Saint-Martin (Pyrenees-Orientales)


Saint-Martin (Pyrenees-Orientales)

Saint-Martin (Pyrénées-Orientales)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.
Saint-Martin
Carte de localisation de Saint-Martin
Pays France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Perpignan
Canton Saint-Paul-de-Fenouillet
Code Insee 66184
Code postal 66220
Maire
Mandat en cours
Jacques Paris
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Agly Fenouillèdes
Latitude
Longitude
42° 47′ 12″ Nord
       2° 28′ 09″ Est
/ 42.7866666667, 2.46916666667
Altitude 268m (mini) – 642m (maxi)
Superficie 10,72 km²
Population sans
doubles comptes
47 hab.
(1 999)
Densité 4 hab./km²

Saint-Martin est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Saint-Martinois.

Sommaire

Géographie

Saint-Martin fait partie du Fenouillèdes.

Egalement appelée Saint-Martin-de-Fenouillet, la commune de Saint-Martin, d'une superficie de 1072 hectares, se trouve en Fenouillèdes. La limite nord est constituée par une ligne de crêtes calcaire allant de la Couillade de Ventefarine au col des Bouix, des hauteurs dépassant les 600 mètres. En dessous de ces crêtes, une zone boisée (le Devès), puis un secteur granitique où se situent le village et l'ancien fief de Taïchac. C'est là que se concentre le vignoble, principale richesse de la commune. Plus au sud, une zone de gneiss traversés par le ruisseau de la Riverole, affluent de l'Agly. A noter la présence d'une carrière de feldspath à la limite avec Ansignan.

Histoire

Comme pour toutes les petites communes du Fenouillèdes, les renseignements sur Saint-Martin sont très rares. Le village est mentionné au XIIIe siècle, son territoire appartenant alors à Bernard du Vivier. En 1359, c'est Guillaume du Vivier qui en est le seigneur. A la même époque (1371), Galcerand de Marsa possède la seigneurie de Taïchac ainsi que celle de Caramany. En 1479, Pierre-Jean d'Aniort, seigneur de Caramany, vend Taïchac à un autre Guillaume du Vivier, qui possède toujours Saint-Martin. On est en droit de penser que les du Vivier (branche "de Sarraute") possédaient encore les deux villages à la Révolution.

Le château de Taïchac était alors un petit village. Il possédait même son église (en 1409, un certain Guillaume Robert est curé de Taïchac). Le lieu aurait abrité au départ un prieuré.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 2014 Jacques Paris ... ...
2001 2008 André Foulquier ... ...
1983 1989 Georges Siré ... ...
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
113 116 91 58 52 47 53
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

L'église du village, dédiée bien sûr à saint Martin, est un petit bâtiment du XIXe siècle, construit près du cimetière, qui a remplacé un autre édifice d'origine romane, situé au centre du village et dont on voit les contours sur le cadastre napoléonien. L'ancienne église, que la carte de Cassini mentionne comme succursale, n'avait pas au XVIIIe siècle le statut de paroisse (l'église paroissiale devant être celle du Vivier).

En prenant la petite route qui mène à Saint-Paul, on s'arrêtera devant le château et l'ancien village de Taïchac. Ce château, avec sa tour quadrangulaire, a dû devenir au XIXe siècle le centre d'une exploitation viticole, avant d'être abandonné.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Étape


Précédé par
Saint-Paul-de-Fenouillet ou Lesquerde ou Ansignan ou Felluns
Route du vin en Roussillon
Vin - logo.png
Suivi par
-

Notes et références

Liens externes




  • Portail des Pyrénées-Orientales Portail des Pyrénées-Orientales
Ce document provient de « Saint-Martin (Pyr%C3%A9n%C3%A9es-Orientales) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Martin (Pyrenees-Orientales) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-martin (pyrénées-orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin, Pyrénées-Orientales — Saint Martin is a town and commune in the Pyrénées Orientales département , in southwestern France …   Wikipedia

  • Saint-Martin (Pyrénées-Orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. 42° 47′ 12″ N 2° 28′ 09″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Cyprien (Pyrenees-Orientales) — Saint Cyprien (Pyrénées Orientales) Pour les articles homonymes, voir Saint Cyprien. Saint Cyprien Sant Cebrià de Rosselló Administration …   Wikipédia en Français

  • Saint-cyprien (pyrénées-orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint Cyprien. Saint Cyprien Sant Cebrià de Rosselló Administration …   Wikipédia en Français

  • Saint-Andre (Pyrenees-Orientales) — Saint André (Pyrénées Orientales) Pour les articles homonymes, voir Saint André. Saint André Sant Andreu de Sureda …   Wikipédia en Français

  • Saint-andré (pyrénées-orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint André. Saint André Sant Andreu de Sureda …   Wikipédia en Français

  • Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint Cyprien. 42° 37′ 08″ N 3° 00′ 25″  …   Wikipédia en Français

  • Saint-André (Pyrénées-Orientales) — Pour les articles homonymes, voir Saint André. 42° 33′ 07″ N 2° 58′ 27″ …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin — oder St Martin steht für den Familiennamen von Albert Frédéric Saint Martin (1865–1947), kanadischer Sozialaktivist und militanter Sozialist Jacques Donnedieu de Saint Martin, französischer Staatsphilosoph Léonce de Saint Martin, französischer… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.