January 14, 1991, Tunis, Tunisia       Palestinian political activist who was a founding member of the Fatah faction of the… …   Universalium

  • Abu Iyad — Salah Mesbah Khalaf (arabisch ‏صلاح خلف‎ Salah Chalaf, DMG Ṣalāḥ Ḫalaf), auch bekannt als Abu Iyad (‏ أبو إياد‎, DMG Abū Iyād; * 1933 in Jaffa; † 14. Januar 1991 in Tunis) war 1991 zweiter Chef und Chef der Spionage der PLO und der …   Deutsch Wikipedia

  • Abou Iyad — Salah Khalaf Salah Khalaf (صلاح خلف) est né en 1933 à Jaffa, mort assassiné le 14 janvier 1991. Il est l un des fondateurs du Fatah, et était le numéro deux de l OLP. Il est aussi connu comme Abou Iyad, son nom de guerre au Fatah.… …   Wikipédia en Français

  • Munich massacre — Image of hostage taker looking over the balcony of the Israeli team quarters at Building 31 of the Munich Olympic Village. This is probably the widely recognizable and iconic photo of the event.[1] …   Wikipedia