Saint-Sebastien-de-Morsent


Saint-Sebastien-de-Morsent

Saint-Sébastien-de-Morsent

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Sébastien.
Saint-Sébastien-de-Morsent
Carte de localisation de Saint-Sébastien-de-Morsent
Pays France France
Région Haute-Normandie
Département Eure
Arrondissement Arrondissement d'Évreux
Canton Canton d'Évreux-Ouest
Code Insee 27602
Code postal 27180
Maire
Mandat en cours
Serge Bontemps
2008–2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Évreux
Latitude
Longitude
49° 00′ 34″ Nord
       1° 05′ 25″ Est
/ 49.0094, 1.0903
Altitude 75 m (mini) – 137 m (maxi)
Superficie 10,02 km²
Population sans
doubles comptes
3 812 hab.
(1 999)
Densité 380 hab./km²

Saint-Sébastien-de-Morsent est une commune française, située dans le département de l'Eure et la région Haute-Normandie.

Sommaire

Géographie

Histoire

L'histoire de la commune est intimement liée avec le site de la Musse, qui signifie « lieu bien discret et caché », où, au XIe siècle, se dressait un château fort commandant la vallée de l'Iton et qui appartenait au seigneur de Bois Gencelin. Outre la Musse, celui-ci possédait quatre autres fiefs : Morsent (même étymologie que Morsan), Saint Jean, le Buisson et Notre-Dame qui, aujourd'hui, constituent les différents quartiers de la commune. Il ne reste aucun vestige des châteaux, ni du prieuré, ni des chapelles érigés sur ces territoires.

L'église, qui date du XIVe siècle, a longtemps été un lieu de pèlerinage qui a pris un grand développement au moment où l'Europe et l'Asie connurent la terrible épidémie appelée « peste noire ». Lorsqu'elle apparut à Évreux en 1517, on pensa à recourir à saint Sébastien. Ses attributs sont les flèches, instruments de son supplice. On lui attribuait le pouvoir d'arrêter les épidémies de peste car on considérait cette épidémie comme décochée par les flèches d'un Dieu irrité.

La commune connut ce pèlerinage jusqu'à la fin du XIXe siècle ; il avait lieu le lundi de Pentecôte et le jeudi de la Fête-Dieu. Les pèlerins venaient de paroisses très éloignées et étaient précédés des frères de Charité avec, à leur tête, le tintenellier qui cadençait leurs pas au rythme de ses deux tintenelles (cloches).

La commune de Saint-Sébastien-de-Morsent est née le 30 décembre 1844 ; elle est issue de la réunion de Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin à Notre-Dame et Saint-Jean-de-Morsent déjà réunies depuis 1274.

À cette époque, outre l'agriculture, une briqueterie fait vivre les habitants. Chaque semaine, les cinq fours cuisent des milliers de briques. Parmi les maisons les plus anciennes de la commune, on peut découvrir encore ces maisons en brique.

L'enseignement était donné au hameau du Buisson dans une des propriétés appartenant au comte de Fayet, le plus important propriétaire terrien à l'époque, et ce sont les religieuses de la Providence à Évreux qui enseignaient. La commune entre de plain-pied dans la République avec l'ouverture de la première école communale en mai 1903.

En 1928, c'est le sanatorium de la Musse qui s'installe dans la commune qui compte alors 240 habitants.

Jusque dans les années 1960, la commune reste une commune rurale : les seules dépenses d'investissement sont liées à l'adduction de l'eau, au goudronnage des routes (le programme prévoyait 2 km d'enrobé par an).

En 1970, un ensemble de 700 maisons individuelles bon marché, le Vert Village, est construit à l'entrée est de l'agglomération, dans le cadre du programme des chalandonettes du ministre de l'Equipement d'alors, Albin Chalandon.

La commune connaît sa plus forte expansion dans les années 1970 et atteint son chiffre record de plus de 5 000 habitants. Dès lors, Saint-Sébastien apparaît comme une commune périurbaine d'Évreux et l'ensemble des services et associations voient le jour.

Au début des années 1990, les habitants de la commune reçoivent le nom de Sébamorsentins et Sébamorsentines.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
décembre 1844 aout 1863 Antoine Baudard
aout 1863 aout 1885 Charles Quidbeuf
aout 1885 septembre 1893 Charles Ramier
septembre 1893 octobre 1921 Louis Trude
octobre 1921 février 1924 Léopol Viguier
février 1924 février 1935 Désir Doucerain
février 1935 septembre 1943 Seraphin Godefroy
septembre 1943 aout 1945 Gaston Fauvrat
aout 1945 septembre 1947 Roger Lhermite
septembre 1947 mars 1959 René Parent
mars 1959 mars 1989 Gabriel Malard
mars 1989 mars 2001 Didier Lafféach
mars 2001 Serge Bontemps
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1928 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
240 841 1 252 3 250 4 626 4 181 3 812 4 208
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens externes


  • Portail de la Normandie Portail de la Normandie
Ce document provient de « Saint-S%C3%A9bastien-de-Morsent ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Sebastien-de-Morsent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-sébastien-de-morsent — Pour les articles homonymes, voir Saint Sébastien. Saint Sébastien de Morsent …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sébastien-de-Morsent — País …   Wikipedia Español

  • Saint-Sébastien-de-Morsent — is a commune in the Eure department in Haute Normandie in northern France.ee also*Communes of the Eure departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-Sébastien-de-Morsent — Pour les articles homonymes, voir Saint Sébastien. 49° 00′ 34″ N 1° 05′ 25″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sebastien-de-Morsent — Original name in latin Saint Sbastien de Morsent Name in other language Saint Sebastien, Saint Sebastien de Morsent, Saint Sebastion de Morsent, Saint Sbastien, Saint Sbastien de Morsent, Saint Sbastion de Morsent State code FR Continent/City… …   Cities with a population over 1000 database

  • Saint-Sébastien-du-Bois-Gencelin — Saint Sébastien de Morsent Pour les articles homonymes, voir Saint Sébastien. Saint Sébastien de Morsent …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sebastien — Saint Sébastien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Sébastien est le nom de plusieurs villes nommées d après le saint catholique, saint Sébastien. au Canada : Saint Sébastien,… …   Wikipédia en Français

  • Saint-sébastien — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Sébastien est le nom de plusieurs villes nommées d après le saint catholique, saint Sébastien. au Canada : Saint Sébastien, municipalité… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sébastien — (French for Saint Sebastian) is the name or part of the name of several places:In FranceSaint Sébastien is the name or part of the name of several communes in France:*Saint Sébastien, Creuse, in the Creuse département *Saint Sébastien, Isère, in… …   Wikipedia

  • Saint-Sébastien — steht für: Sebastian (Heiliger) (frz.) geografisch: Saint Sébastien (Creuse), Gemeinde im Département Creuse, Frankreich Saint Sébastien (Isère), Gemeinde im Département Isère, Frankreich Saint Sébastien d’Aigrefeuille, Gemeinde im Département… …   Deutsch Wikipedia