Saint-Fort-sur-le-Ne

Saint-Fort-sur-le-Ne

Saint-Fort-sur-le-Né

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Fort (homonymie).
Saint-Fort-sur-le-Né
Photographie représentant symboliquement la Commune
Carte de localisation de Saint-Fort-sur-le-Né
Pays France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente
Arrondissement Cognac
Canton Segonzac
Code Insee 16316
Code postal 16130
Maire
Mandat en cours
François Dihé
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Grande Champagne
Latitude
Longitude
45° 34′ 41″ Nord
       0° 18′ 14″ Ouest
/ 45.5780555556, -0.303888888889
Altitude 16 m (mini) – 65 m (maxi)
Superficie 6,80 km²
Population sans
doubles comptes
386 hab.
(1999)
Densité 56 hab./km²

Saint-Fort-sur-le-Né est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes.

Sommaire

Géographie

La commune est située en bordure du qui marque la limite entre le département de la Charente et celui de la Charente-Maritime. Elle est limitrophe d'Angeac-Champagne, Juillac-le-Coq et Verrières en Charente, Cierzac et Germignac en Charente-Maritime.

Elle fait partie du bassin versant du fleuve Charente. Comme toute cette partie de la rive gauche c'est une zone crétacée avec cuestas, des calcaires des cénamoniens moyen et inférieur, en zone de Campanien[1]. La rivière a façonné une vallée.

Saint-Fort-sur-le-Né est sur l'axe routier Bordeaux-Cognac, la D 731 qui longe le Né puis le traverse et passe en bas de la partie ancienne du village qui, elle, est située en hauteur sur le coteau.

La commune de Saint-Fort-sur-le-Né est en Grande Champagne, 1° cru classé du vignoble d'appellation cognac.

Histoire

Un chemin antique venant de Jarnac et se dirigeant vers Arthenac et Blaye passait le Né au gué du Pas de SaintFort. De très nombreux sites renferment des tessons de céramique,des tuiles des briques qui marquent une importante occupation gallo-romaine[2].

La terre de Saint Fort dépendait du château d'Ambleville. Elle a appartenu à la maison d'Archiac, puis à la famille de Montbron, ensuite de la Tour et enfin de Brémond d'Ars. [3].

L'inventaire de la DRAC repère des maisons et fermes des XVIIIe et XIXe siècles, un manoir du XVIIIe siècle et quatre moulins dont un est sur la carte de Cassini et deux autres sur l'inventaire de 1850.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 François Dihé MoDem Agent d'assurances retraité
2001 2008 Dominique Rebillier
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Intercommunalité

Elle fait partie de la communauté de communes de Grande Champagne.

Urbanisme

D'après le recensement de 1999, les 173 logements de la commune sont pour la plupart anciens, 153 sont des résidences principales, 2 des résidences secondaires et 18 sont vacants

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[4])
1800 1821 1851 1876 1881 1906 1921 1946 1962 1968 1975 1982 1990 1999
466 411 578 573 501 477 444 394 426 464 406 419 402 386
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Comme toutes les communes rurales du Cognaçais, Saint-Fort-sur-le-Né a subi un exode rural à la fin du XIXe siècle lors de la crise du phylloxera qui s'est poursuivie au XXe siècle.La commune a perdu 31% de sa population entre 1876 et 1999.

Économie

D'après le recensement de 1999, il y a 145 actifs ( 87 hommes et 58 femmes) dont 100 sont salariés et 45 non salariés.

Bar Pub Jazz

L'activité principale est la viticulture et la distillation mais sont aussi présents sur la commune des artisans : garagiste, maçon, rénovation de bâtiments, travaux publics, scierie, et bien sur des commerces de proximité ainsi qu'un snack-bar et un gite rural.

La Bonne Chauffe bar, pub, propose régulièrement des soirées jazz et blues renommées.

Santé

Saint-Fort-sur-le-Né possède un cabinet médical, un cabinet dentaire, une infirmière et une pharmacie.

Enseignement

L'école est un RPI entre Saint-Fort-sur-le-Né et Verrières.

Saint-Fort-sur-le-Né accueille l'école primaire et Verrières l'école élémentaire[5].

Lieux et monuments

le dolmen
le dolmen

Le dolmen de Saint-Fort, qui se dresse à mi-coteau, au milieu du vignoble. D'une longueur de 7 mètres et d'une largeur de 4,70 mètres, il est d'une hauteur imposante et inhabituelle dans la région : 2,20 mètres. Il est classé monument historique depuis 1983[6].

Le bourg de Saint-Fort possède une église du XIIe siècle, l'église Saint-Fortunat ou Saint-Fort, nommée maintenant Sainte-Anne. Les Anglais, après l'avoir presque entièrement détruite durant la Guerre de Cent Ans, l'auraient reconstruite. Elle présente des parties romanes et des parties ogivales. Elle a été plusieurs fois remaniée (en 1815, 1827, 1828). En 1867-1868, la façade a été reconstruite et les voûtes ont été restaurées sous la direction de Gabriel Warin. Elle est à un seul vaisseau, en calcaire, pierre de taille, moellon, en voûte d'ogives et couverture de tuile. Elle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques[7].

Vie locale

Saint-Fort-sur-le-Né possède un Club du 3éme âge, une association des Parents d'Elèves,une association Sport et Détente, l' Association Sportive Sainte Fortaise, Bien vivre ensemble à Saint-Fort-sur-le-Né, la Société de chasse Saint-Fort-sur-le-Néet l'Amicale des donneurs de sang[8].

L’association « Machinisme et tradition en Grande-Champagne » organise pour le 15 août, chaque année, la fête de la machine à vapeur. Ce rendez-vous des passionnés de machines à vapeur en état de fonctionnement réuni des milliers de personnes dont des passionnés qui viennent de très loin [9].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références de l'article

  1. Poitou Vendée Charentes, Guides géologiques régionaux, J.Gabilly, éditions Masson, ISBN 2-225-62250-7
  2. Carte archéologique de la Gaule, pré-inventaire, La Charente, Christian Vernou, éd. Maison des sciences de l'homme, 1993
  3. site de la CDC
  4. Saint-Fort-sur-le-Né sur le site de l'Insee
  5. site de l'inspection d'académie
  6. site de la CDC
  7. Base Mérimée
  8. site de la CDC
  9. Charente Libre

Articles connexes

Liens et documents externes

  • Portail de la Charente Portail de la Charente
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Saint-Fort-sur-le-N%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Fort-sur-le-Ne de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Saint-fort-sur-le-né — Pour les articles homonymes, voir Saint Fort (homonymie). Saint Fort sur le Né …   Wikipédia en Français

  • Saint-Fort-sur-le-Né — Saint Fort sur le Né …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Fort-sur-le-Né — is a commune in the Charente department in western France.ee also*Communes of the Charente departmentReferences* Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-Fort-sur-le-Né — Pour les articles homonymes, voir Saint Fort (homonymie) et Né (homonymie). 45° 34′ 41″ N 0°  …   Wikipédia en Français

  • Saint-fort-sur-gironde — Le centre bourg et l église Saint Fortunat Administration Pays France Région Poitou Charentes Département …   Wikipédia en Français

  • Saint-Fort-sur-Gironde — Saltar a navegación, búsqueda Saint Fort sur Gironde País …   Wikipedia Español

  • Saint-Fort-sur-Gironde — is a commune in the Charente Maritime department in western France. ee also*Communes of the Charente Maritime departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-Fort-sur-Gironde — 45° 27′ 38″ N 0° 43′ 15″ W / 45.4605555556, 0.720833333333 …   Wikipédia en Français

  • Dolmen de Saint-Fort-sur-le-Né — Dolmen de la Pierre Levée Présentation Chronologie 3500 à 3000 av JC Type Dolmen …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Fortunat de Saint-Fort-sur-Gironde — Présentation Culte Catholique romain Type Église paroissiale Début de la construction …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»