Saint-Malo-de-Guersac


Saint-Malo-de-Guersac
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Malo (homonymie).

47° 21′ 06″ N 2° 10′ 42″ W / 47.3516666667, -2.17833333333

Saint-Malo-de-Guersac
Maison de l'éclusier
Maison de l'éclusier
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Arrondissement de Saint-Nazaire
Canton Canton de Montoir-de-Bretagne
Code commune 44176
Code postal 44550
Maire
Mandat en cours
Alain Michelot
2011-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la région nazairienne et de l'estuaire
Site web saintmalodeguersac.fr
Démographie
Population 3 127 hab. (2008)
Densité 214 hab./km²
Gentilé Malouins
Géographie
Coordonnées 47° 21′ 06″ Nord
       2° 10′ 42″ Ouest
/ 47.3516666667, -2.17833333333
Altitudes mini. 0 m — maxi. m
Superficie 14,62 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Malo-de-Guersac est une commune de Loire-Atlantique située à 15 km de Saint-Nazaire en pleine Brière.

L'origine du nom viendrait du fait que, selon la légende, l'évêque Malo, serait tombé de cheval à cet endroit lors de son pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Sommaire

Géographie

Situation

Selon l'Insee, Saint-Malo-de-Guersac est la commune principale d'une unité urbaine de deux communes (la seconde étant Saint-Joachim)[1], incluse dans l'aire urbaine de Saint-Nazaire et dans l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire.

Selon le découpage de la Bretagne fait par Erwan Vallerie, Saint-Malo-de-Guersac fait partie du pays traditionnel de la Brière et du pays historique du Pays Nantais.

Communes limitrophes

Rose des vents Saint-Joachim Crossac Rose des vents
N Donges
O    Saint-Malo-de-Guersac    E
S
Trignac Montoir-de-Bretagne

Quartiers

  • le Bourg
  • Le Pin
  • La Ganache
  • L'Isle
  • Rozé
  • Île d'Errand
  • la Grée
  • La Paquelais
  • La Petite Brière
  • Crosmain
  • La Gravelle
  • La Bosse

Ressources et productions

Situation de la commune de Saint-Malo-de-Guersac dans le département de Loire-Atlantique

Il s'agit essentiellement de cultures fourragères.

Histoire

Fondée au Ve siècle par des émigrants bretons, la commune de Saint-Malo-de-Guersac (Sant Malou Gwersac'h en breton, de gwer (vert) et sac’h (stagnant)) s'étend principalement sur deux îles : Guersac et Errand. Au Moyen Âge, la commune dépend de la vicomté de Donges. Avant la Révolution française, le territoire de la commune actuelle faisait partie de la paroisse de Montoir-de-Bretagne. Son histoire est donc étroitement liée à cette dernière. La paroisse Saint-Malo-de-Guersac est fondée en 1845. En 1848, le bourg n'est constitué que de quelques maisons groupées autour d'une vieille chapelle. La commune, distraite de Montoir-de-Bretagne, est créée par la loi du 14 novembre 1925.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 1971 Jules Guitton DVD  
mars 1971 mars 1983 Geneviève Grattier DVG  
mars 1983 mars 1989 Pierre Rambaud PS  
mars 1989 juin 1995 Marcelle Baucher-Guérant PS  
juin 1995 mars 2008 Roger David PCF Conseiller général du canton de Montoir-de-Bretagne depuis 2008
mars 2008 en cours Alain Bentaha PS Conseiller régional (2004-2010)
juin 2011 en cours Alain Michelot [1] PS  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Saint-Malo-de-Guersac comptait 3 127 habitants (soit une stagnation par rapport à 1999). La commune occupait le 3 250e rang au niveau national, alors qu'elle était au 2 969e en 1999, et le 90e au niveau départemental sur 221 communes.

L'évolution du nombre d'habitants depuis sa création en 1925 est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Malo-de-Guersac depuis cette date. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Saint-Malo-de-Guersac, cela correspond à 2005, 2010, etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2008, etc.) sont des estimations[2],[N 1].

Évolution démographique
Années 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
Population 2 049 2 000 1 960 2 046 2 102 2 207 2 247 2 461 3 286
Années 1990 1999 2005 2006 2008 - - - -
Population 3 294 3 126 3 085 3 112[3] 3 127[4] - - - -
Notes, sources, ... Créée en 1925 après démembrement partiel de Montoir-de-Bretagne.
Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962 et pour le recensement 2005[5], et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[6],[3],[4].
Histogramme

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,9 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 16,1 %, 30 à 44 ans = 21,5 %, 45 à 59 ans = 25,9 %, plus de 60 ans = 17,2 %) ;
  • 50,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,8 %, 15 à 29 ans = 14 %, 30 à 44 ans = 20,5 %, 45 à 59 ans = 25,1 %, plus de 60 ans = 21,5 %).
Pyramide des âges à Saint-Malo-de-Guersac en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,6 
4,2 
75 à 89 ans
6,4 
12,8 
60 à 74 ans
14,5 
25,9 
45 à 59 ans
25,1 
21,5 
30 à 44 ans
20,5 
16,1 
15 à 29 ans
14,0 
19,4 
0 à 14 ans
18,8 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,3 
75 à 89 ans
8,7 
11,4 
60 à 74 ans
12,8 
20,3 
45 à 59 ans
19,8 
21,6 
30 à 44 ans
20,4 
20,6 
15 à 29 ans
18,8 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Consanguinité

L'isolement géographique de la commune a longtemps été une source de consanguinité (ce qui est vrai pour toute la Brière, mais encore plus pour Saint-Malo de Guersac et Saint-Joachim). Ce problème tend à disparaître depuis le premier quart du XXe siècle, et le désenclavement de la Brière. Ceci a également entraîné une faible diversité des patronymes : les Halgand, Aoustin, Moyon, Mahé, Chedotal, Guihéneuf et Legof constituant toujours la majorité des noms de famille, principalement dans les îles, où les habitants sont surnommés les « canards » (les habitants de la bordure du marais étant eux surnommés les « naquets »). D'ailleurs, le roman de Alphonse de Châteaubriant, La Brière, traite de ce problème, où un père de famille « canard » refuse que sa fille épouse un « naquet» de Crossac. L'exogamie, même avec des communautés géographiquement et culturellement proches, était peu pratiquée.

Vie locale

Monuments

  • l'église (1858-1878). La première pierre de l'église est posée le 22 juin 1858. Elle est inaugurée en avril 1862. Le clocher est édifié en 1878 et les cloches sont installées en 1889
  • la croix de la Ganache, située rue de la Ganache
  • le calvaire, situé au carrefour des rues de l'Isle et Aristide Briand
  • le château (1908), situé rue Émile Zola
  • les haras nationaux (1980), situés au n° 40 route de la Ganache. Les haras dépendaient jadis et jusqu'en 1980 de la commune de Montoir-de-Bretagne
  • l'école Saint-Joseph (XIX-XXe siècle), située rue Aristide Briand. L'école est construite en 1863 sur l'initiative du curé, Julien Malary
  • l'ancienne cure (1866), située rue Aristide Briand et édifiée par l'abbé Lanoë
  • la maison de l'éclusier (1975), située sur la route de Saint-Joachim et restaurée en 1975. Elle héberge aujourd'hui un musée
  • l'écluse (début du XIXe siècle), située au Port de Rozé
  • la statue de la Vierge à l'Enfant (1947)
  • le blockhaus (1939-1945), situé sur la butte du Pin. Cet édifice hébergeait jadis une batterie de défense aérienne chargée de protéger Saint-Nazaire où la Kriegsmarine avait placé une base de sous-marins

Article connexe

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Par convention, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de présenter :
    * pour 2004 et 2005 la population réelle publiée dans la base Cassini (attribuée par convention à l'année 2006 par l'EHESS) si elle existe ;
    * la population 2006, première population légale connue post-1999 publiée par l’Insee ;
    * les populations suivantes correspondant aux années réelles de recensement publiées par l’Insee ;
    * la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Malo-de-Guersac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-malo-de-guersac — Pour les articles homonymes, voir Saint Malo (homonymie). Saint Malo de Guersac Maison de l éclusier …   Wikipédia en Français

  • Saint malo de guersac — Pour les articles homonymes, voir Saint Malo (homonymie). Saint Malo de Guersac Maison de l éclusier …   Wikipédia en Français

  • Saint-Malo-de-Guersac — is a town and commune in the Loire Atlantique département of France, located 15 km from Saint Nazaire in Brière.French commune|nomcommune=Saint Malo de Guersac Canal lock région=Pays de la Loire|département=Loire Atlantique| arrondissement=Saint …   Wikipedia

  • Saint-Malo-de-Guersac — Saltar a navegación, búsqueda Saint Malo de Guersac País …   Wikipedia Español

  • Saint-Malo-de-Guersac — Original name in latin Saint Malo de Guersac Name in other language Saint Malo, Saint Malo de Guersac, Sant Malou Gwersac h, Sant Malo Gwersac h State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.35345 latitude 2.17773 altitude 11 Population… …   Cities with a population over 1000 database

  • Saint-malo (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Malo peut faire référence à Personnes saint Malo, évêque et l un des sept saints fondateurs de la Bretagne, qui a donné son nom à plusieurs lieux.… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Malo (Begriffsklärung) — Saint Malo ist der Name folgender geographischer Objekte: Arrondissement Saint Malo, Ille et Vilaine, Frankreich Kanton Saint Malo Nord, Ille et Vilaine, Frankreich Kanton Saint Malo Sud, Ille et Vilaine, Frankreich Kanton Saint Malo de la Lande …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Malo (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie les différents lieux partageant un même toponyme. Pour les saints chrétiens et patronymes, voir Saint Malo. Pour les autres homonymes, voir Malo. Saint Malo (avec un tiret) ou Saint Malo peut faire… …   Wikipédia en Français

  • Saint-joachim (loire-atlantique) — Pour les articles homonymes, voir Saint Joachim. Saint Joachim Maison brièronne sur l île de Fédrun …   Wikipédia en Français

  • Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) — Saint Nazaire Pour les articles homonymes, voir Saint Nazaire (homonymie). Saint Nazaire L hôtel de ville …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.