STEAM


STEAM

Steam

Steam
Steam logo.png
Développeurs Valve Corporation
Première version 12 septembre 2003
Environnements Windows 2000, XP or Vista, Windows 7
Langue Multilingue
Type Content delivery
Licence Propriétaire/freeware
Site Web steampowered.com

Steam est une plate-forme de distribution de contenu en ligne (principalement des jeux vidéo) développée par Valve, et mise en place depuis 2003. Elle héberge des jeux de toute nature, et de tous éditeurs. C'est une façon de distribuer leurs jeux à moindre coût et à grande échelle.

Steam offre de nombreux avantages, comparativement à son prédécesseur WON (World Opponent Network). Son principal atout est de permettre une mise à jour directe de toute application qu'il supporte ; dès qu'une mise à jour sort, Steam la télécharge et l'installe automatiquement.

Steam a fait couler beaucoup d'encre lors de sa sortie, notamment car les serveurs Steam étaient assez lents, surchargés et plantaient régulièrement. Le logiciel Steam lui-même était loin d'être stable mais s'est nettement amélioré comme en témoignent les archives des mises à jour sur le forum de Steam[1].

Aujourd'hui, Steam est une plate-forme très utilisée, il s'agit d'un précurseur sur la vente de contenu informatique en ligne.[réf. nécessaire]

Sommaire

Avantages

L'avantage réel est que les coûts de distributions classiques (vente au détail, en magasin ou sur Internet) sont beaucoup plus élevés que l'architecture de Steam sur Internet. Cela facilite à la fois les mises à jour et permet de diminuer les coûts finaux. On trouve d'ailleurs des jeux sur Steam qui n'auraient pas eu la possibilité de voir le jour dans un circuit de distribution classique, principalement les productions de développeurs indépendants n'ayant pas les moyens financiers de passer par les canaux de distribution traditionnels. Il s'agit donc d'une technologie précurseur pour ce qui pourrait être une modification fondamentale dans la vente de contenus informatisés (VOD, etc.)

Ce faisant, Steam a un autre avantage, celui de rendre les jeux en réseau presque impiratables, grâce au système d'activation et de comptes Steam, ceci représente donc un plus considérable pour les éditeurs.

Il suffit de conserver son identifiant Steam pour pouvoir réinstaller un jeu sans support matériel (l'installation se faisant par téléchargement). Il existe également une option permettant de sauvegarder ses jeux sur le support de son choix (CD, DVD, disque-dur…) afin de permettre une réinstallation plus rapide (nb : les fichiers sont liés à Steam et ne peuvent pas faire office de CD/DVD originaux).

Il existe également un mode hors-connexion qui permet de jouer aux jeux déjà installés, activés et mis à jour sans être connecté à Internet (utile pour les joueurs sur ordinateur portable et les Lan-party).

En outre, Steam offre un panel d'outil communautaires à la manière des réseaux sociaux, ce n'est donc pas exclusivement un outil de téléchargement évolué, mais aussi un outil de socialisation et de mise en relation.

Inconvénients

Nécessité d'une connexion internet

Il est indispensable de posséder une connexion à Internet pour installer les jeux achetés sur Steam (qu'ils soient de type « solo » tel qu'Half-Life 2 ou « multijoueurs » comme Left 4 Dead). Cependant il existe un mode hors-connexion qui permet de jouer sans être connecté sur le web, mais qui n'est activable qu'après une première connexion.

Entrave au marché de l'occasion

Un des principaux inconvénients est l'obligation de l'utilisation de cette plate-forme pour les jeux créés par Valve achetés dans le commerce traditionnel, ce qui peut poser problème à certains acheteurs, notamment à ceux sensibilisés aux problèmes de confidentialité des données personnelles.

Un autre problème est lié au marché du jeu vidéo d'occasion. Historiquement très actif, ce marché constate l'absence quasi totale des jeux fonctionnant avec Steam. Nécessitant la plupart du temps une clé d'activation unique, celle-ci est alors liée à vie avec le compte Steam de l'acheteur, sauf s'il en fait la demande expresse à Valve (clés liés à WON et Prey exclus).

Pour revendre un jeu, il faudra alors se séparer de son compte Steam ou « l'offrir » en dissimulant la vente, ce qui n'est en général jamais fait, puisque cela reviendrait au propriétaire souhaitant vendre son jeu de céder tous les jeux Steam liés au compte ou de risquer des poursuites judiciaires. Car la revente de jeux ou compte Steam n'est pas autorisée légalement, premièrement par la nature entièrement numérique de la vente sur la plate-forme Steam, deuxièmement par l'Accord de Souscription[2] de Steam qui n'autorise pas la revente d'un compte Steam (les jeux n'étant qu'une composante d'un compte). De ce fait, Steam ferme plus ou moins le marché du jeu d'occasion.

Politique tarifaire défavorable aux européens

Alors que pendant longtemps, les européens achetaient les jeux en dollars sur la plateforme, Steam a décidé fin 2008[3] de créer un zonage des achats. Les tarifs européens sont alors affichés en euro, avec pour nombre de jeux l'application d'un taux de change de 1 euro pour 1 dollar par rapport au tarif américain. Ces tarifs très défavorables aux consommateurs européens a déclenché, en vain, de nombreuses protestations, dont la création d'un groupe steam opposé à la nouvelle tarification[4].

Fonctionnement

Steam fonctionne partiellement en utilisant la technique du streaming (téléchargement continu), qui permet d’installer les jeux directement depuis Internet. Mais concevoir Steam comme un simple outil de streaming est une erreur car les jeux sont bel et bien stockés sur le disque dur de l'utilisateur (Voir le Steam Support Wiki). Steam utilise SteamID, un identificateur unique qui remplace le WonID utilisé auparavant pour Half-Life.

Liens externes

Notes et références


  • Portail de Half-Life Portail de Half-Life
  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
  • Portail de la sécurité informatique Portail de la sécurité informatique

Ce document provient de « Steam ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article STEAM de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Steam — Steam …   Википедия

  • Steam — Entwickler Valve Aktuelle Version Steam API: 012 Steam Paket Versionen: 1705 und 1705 (11. Oktober 2011) Betriebssystem …   Deutsch Wikipedia

  • STEAM — Стандартный интерфейс Steam. Тип Система цифровой доставки контента / DRM Разработчик ОС Windows 2000 …   Википедия

  • Steam — (st[=e]m), n. [OE. stem, steem, vapor, flame, AS. ste[ a]m vapor, smoke, odor; akin to D. stoom steam, perhaps originally, a pillar, or something rising like a pillar; cf. Gr. sty ein to erect, sty^los a pillar, and E. stand.] 1. The elastic, a[… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Steam — Desarrollador Valve Corporation store.steampowered.com …   Wikipedia Español

  • steam — [stēm] n. [ME steme < OE steam, akin to Du stoom, WFris steam] 1. Obs. a vapor, fume, or exhalation 2. a) water as converted into an invisible vapor or gas by being heated to the boiling point; vaporized water: it is used for heating, cooking …   English World dictionary

  • steam — ► NOUN 1) the hot vapour into which water is converted when heated, which condenses in the air into a mist of minute water droplets. 2) the expansive force of this vapour used as a source of power for machines. 3) momentum; impetus: the dispute… …   English terms dictionary

  • steam´i|ly — steam|y «STEE mee», adjective, steam|i|er, steam|i|est. 1. of steam; like steam: »a steamy vapor. 2. full of steam; giving off steam; rising in steam: »a steamy room …   Useful english dictionary

  • steam|y — «STEE mee», adjective, steam|i|er, steam|i|est. 1. of steam; like steam: »a steamy vapor. 2. full of steam; giving off steam; rising in steam: »a steamy room …   Useful english dictionary

  • Steam — (st[=e]m), v. t. 1. To exhale. [Obs.] Spenser. [1913 Webster] 2. To expose to the action of steam; to apply steam to for softening, dressing, or preparing; as, to steam wood; to steamcloth; to steam food, etc. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English