Saint-amandin


Saint-amandin

Saint-Amandin

Saint-Amandin

L'église, le monument aux morts.
L'église, le monument aux morts.

Administration
Pays France
Région Auvergne
Département Cantal
Arrondissement Saint-Flour
Canton Condat
Code Insee abr. 15170
Code postal 15190
Maire
Mandat en cours
Gaston Mourgues
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Gentiane
Démographie
Population 242 hab. (2006)
Densité 8 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 20′ 38″ Nord
       2° 41′ 44″ Est
/ 45.3438888889, 2.69555555556
Altitudes mini. 577 m — maxi. 1 072 m
Superficie 31,89 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Amandin est une commune française, située dans le département du Cantal et la région Auvergne.

Sommaire

Géographie

Histoire

Saint-Amandin, commune du Parc des Volcans d'Auvergne des Volcans d'Auvergne, s'étend sur 3188 hectares partagés entre le bourg et 27 hameaux ou lieu-dit. L'église de Saint-Amandin, sans colonne intérieure, construite au XIIème siècle et remaniée au XVème, possède un porche, et un calvaire remarquables. Le chœur possède une abside, circulaire à l'intérieur, et une absidiole. Le bénitier dit des lépreux est décoré de têtes. C'est un spécimen unique dans le Cantal. Sur le tympan, figurent les écus des familles d'Estaing et Murol. Cette commune possède de nombreux fours (Bagil, Chapsal, Jointy, Laquairie, Montagnac). Ces fours ont été restaurés et sont entretenus par l'association de sauvegarde du petit patrimoine. Deux moulins privés se trouvent à Chapsal et à Vezol. Cette même association, a restauré la fontaine de la place du village, deux abreuvoirs à Bagil, la fontaine de Chassagny, les 3 abreuvoirs de Chapsal, la fontaine, le bac et l'abreuvoir de Jointy, les bacs de Loucheyre et de Laquairie, le bac et la fontaine de Montagnac et de Tège, les 2 bacs en enfilade et le lavoir de Vezol, le bac de Loucheyre. Ces témoins de notre patrimoine sont fleuris et entretenus avec grand soin. A Bagil, la croix en fer forgé a été restaurée ainsi qu'à Montagnac, à Chassagny. A Chapsal, la première maison est une ancienne de demeure de bailli ; il reste des vestiges dont une fenêtre à meneau. En contrebas, un petit chemin descend vers la Rhue et le viaduc de Barajol. Ce chemin s'appelait chemin des wagonnets. Il est en cours de réhabilitation pour être ouvert au public. A partir de Chassagny, vous pourrez admirez un magnifique panorama (château d'Apchon, Puy Mary et la chaine des puys, la vallée de Cheylade). Le Suc de Vezol est d'une ascension facile. Il possède une table d'orientation et vous offre un magnifique panorama sur les Monts Dore, les monts d'Auvergne. Un banc vous permettra de vous reposer. La gare Les maisons autour de la gare (ancien hôtel, ancien café, maisonnette) sont habitées à l'année et ont été restaurées dans le respect de leur architecture d'origine. La municipalité actuelle, très sensible aux caractéristiques architecturales d'origine, a effectuée une transformation de la prote d'accès est du bâtiment en recréant sa voûte originelle. Les vespasiennes en ardoise vont être restaurées.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 réélu mars 2008 Gaston Mourgues[1] SE
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
585 603 422 337 284 245 242
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Le barrage de Journiac se trouve en partie sur la commune, sur la Petite Rhue à la limite avec Riom-ès-Montagnes, et le barrage des Essarts sur la Grande Rhue à la limite avec Montboudif.
  • Le viaduc de Barajol. Il est le second plus haut viaduc maçonné d’Europe.
  • La gare devant laquelle passe mais ne peut plus s'arrêter le Gentiane express.
  • Les tranchades de Laquairie

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’Auvergne Portail de l’Auvergne
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Saint-Amandin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-amandin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Amandin — Saltar a navegación, búsqueda Saint Amandin …   Wikipedia Español

  • Saint-Amandin — is a commune in the Cantal department in south central France.ee also*Communes of the Cantal departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-Amandin — 45° 20′ 38″ N 2° 41′ 44″ E / 45.3438888889, 2.69555555556 …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Étienne de Saint-Amandin — Église Saint Étienne Présentation Propriétaire Commune Protection  Inscrit MH (1949) …   Wikipédia en Français

  • Saint-Amand-Montrond — 46° 43′ 25″ N 2° 30′ 20″ E / 46.7236111111, 2.50555555556 …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Étienne — Cette page d’homonymie répertorie les différents édifices religieux partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Saint-Cernin — Administration Pays France Région Auvergne Département Cantal Arrondissement Aurillac Code canton …   Wikipédia en Français

  • Canton de Saint-Flour-Nord — Administration Pays France Région Auvergne Département Cantal Arrondissement Arrondissement de Saint Flour …   Wikipédia en Français

  • Canton de Saint-Flour-Sud — Administration Pays France Région Auvergne Département Cantal Arrondissement Arrondissement de Saint Flour …   Wikipédia en Français

  • Canton de Saint-Mamet-la-Salvetat — Administration Pays France Région Auvergne Département Cantal Arrondissement Aurillac Code …   Wikipédia en Français