Saint-Chartier


Saint-Chartier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chartier.

46° 39′ 02″ N 1° 58′ 41″ E / 46.6505555556, 1.97805555556

Saint-Chartier
Le château des Maîtres-Sonneurs.
Le château des Maîtres-Sonneurs.
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement La Châtre
Canton La Châtre
Code commune 36184
Code postal 36400
Maire
Mandat en cours
Daniel Guérin
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de La Châtre - Sainte-Sévère
Démographie
Population 607 hab. (2008)
Densité 22 hab./km²
Gentilé Cartériens
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 02″ Nord
       1° 58′ 41″ Est
/ 46.6505555556, 1.97805555556
Altitudes mini. 181 m — maxi. 271 m
Superficie 27,52 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Chartier est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans l'est du département dans la région naturelle du Boischaut-Sud.

Hydrographie

Le territoire communal est traversé par la rivière Igneraie.

Hameaux de la commune

  • Les Alouettes
  • Bellet
  • Bletterie
  • Les Blins
  • Le Carroir de la Place
  • Les Cosses
  • Les Crespins
  • La Coudraie
  • La Creusette
  • Les Etangs Brisse
  • La Foret
  • La Garderie
  • Perches
  • La Preale
  • La Preugne
  • Le Beaumont des Putais
  • La Roche
  • Villechere
  • Villaines
  • Villeneuve

Communes limitrophes

Saint-Chartier est situé[1] à environ :

Transports et voies de communications

Réseau routier

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 51e, 69, 69a et 918.

Desserte ferroviaire

La gare ferroviaire la plus proche est la gare de Châteauroux, située à 29 km.

Bus

La commune est desservie par la ligne E du réseau L'Aile Bleue.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 34 km.

Sentier de randonnée

Le territoire communal est traversé par le sentier de grande randonnée de pays : Sur les Pas des Maîtres Sonneurs.

Histoire

Héraldique

Historique

Le Moyen Age

Le Château de Saint-Chartier :
Le bourg du village doit beaucoup à son passé médiéval et son nom au prêtre missionnaire Carterius qui y vécut à la fin du VIe siècle. L’abbaye de Déols y établit un prieuré, et les moines y firent construire un château. Le village de s'est développé autour de ce château construit à l’écart du village plus ancien de Vic-sur-Saint-Chartier. Le nouveau village installé autour du château se développa et finit par devenir plus important que l’ancien[2].

La famille des Chauvigny acquit la forteresse au XIIe siècle en échange de la construction d'une remarquable église paroissiale, et y exerça le contrôle seigneurial du domaine jusqu'au XVe siècle, en aménageant l'ancienne forteresse en château habité, remarquablement conservé.

La Renaissance

La Révolution et le XIXe siècle

Durant la Révolution française, pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune, qui s’appelait Vic-Saint-Chartier, change de nom pour Vic-les Eaux, puis pour Vic-la-Montagne, en hommage au courant majoritaire de la Convention, la Montagne[3].

Le XXe siècle

George Sand situa à Saint-Chartier son roman « Les Maîtres sonneurs ». Aujourd'hui l’héritage de George Sand y est célébré tous les ans, lors des Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint-Chartier (qui se déroulent en fait depuis 2009 au château d'Ars, sur la commune voisine de Lourouer-Saint-Laurent). C’est la plus grande manifestation européenne consacrée aux musiques anciennes et traditionnelles et aux facteurs d’instruments, et la première manifestation du département de l'Indre.

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2000 2008 Nicole Dalot    
2008 en cours Daniel Chartier[4]   Retraité
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Saint-Chartier compte 607 habitants (soit une augmentation de 12 % par rapport à 1999). La commune occupait le 14 232e rang au niveau national, alors qu'elle était au 14 417e en 1999, et le 80e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Chartier depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[5], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[6]. Pour Saint-Chartier, le premier recensement a été fait en 2006[7], les suivants étant en 2011, 2016, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Saint-Chartier, est un recensement exhaustif. Le premier recensement exhaustif est celui de 2009, publié en 2012. Pour cette période 2006-2009, la population 2006 ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee sont présentées pour information.

Le maximum de la population a été atteint en 1906 avec 1 108 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 900 992 757 816 1 024 1 032 989 991 985
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 968 970 1 002 1 084 1 088 1 096 1 098 1 099 1 093
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 102 1 108 1 105 932 895 864 809 783 722
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 704 683 555 561 548 540 598 607 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[8], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[9],[10].

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,6 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (29,6 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (54 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 46 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,3 %, 15 à 29 ans = 16 %, 30 à 44 ans = 21,1 %, 45 à 59 ans = 29,5 %, plus de 60 ans = 18,2 %) ;
  • 54 % de femmes (0 à 14 ans = 22 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 19,2 %, 45 à 59 ans = 20,4 %, plus de 60 ans = 22,5 %).
Pyramide des âges à Saint-Chartier en 2008 en pourcentage[11]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,6 
6,2 
75 à 89 ans
10,8 
12,0 
60 à 74 ans
11,1 
29,5 
45 à 59 ans
20,4 
21,1 
30 à 44 ans
19,2 
16,0 
15 à 29 ans
15,8 
15,3 
0 à 14 ans
22,0 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2008 en pourcentage[12].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
9,4 
75 à 89 ans
13,6 
16,7 
60 à 74 ans
17,3 
22,1 
45 à 59 ans
20,6 
19,5 
30 à 44 ans
18,1 
15,2 
15 à 29 ans
13,7 
16,5 
0 à 14 ans
15,0 

Économie

Enseignement

La commune possède[13] une école élémentaire publique.

Sport

Lieux et monuments

  • Église paroissiale du XIIe siècle.
  • Château des Maîtres sonneurs ; de 1976 à 2008, tous les ans, à la mi-juillet, s'y tenait un festival international de musique traditionnelle.
  • Fontaine de la Vierge, une petite vierge est scellée a l'intérieur de la fontaine.

Activités festives

  • Les Rencontres de Luthiers et Maîtres-Sonneurs

De 1976 à 2009[14] ont eu lieu autour du 14 juillet, pendant quatre jours, les Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint-Chartier. Le lieu a été choisi en hommage au roman de George Sand Les Maîtres sonneurs, où il est la destination d'un pèlerinage initiatique venant d'Huriel près de Montluçon.

Les Rencontres sont d'abord un lieu où expose une centaine de fabricants d'instruments de musiques anciens et traditionnels venus de toute l'Europe. On y trouve surtout la cornemuse, la vielle à roue et l'accordéon diatonique, mais on peut citer entre autres le psaltérion, le nyckelharpa, l'ocarina, la guimbarde, ou toutes sortes d'instruments de percussion comme le tambourin ou le branleur occitan. De nombreux musiciens viennent y choisir ou commander leur instrument auprès des meilleurs luthiers.

Un large public est attiré par des concerts rassemblant les meilleurs groupes traditionnels. Le plus étonnant sont les festivaliers qui dansent chaque nuit jusqu'à l'aube sur les parquets gratuits. Les champs mis à disposition des campeurs créent une ambiance conviviale qui rappelle les fêtes hippies des années 1970.

Depuis 2009, suite à la vente du château, les rencontres ne se déroulent plus à Saint-Chartier, mais au château d'Ars, sur la commune voisine de Lourouer-Saint-Laurent.

  • La fête communale.

Personnalités liées à la commune

  • George Sand, écrivain.
  • L'Abbé Émile Jacob, écrivain également sous le pseudonyme d'Hector de Corlay[15].
  • Jean Gaultier, instituteur écrivain, publia également sous le pseudonyme de Jean de Varilhe[15].
  • Raymonde Vincent, écrivain, Prix fémina 1937 avec son roman Campagne.

Notes et références

  1. La distance entre la commune et : la préfecture, le chef-lieu d'arrondissement et le chef-lieu du canton avec Mappy.fr.
  2. Archives départementales de l’Indre, Berry médiéval : à la découverte de l’Indre au Moyen Âge, catalogue d’exposition, Châteauroux, Archives départementales de l’Indre, 2009, p. 53.
  3. Charles Bouyssi, Communes et paroisses d’Auvergne, mis en ligne en 2002 [1], consulté le 18 novembre 2008.
  4. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  5. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  6. Insee : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  7. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 25 août 2011.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 25 août 2011.
  9. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 25 août 2011.
  10. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 25 août 2011.
  11. Évolution et structure de la population à Saint-Chartier en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 25 août 2011.
  12. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2008 sur le site de l'Insee. Consulté le 25 août 2011.
  13. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.
  14. Site officielle du festival.
  15. a et b Histoire de Saint-Chartier.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Chartier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-chartier — Pour les articles homonymes, voir Chartier. Saint Chartier Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Saint-Chartier — Saint Chartier …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Chartier — Saltar a navegación, búsqueda Saint Chartier País …   Wikipedia Español

  • Saint-Chartier — French commune nomcommune= Saint Chartier région=Centre département=Indre arrondissement=La Châtre canton=La Châtre] insee=36184 cp=36400 maire=Nicole Dalot mandat=2001 2008 intercomm=La Châtre et Sainte Sévère longitude=1.97805555556 latitude=46 …   Wikipedia

  • Château de Saint-Chartier — Le château de Saint Chartier ou des Maîtres Sonneurs Nom local Le château des Maîtres Sonneurs Période ou style Médiéval Renaissance Début construction …   Wikipédia en Français

  • Vic-sur-Saint-Chartier — Nohant Vic Nohant Vic Église de Vic. Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales de luthiers et maitres sonneurs de Saint-Chartier — Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint Chartier Les Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint Chartier est la plus grande manifestation européenne consacrée aux musiques anciennes et… …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de saint-chartier — Les Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint Chartier est la plus grande manifestation européenne consacrée aux musiques anciennes et traditionnelles et aux facteurs d instruments. La 32ème édition s est déroulée du 13… …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Chartier de Javarzay — Église Saint Chartier Présentation Propriétaire Commune Protection  Classé MH (1840) Géographie …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales de luthiers et maîtres sonneurs de Saint-Chartier — Le Festival des musiques et danses traditionnelles du monde en Europea été créé en 1976. Les Rencontres ont eu lieu jusqu en 2008 à Saint Chartier (Indre) dans le parc du château ainsi que dans tout le village. Ce festival reste unique en son… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.