Saint-jovite


Saint-jovite

Saint-Jovite

Saint-Jovite était une ville canadienne du Québec située dans la MRC des Laurentides et la région administrative des Laurentides. Elle fut fusionnée à Mont-Tremblant en 2000. Ses habitants sont des Jovitiens et des Jovitiennes. Le nom de la ville vient de saint Jovite, qui fut un martyr en Lombardie au IIe siècle.

Depuis sa fusion, Saint-Jovite désigne le secteur de l'ancienne ville dans la nouvelle ville de Mont-Tremblant.

Histoire

  • 1852 (27 janvier) Proclamation du canton de de Salaberry.
  • 1869 L'abbé Jodoin, adjoint du curé Antoine Labelle, se rend au mont Tremblant avec une expédition de chasse et de pêche.
  • 1870 Arrivée des premiers colons canadiens-français venus de Sainte-Adèle, Saint-Jérôme et Sainte-Agathe-des-Monts à l'instigation du curé Antoine Labelle. Incendie ravageant une grande partie de la forêt située à Saint-Jovite, à l'est de la rivière du Diable.
  • 1872 Fondation de la mission catholique de Salaberry par le curé Antoine Labelle ; cette mission est la première de son projet de colonisation des Laurentides.
  • 1879 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Jovite.
  • 1881 (1er janvier) Constitution de la municipalité des cantons-unis de De Salaberry-et-Grandison.
  • 1883 Constitution de la municipalité du canton de Joly.
  • 1885 Proclamation du canton de Grandison.
  • 1889 Inauguration de l'église Saint-Jovite.
  • 1890 Arrivée de la Communauté des Filles de la Sagesse à Saint-Jovite.
  • 1892 Le chemin de fer de la Montreal & Occidental se rend jusqu'à Saint-Jovite.
  • 1894 Fondation du Parc de la Montagne-Tremblante (1 490 km2, 405 lacs, 7 rivières et de nombreux ruisseaux) par le gouvernement du Québec. Arrivée de George Ernest Wheeler venu de Chasey (New York) pour exploiter une scierie sur les terres à bois qui longent le lac Ouimet.
  • 1895 Fondation de la station de sports d'hiver au bord du lac Mercier.
  • 1900 George Ernest Wheeler construit sa résidence sur un promontoire en face du lac Ouimet ; il la nomme Gray Rocks.
  • 1902 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Mont-Tremblant. Inauguration du parcours La Belle du golf de Gray Rocks. Arrivée des Frères du Sacré-Cœur à Saint-Jovite. Constitution de la municipalité du village de Labelle par détachement de celle du canton de Joly. Incendie d'une grande partie du village de Labelle.
  • 1906 George Ernest Wheeler et son épouse transforment leur résidence familiale en auberge de 10 chambres qu'ils nomment Gray Rocks Inn.
  • 1909 Établissement de la mission catholique du Sacré-Cœur.
  • 1914 Alcide Forget fonde une scierie à Saint-Jovite.
  • 1915 Constitution de la municipalité du village de Lac-Tremblant-Nord par détachement de celle du canton de Joly.
  • 1917 (18 juin) Constitution de la municipalité du village de Saint-Jovite par détachement de celle des cantons-unis de De Salaberry-et-Grandison.
  • 1918 Fondation de la mission du Sacré-Coeur-de-Jésus.
  • 1920-1930 Construction de 5 hôtels au bord du lac Tremblant et de 5 autres au bords des lacs Mercier et Ouimet.
  • 1923 La population de la paroisse Saint-Jovite est de 1 550 âmes.
  • 1924 Érection canonique de la paroisse Saint-Jovite. Incorporation de la compagnie Gray Rocks Inn Limited.
  • 1929 Aménagement des premières pistes de ski sur le mont Tremblant par Tom Wheeler, le fils de George Ernest Wheeler ; le norvégien Herman Smith Johannsen* dit Jack Rabbit agit comme expert-conseil dans l'aménagement des pistes et organise les premières compétitions de ski sur le mont Tremblant. Nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse et construction de l'église du Sacré-Coeur-de-Jésus.
  • 1930 (30 août) Inauguration de l'église paroissiale.
  • 1933 Première grande compétition de ski alpin tenue sur la piste Kandahar du mont Tremblant.
  • 1938 Fondation de la station de ski du Mont-Tremblant par Joseph Bondurant Ryan de Philadelphie qui confie le développement des pistes au Norvégien Kare Nansen.
  • 1939 Inauguration du Mont-Tremblant Lodge, d'une remontée mécanique Aerial Ski Chair Ropeway et du village typiquement québécois construit par Joseph Bondurant Ryan.
  • 1940 (17 mai) Constitution de la municipalité de Mont-Tremblant par détachement de celle des cantons-unis de Salaberry-et-Grandisson et de celle du canton de Clyde.
  • 1942 Inauguration de la chapelle Saint-Bernard, patron des skieurs, construite par Joseph Bondurant Ryan sur le modèle de celle de Saint-Laurent (île d'Orléans).
  • 1945 Arrivée des Soeurs de Sainte-Croix de Saint-Laurent.
  • 1946 Le gouvernement du Québec autorise Joseph Bondurant Ryan à ouvrir le versant nord du mont Tremblant sur 500 acres de terres qu'il achète le long de la rivière du Diable et sur celles qu'il loue dans le parc pour l'aménagement des pistes et de la remontée mécanique.
  • 1948 Inauguration des pistes du versant nord.
  • 1950 Décès de Joseph Bondurant Ryan ; sa veuve continue l’exploitation de la station.
  • 1951 Les Frères de l'Instruction Chrétienne prennent possession du Domaine Saint Bernard
  • 1960 La municipalité des cantons-unis de Salaberry-et-Grandison devient celle de la paroisse Saint-Jovite.
  • 1962 Établissement de la communauté des Apôtre de l'Amour infini par le frère Jean-de-la-Trinité à Saint-Jovite.
  • 1964 (1er août) Première course d'automobile organisée par Léo Samson sur le circuit de 2,4 km qu'il a aménagé à Mont-Tremblant.
  • 1965 Le circuit de Mont-Tremblant-Saint-Jovite est agrandi à 4,27 km. La veuve de Joseph Bondurant Ryan vend la station du mont Tremblant à un groupe formé d’André Charron, Jean-Louis Lévesque* et Roger Beauchemin.
  • 1966 Érection canonique de la paroisse Sacré-Cœur-de-l'Enfant-Jésus.
  • 1968 Le Circuit du Mont-Tremblant (4,26 km, 15 courbes sur 4,26 km en pentes et remontées) conçu par Léo Samson, dessinée par John Fitch assisté de Sterling Moss et Bruce McLaren, accueille sa première course Grand Prix de Formule 1 ; Mario Andretti remporte la course.
  • 1971 Dernière course de Formule 1 sur le Circuit Mont-Tremblant. Arrivée des Soeurs de Sainte-Croix à Saint-Jovite.
  • 1979 Les propriétaires étant incapables de trouver les fonds requis pour effectuer les améliorations nécessaires pour satisfaire les besoins de la clientèle, vendent la station du Mont-Tremblant à la Fédération des Caisses d'entraide.
  • 1980 La Fédération des caisses d'entraide connaissant des difficultés financières, le gouvernement du Québec constitue une commission pour prendre en main l'administration de la station du mont Tremblant.
  • 1986 Le village de Saint-Jovite devient ville.
  • 1990 La population de Mont-Tremblant est de 734 habitants, celle de Saint-Jovite (ville), 3 744, celle de Saint-Jovite (paroisse), 1 149, celle de Lac-Tremblant-Nord, 5.
  • 1991 La station du mont Tremblant ayant été mise en faillite, les installations sont acquises par la compagnie Intrawest.
  • 1993 Début de l'aménagement d'un village selon un concept inspiré par la rue du Petit-Champlain dans le Vieux-Québec et intégrant les bâtiments construits par Joseph Bondurant Ryan.
  • 1994 (1er août) Inauguration du golf du mont Tremblant, Le Géant, aménagé selon des plans de l'architecte Thomas McBroom.
  • 1998 (9 août) Inauguration du golf du mont Tremblant Le Diable aménagé selon des plans des architectes Michael Hurdzan et Dana Fry de Colombus (Ohio).
  • 1999 (Juin) Le golf Le Diable reçoit le tournoi Skins Game Export A organisé par la Professional Golfers Association (PGA).
  • 1999 La municipalité de St-Jovite achète le Domaine Saint-Bernard et crée la Fiducie du Domaine Saint Bernard pour l'administrer.
  • 2000 La population de Mont-Tremblant est de 1 190 habitants, celle de Saint-Jovite village et paroisse, 6 718, et celle de Lac-Tremblant-Nord, 4. (Mars) Acquisition de la piste de course d'automobile du Circuit Mont-Tremblant par Lawrence Stroll, un ancien Montréalais vivant à New York. (22 novembre) Regroupement des municipalités de Saint-Jovite (village et paroisse), de Lac-Tremblant-Nord et de Mont-Tremblant sous le nom de cette dernière.
  • 2001 La population de Mont-Tremblant est de 8 058 habitants. (11 mars) Pierre Pilon, dernier maire de Saint-Jovite, devient le premier maire de la nouvelle municipalité de Mont-Tremblant.
  • 2004 (20 mai) Les contribuables des anciennes municipalités de Lac-Tremblant-Nord (42,8 %) et de Mont-Tremblant (21,4 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer Mont-Tremblant et à devenir deux entités municipales distinctes. La scierie Claude Forget fondée en 1914 par Alcide Forget déménage de Saint-Jovite à Saint-Faustin-Lac-Carré.

(20 juin) Référendum sur le démembrement de la ville de Mont-Tremblant ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Lac-Tremblant-Nord (50,29 % des électeurs inscrits) obtient sa séparation de Mont-Tremblant, alors que Mont-Tremblant (31,34 % des électeurs inscrits) en demeure partie.

  • 2005 La population de Mont-Tremblant est de 9 092 habitants. (16 décembre) Début d'une importante grève des 1 500 employés du centre de ski de la compagnie Intrawest.

Toponyme

Lien externe

  • Portail du Québec Portail du Québec
Ce document provient de « Saint-Jovite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-jovite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Jovite — était une ville canadienne du Québec située dans la MRC des Laurentides et la région administrative des Laurentides. Elle fut fusionnée à Mont Tremblant le 22 novembre 2000[1]. Ses habitants sont des Jovitiens et des Jovitiennes. Le nom de la… …   Wikipédia en Français

  • Gare de Saint-Jovite — Gare Saint Jovite La Gare Saint Jovite est une gare transformée en restaurant italien, l Antipasto, au cœur du village de Saint Jovite au Canada. Historique En 1872, l’hiver dur qu’ont connu les Montréalais a démontré que le prolongement de la… …   Wikipédia en Français

  • Gare Saint-Jovite — La Gare Saint Jovite est une gare transformée en restaurant italien, L Antipasto, au cœur du village de Saint Jovite dans la province de Québec au Canada. Sommaire 1 Historique 2 Caractéristiques architecturales 3 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Mont-Tremblant/Saint-Jovite Airport — is located convert|1.7|NM|abbr=on|lk=in north of Saint Jovite, Quebec, Canada.ee also* Mont Tremblant/Lac Duhamel Water Aerodrome * Mont Tremblant/Lac Ouimet Water AerodromeReferencesExternal links*… …   Wikipedia

  • Saint-Faustin--Lac-Carré — Saint Faustin–Lac Carré Saint Faustin–Lac Carré Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français

  • Saint-Faustin-Lac-Carre — Saint Faustin–Lac Carré Saint Faustin–Lac Carré Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français

  • Saint-Faustin-Lac-Carré — Saint Faustin–Lac Carré Saint Faustin–Lac Carré Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français

  • Saint-Faustin–Lac-Carre — Saint Faustin–Lac Carré Saint Faustin–Lac Carré Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français

  • Saint-Faustin—Lac-Carré — Saint Faustin–Lac Carré Saint Faustin–Lac Carré Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français

  • Saint-faustin–lac-carré — Ajouter une image Administration Pays  Can …   Wikipédia en Français