Saint-Marcel-d'Ardeche


Saint-Marcel-d'Ardeche

Saint-Marcel-d'Ardèche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Marcel.
Saint-Marcel-d'Ardèche

L'église de Saint-Marcel-d'Ardèche
L'église de Saint-Marcel-d'Ardèche

Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Arrondissement de Privas
Canton Canton de Bourg-Saint-Andéol
Code Insee abr. 07264
Code postal 07700
Maire
Mandat en cours
André Pésenti
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Rhône aux gorges de l'Ardèche
Démographie
Population 2 432 hab. (2006)
Densité 67 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 19′ 42″ Nord
       4° 37′ 04″ Est
/ 44.3283333333, 4.61777777778
Altitudes mini. 49 m — maxi. 345 m
Superficie 36,12 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Marcel-d'Ardèche est une commune française, située dans le département de l'Ardèche et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Localisée dans le Bas-Vivarais, la commune de Saint-Marcel-d'Ardèche est située dans le département de l'Ardèche. Elle s'étend sur 3 612 ha. Sa limite sud est proche de la rivière Ardèche, qu'elle longe sur environ 200 m, tandis que le Rhône la sépare à l'est du département de la Drôme. Le climat y est de type méditerranéen avec une végétation de chênes verts, genévriers et de garrigues sur quelque 1 600 ha ; mais les collines et les plaines qui dominent les terrasses du Rhône comportent des zones très fertiles sur 1 700 ha environ. Son paysage est alors composé d'une mosaïque de cultures (melons, asperges, arbres fruitiers, maïs, blé, tournesol, amandiers), mais la vigne domine (plus de 800 ha au début des années 2000[1]) avec une production de vins de qualité, une large part en appellation d'origine contrôlée (AOC) Côtes du Rhône et Côtes du Rhône village.

Histoire

Le peuplement du territoire constituant la commune de Saint-Marcel remonte aux temps les plus anciens, avec de nombreux signes d'implantation humaine dès la préhistoire. L'oppidum de Saint-Étienne de Dions a été habité durant la protohistoire et les premiers siècles de l'ère chrétienne.

Au Moyen Âge, le village se développe sur son emplacement actuel, s'entoure de remparts,et s'affirme comme un patrimoine épiscopal d'importance. Puis,et durant tout l'Ancien Régime, Administration et Justice ont pu relever de l'Église et des nombreux seigneurs (48 selon plusieurs sources) implantés dans une cité fortifiée. Une sentence arbitrale de l'évêque de Viviers rendue le 12 février 1242 a porté création d'un Consulat à Saint-Marcel.

Au XVIIIe siècle, la Famille de Pierre, dont est issu le Cardinal de Bernis, a joué un rôle important dans l'administration de la cité. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle, l'exode rural (crises agricoles) puis la guerre de 1914-1918, ont fortement affecté l'importance de la population (1 046 habitants en 1954 au lieu de 2 358 en 1856). Mais, après la seconde guerre mondiale, les barrages construits dans la Vallée du Rhône puis, surtout, l'implantation, à proximité, des sites nucléaires du Tricastin ont, avec l'attrait de l'Ardèche provençale pour les retraités et les citadins à la recherche de résidence secondaire, permis de retrouver au début du XXIe siècle un total de population supérieur à 2 000 habitants[2].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1900 1907 Pierre Robert maire
1907 1919 Paul Saladin maire
1919 1929 Hippolyte Dubois maire
1929 1944 Albert Briand maire
1945 1955 Jean Quelin maire
1955 1971 Marcel Despeysse maire
1971 1995 Pierre Sabatier maire
1995 réélu mars 2008 André Pesenti[3] PS maire
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[4])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
1 059 1 089 1 140 1 465 1 781 2 147 2 432
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Transport

Gare de St Just-St Marcel
Gare de St Just-St Marcel

Située sur la ligne de la Rive Droite du Rhône, la gare de Saint-Marcel-d'Ardèche, nommée St Just - St Marcel, n'est plus desservie, comme toutes les gares ardéchoises. Le bâtiment-voyageur est aujourd'hui une habitation particulière, les quais ont été rasés et les diverses installations ferroviaires ont disparu.

Saint-Marcel-d'Ardèche est desservie par les bus du Conseil Général de l'Ardèche. Cependant, la desserte journalière y est réduite.

Lieux et monuments

Les bassins de la grotte de Saint-Marcel
  • Les grottes de Saint-Marcel-d'Ardèche, bien que situées sur le territoire de la commune de Bidon, appartiennent à celle de Saint-Marcel, suite à la donation de terrains qui a été faite en 1228 par Dame Vierne de Baladun, aux seigneurs de cette cité, à leurs chevaliers et à leurs hommes. Découvertes en 1838, leur entrée naturelle, en forme d'abri sous roche, à quelques dizaines de mètres de la rivière Ardèche, comprend des gisements préhistoriques très anciens. Cette cavité est classée depuis le 26 juin 1934 et se trouve dans la zone protégée au titre de "site inscrit" depuis le 15 janvier 1943.
    Dès 1870, la commune a organisé, après un équipement sommaire, des visites pour les touristes amateurs du monde souterrain mais, eu égard aux difficultés d'approche et au cheminement malaisé, le nombre de visiteurs est toujours resté limité.
    En revanche, les spéléologues de Saint-Marcel, de la région, de France et de l'étranger ont progressivement révélé, par leurs explorations du site dans ses divers réseaux, l'étendue et la complexité de cette grotte; elle compte en ce début du XXIe siècle plus de 50 km de galeries répertoriées et est en cela une des plus vastes de France.
    De très importants aménagements ont été réalisés en 1988, sur une partie du parcours, par la municipalité, avec un accès artificiel très proche de la Route touristique des Gorges de l'Ardèche (RTGA), à proximité immédiate du "Grand Belvédère". Le 27 mai 1989 la visite de la grotte a été rouverte au public; elle compte depuis, chaque année, plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, son succès tenant à l'immensité des salles, à l'importance et à la beauté des concrétions, à la vaste étendue de ses "gours" (bassins) festonnés de calcite, uniques en Europe, l'ensemble souligné par un son et lumière de qualité.
  • La chapelle Saint-Sulpice, classée Monument historique, proche du hameau de Trignan, à 5 km environ du village, a été construite à l'époque où s'établissaient, non loin de là, les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, sans doute vers le XIIIe siècle. Le bâtiment, de petites dimensions, très représentatif de l'art roman, comporte des éléments de remploi, avec pierres sculptées à motifs d'entrelacs, d'une construction plus ancienne pouvant remonter au IXe siècle. À l'intérieur, une courte nef comprend deux travées avec de rares ouvertures de taille modeste. La chapelle a connu des périodes d'abandon mais a été restaurée à plusieurs reprises[5].
  • La chapelle Saint-Julien-de-la-Renne est située à un peu moins de deux kilomètres au nord du village. Elle est ainsi nommée à cause des enfants pleureurs et grognons (li renaires en occitan) que l'on y portait jadis. Son architecture romane et la tradition s'accorderaient à en fixer la fondation au Xe siècle. Elle a été restaurée avec talent en 2006/2007 par un groupe de bénévoles, le soutien de particuliers et de la Société de Sauvegarde des Monuments Anciens de l'Ardèche.

Personnalités liées à la commune

  • François-Joachim de Pierre de Bernis, Cardinal de Bernis est né à Saint-Marcel-d'Ardèche (1715) d'où est originaire sa famille. Après ses succès dans les salons littéraires et politiques parisiens et à la Cour, il fut nommé en 1751 ambassadeur à Venise, puis ministre des Affaires Étrangères, Cardinal, ambassadeur de France à Rome (1768) où il demeura jusqu'à sa mort (3 novembre 1794). Il a laissé des écrits et inspiré des ouvrages.
  • Le philosophe Gustave Thibon, natif de Saint-Marcel (1903-2001), Grand Prix de l'Académie Française a écrit de nombreux ouvrages.

Notes et références

  1. Source : Direction générale des impôts
  2. Source : monographie Saint-Marcel-d'Ardèche, Éditions P. Sabatier - 07700 Saint-Marcel-d'Ardèche, 2002, 286 p.
  3. Préfecture de l'Ardèche fichier au format PDF daté du 1er juillet 2008
  4. Saint-Marcel-d'Ardèche sur le site de l'Insee
  5. Sources : P. Pontal, La chapelle de Saint-Sulpice dans la Revue du Vivarais, 1955, p. 119-128

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail de l’Ardèche Portail de l’Ardèche
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie
Ce document provient de « Saint-Marcel-d%27Ard%C3%A8che ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Marcel-d'Ardeche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-marcel-d'ardèche — Pour les articles homonymes, voir Saint Marcel. Saint Marcel d Ardèche L église de Saint Marcel d Ardèche Ad …   Wikipédia en Français

  • Saint-Marcel-d’Ardèche — Saint Marcel d’Ardèche …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Marcel-d'Ardèche — Saltar a navegación, búsqueda Saint Marcel d Ardèche País …   Wikipedia Español

  • Saint-Marcel-d'Ardèche — Pour les articles homonymes, voir Saint Marcel. 44° 19′ 42″ N 4° 37′ 04″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Marcel-d'Ardèche — Infobox Commune de France nomcommune=Saint Marcel d Ardèche région=Rhône Alpes département=Ardèche arrondissement=Privas canton=Bourg Saint Andéol insee=07264 cp=07700 maire=André Pésenti mandat=2008 2014 intercomm=Rhône aux gorges de l Ardèche… …   Wikipedia

  • Grotte de Saint Marcel d'Ardèche — Saint Marcel d Ardèche Pour les articles homonymes, voir Saint Marcel. Saint Marcel d Ardèche L église de Saint Marcel d Ardèche Ad …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-d'Ardèche — Saint Martin d’Ardèche DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Martin-d'Ardeche — Saint Martin d Ardèche Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin d Ardèche …   Wikipédia en Français

  • Saint-martin-d'ardèche — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin d Ardèche …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-d’Ardèche — Saint Martin d’Ardèche …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.