Saint-Mars-du-Désert (Loire-Atlantique)


Saint-Mars-du-Désert (Loire-Atlantique)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Mars-du-Désert.

47° 22′ 02″ N 1° 24′ 16″ W / 47.3672222222, -1.40444444444

Saint-Mars-du-Désert
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant
Canton Nort-sur-Erdre
Code commune 44179
Code postal 44850
Maire
Mandat en cours
Frédéric Maindron (DVD)
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes d'Erdre et Gesvres
Site web http://www.saint-mars-du-desert.fr/
Démographie
Population 4 003 hab. (2008)
Densité 131 hab./km²
Gentilé Marsiens
Géographie
Coordonnées 47° 22′ 02″ Nord
       1° 24′ 16″ Ouest
/ 47.3672222222, -1.40444444444
Altitudes mini. 3 m — maxi. 77 m
Superficie 30,46 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Mars-du-Désert est une commune française, située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire. Ses habitants sont les Marsiens et les Marsiennes.

Sommaire

Géographie

Situation de la commune de Saint-Mars-du-Désert dans le département de Loire-Atlantique
Situation

Saint-Mars-du-Désert est situé à 20 km au nord-est de Nantes, entre la vallée de l'Erdre et la vallée de la Loire.

Les communes limitrophes sont Petit-Mars, Ligné, Le Cellier, Mauves-sur-Loire, Carquefou et Sucé-sur-Erdre.

Selon le classement établi par l’INSEE en 1999, Saint-Mars-du-Désert est une commune rurale monopolarisée qui fait partie de l’aire urbaine de Nantes et de l’espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire (cf. Communes de Loire-Atlantique).

Toponymie

Le nom de Saint-Mars-du-Désert vient du latin Sanctus Medardus : « Saint Médard », patron de la paroisse ; le mot désert rappelle l'engloutissement des terres par l'Erdre.

Histoire

Au début de l'ère chrétienne : Les Gaulois établissent leurs habitations près du ruisseau de l'Erdre. Les Romains font ensuite la conquête du Pays. Ils défrichent en partie la forêt qui recouvre la contrée. Ils élèvent un temple et un cirque à Petit-Mars et s'installent sur les hauteurs voisines comme en témoigne la découverte à la Pinsonnerie d'une villa gallo-romaine et d'une voie. Les Romains donnent le nom de leur Dieu de la Guerre, Mars, à cette forêt.

Fin du IVe siècle ou milieu du Ve siècle (453) : c'est l'invasion des Huns, qui pillent la commune. Le pays devient un désert, c'est-à-dire non cultivé.

Entre 550 et 583 : saint Félix, évêque de Nantes, fait élever une digue à la Chaussée Barbin pour rendre l'Erdre plus navigable. Les eaux refluent vers ce qui reste de la forêt de Mars dont les arbres commencent à pourrir. Un ouragan achèvera plus tard de les coucher. C'est la naissance des marais.

Xe siècle : une fondation religieuse est élevée en l'honneur de Saint-Médard (évêque de Noyon) par l'abbaye de Soissons et donne naissance au bourg actuel.

1070 : nous voyons mentionner le premier seigneur connu de Saint Mars : le Sieur Gosselin de Mars.

XIIIe siècle : La forêt, un moment ressurgi, disparaît une seconde fois.

XIVe siècle : première mention de « Sanctus Medardus de deserto ».

XVIIe siècle

  • 1602 : fondation de la Chapelle de la Ceriseraie
  • 1639 : violente épidémie de dysenterie

XVIIIe siècle

  • 1708-1709 - un terrible hiver s'abat sur Saint-Mars
  • Fin 1773 ou 9 février 1774 - naissance de Julienne David aux « Places ». Pendant la Révolution, elle sert la cause royaliste déguisée en homme. Faite prisonnière, elle s'évade. Elle s'engage plus tard comme corsaire sous le nom de Jacques David . Faite prisonnière, elle est déportée sur un ponton anglais. Elle tente de se suicider, mais le poison est inefficace. Un prisonnier révèle son sexe à ses geôliers qui la libèrent. Sa détention avait duré 8 ans. Elle devient célèbre. Revenue en France, les religieuses l'emploient sous le nom de "Frère Arsène". Puis elle est jardinier, roulier, et garçon d'écurie sous le nom de "Jacquot" chez un loueur de fiacres nommé "Dardare". Elle meurt le 26 janvier 1843. Une rue du quartier Ste Anne à Nantes porte aussi son nom.
  • 1790 - mise en place de la municipalité par lettre patentée du Roi. Le premier Maire fut Monsieur Guillet du village de " la Verdière ". Ses successeurs Messieurs Perchais et Douge sont les premiers à signer les registres d'Etat-civil.
  • 5 avril 1793 : Jean Grégoire du Patis Ménoret est torturé à mort, en raison de ses opinions royalistes
  • Décembre 1793 : Incendie des châteaux des Yonnières et du Perray.
  • 18 avril 1794 : Marsien, François-Joseph Marie Douge, né le 9 novembre 1748 au village de Broussais, ordonné prêtre fin 1774, curé de Saint-Mars-du-Désert, est guillotiné place du Bouffay à Nantes le 18 avril 1794.
  • 12 août 1795 : Bataille de La Ceriseraie : un détachement du bataillon d'Arras est exterminé par la population de Saint-Mars et des environs acquise aux idées royalistes (on nommait la contrée "la Petite Vendée") et rendue furieuse par les massacres de Quiberon.

XIXe siècle

  • 1815 à 1844 : existence d'un collège pensionnat à Saint Mars.
  • 1819 : création du cimetière sur son emplacement actuel.
  • 1849 à 1852 : constructions de l'église, de la mairie et de l'école publique sous l'impulsion de Monsieur Adolphe de Cadaran.
  • 1871 : grave épidémie de variole, qui tua 80 personnes. Monsieur François Briand, ancien zouave pontifical meurt en soignant les malades.
  • 1873 : affreuses inondations
  • 1877 : baptême des cloches paroissiales : Marie-Amélie 1300 kg, note , Marie-Élisabeth 800 kg, note fa, Marie-Georgette 600 kg, note sol, Anne-Léontine 400 kg, note la.
  • 1880 à 1885 : ouverture de la voie de chemin de fer, dite "le train du charbon"
  • 1898 : Le Calvaire du Patis Ménoret est érigé le 6 février . Suite à une tempête le 12 novembre 1935, le calvaire est abattu. Le 17 janvier 1937 celui-ci est restauré et la statue de Sainte Bernadette est placée à l'emplacement réservé en 1898.

XXe siècle

  • 1914-1918 : en 1914 la commune comptait 1 887 habitants. 395 furent mobilisés et 85 sont morts pour la France
  • 1921-1922 : création de la " Jeanne d'Arc", la plus ancienne société de Saint-Mars
  • 1933 : en mai, découverte dans le champ des Prostères (ou Pratelots) sur la route de Brouaissais de ruines gallo-romaines. Une amphore est conservée au musée Dobrée.
  • août 1944 : nuit du 3 au 4 août 1944 : des prisonniers s'évadent d'un train qui les emmenait de Nantes vers Segré et l'Allemagne. 27 évadés sur 31 furent sauvés. Quatre furent exécutés par les Allemands.

Héraldique

Blason Blasonnement
D'azur à trois cylindres horaires (clepsydres) d'or.
Commentaires : Ces cylindres horaires (ou bornes des bergers) sont armes parlantes de la famille de Cadaran de Saint-Mars (Encyclopédie Planche XII – n° 614) ; on les trouve dans De solaribus horologiis d'A. Finé en 1560. Blason conçu par l'héraldiste Michel Pressensé.

Administration

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
17 mai 1925 26 octobre 1947 Hippolyte Bureau    
26 octobre 1947 28 mars 1965 Paul Simoneau    
28 mars 1965 21 mars 1971 Jean Bélier    
21 mars 1971 20 mars 1977 Michel Pageau    
20 mars 1977 11 mars 1983 Henri Coulon    
11 mars 1983 13 avril 1996 Philippe Touzot    
13 avril 1996 14 juin 1996 Yvonne Briant    
14 juin 1996 16 mars 2001 Roger Lecomte RPR  
16 mars 2001 22 mars 2008 Annie-France Touzot DVD  
22 mars 2008   Frédéric Maindron DVD  

sources : http://www.saint-mars-du-desert.fr/

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Saint-Mars-du-Désert comptait 4 003 habitants (soit une augmentation de 17 % par rapport à 1999). La commune occupait le 2 516e rang au niveau national, alors qu'elle était au 2 736e en 1999, et le 67e au niveau départemental sur 221 communes.

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Mars-du-Désert depuis cette date. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Mars-du-Désert, cela correspond à 2004, 2009, etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2008, etc.) sont des estimations[1],[N 1].

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 397 1 386 1 412 1 594 1 708 1 647[2] 1 840 1 851 1 880
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 856 1 788 1 814 1 758 1 829 1 915 1 957 1 944 1 900
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 887 1 942 1 882 1 734 1 753 1 690 1 615 1 454 1 549
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2008
Population 1 645 1 716 2 033 2 831 3 127 3 407 3 893 3 985[3] 4 003[4]
Notes, sources, ... Sources : pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[2], base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962 et pour le recensement 2004[5], et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[6],[3],[4].
Histogramme

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,9 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 48,5 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 25 %, 15 à 29 ans = 15 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 14,2 %) ;
  • 49,4 % de femmes (0 à 14 ans = 23,8 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 24,6 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 15,7 %).
Pyramide des âges à Saint-Mars-du-Désert en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,1 
3,7 
75 à 89 ans
5,1 
10,5 
60 à 74 ans
10,5 
22,1 
45 à 59 ans
21,2 
23,7 
30 à 44 ans
24,6 
15,0 
15 à 29 ans
14,7 
25,0 
0 à 14 ans
23,8 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,3 
75 à 89 ans
8,7 
11,4 
60 à 74 ans
12,8 
20,3 
45 à 59 ans
19,8 
21,6 
30 à 44 ans
20,4 
20,6 
15 à 29 ans
18,8 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Lieux et monuments

  • Plaine de Mazerolles (1 000 ha), site protégé d'intérêt ornithologique et tourbières (VIe siècle).
  • Eglise Saint-Médard (1849-1870), la fresque "la Fuite en Égypte" est l'œuvre de Paul et Albert Lemasson (XXe siècle).
  • Presbytère (1450-1739-XIXe siècle)
  • Calvaire du Patis Ménoret (XIXe siècle)
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste (XVIIe siècle – 1879) à La Ceriseraie
  • Château des Yonnières XVIIIe siècle avec parc et chapelle XIXe siècle.
  • Château du Perray (XIXe siècle).
  • Château La Rimbertière XIXe siècle.
  • Manoir de la Valinière (XVIIe siècle)
  • Le Grand Moulin des Places (XVIIIe siècle)
  • Le Petit moulin des Places
  • Moulin de la Ceriseraie
  • Demeure à La Bérangerie (XVIII-XIXème siècle)
  • Logis des Brouaissais
  • Logis des Places
  • École Saint Anne (1909)
  • Ancienne école des garçons Saint Martin (maintenant bibliothèque municipale )
  • Ancienne gare ferroviaire à La Gare
  • La Voie verte (ancienne ligne ferroviaire)

Personnalités liées à la commune

  • Julienne David (vers 1773-1843) : Corsaire sous le nom de Jacques David

Économie

  • Agriculture
  • Exploitation de la tourbe
  • Pépinière
  • Tourisme (Ferme équestre, circuits de randonnée et gîtes ruraux)

Vie locale

  • Feu annuel de la Saint Jean
  • Pêche à l'étang de Beaucé, et à l'étang municipal.
  • Ferme équestre de Mazerolles : randonnées;
  • Gîte rural, chambres d'hôtes à Longrais, au Grand-Pâtis.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe

Notes et références

Notes

  1. Par convention, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de présenter :
    * pour 2004 et 2005 la population réelle publiée dans la base Cassini (attribuée par convention à l'année 2006 par l'EHESS) si elle existe ;
    * la population 2006, première population légale connue post-1999 publiée par l’Insee ;
    * les populations suivantes correspondant aux années réelles de recensement publiées par l’Insee ;
    * la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Mars-du-Désert (Loire-Atlantique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Mars-du-Desert (Loire-Atlantique) — Saint Mars du Désert (Loire Atlantique) Pour les articles homonymes, voir Saint Mars. Pour les articles homonymes, voir Saint Mars du Désert. Saint Mars du Désert …   Wikipédia en Français

  • Saint-mars-du-désert (loire-atlantique) — Pour les articles homonymes, voir Saint Mars. Pour les articles homonymes, voir Saint Mars du Désert. Saint Mars du Désert …   Wikipédia en Français

  • Saint-Mars-du-Désert, Loire-Atlantique — Saint Mars du Désert is a village and commune in the Loire Atlantique département of western France …   Wikipedia

  • Saint-Mars-du-Désert — may refer to the following places in France:* Saint Mars du Désert, Loire Atlantique, a commune in the Loire Atlantique department * Saint Mars du Désert, Mayenne, a commune in the Mayenne department …   Wikipedia

  • Saint-Mars-du-Desert — Saint Mars du Désert Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Mars du Désert, commune française de la Loire Atlantique Saint Mars du Désert, commune française de la Mayenne Ce document… …   Wikipédia en Français

  • Saint-mars-du-désert — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Mars du Désert, commune française de la Loire Atlantique Saint Mars du Désert, commune française de la Mayenne Ce document provient de « Saint Mars… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Mars-du-Désert —  Cette page d’homonymie répertorie les différents lieux partageant un même toponyme. Saint Mars du Désert, commune française de la Loire Atlantique Saint Mars du Désert, commune française de la Mayenne Catégorie : Homonymie de toponyme …   Wikipédia en Français

  • Saint-Mars — ist der Name folgender geographischer Objekte in Frankreich: Saint Mars de Coutais, Gemeinde im Département Loire Atlantique Saint Mars de Locquenay, Gemeinde im Département Sarthe Saint Mars d’Égrenne, Gemeinde im Département Orne Saint Mars… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Mars — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Communes françaises Saint Mars la Jaille est une commune française du département de Loire Atlantique, également chef lieu du canton de Saint Mars la… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes de Loire-Atlantique — Armorial des communes de la Loire Atlantique Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Loire Atlantique. Sommaire  …   Wikipédia en Français