République bananière


République bananière

Le terme de république bananière désigne à l'origine un pays peu développé, dont l'industrie repose typiquement sur la seule production de bananes, et dirigé par une petite ploutocratie autoritaire. Par extension, l'expression est utilisée pour qualifier, de manière polémique ou satirique, toute forme de régime politique considéré comme dictatorial, ou tout simplement corrompu.

L'expression apparait dans un sens politique en 1904 sous la plume de l'écrivain américain O. Henry, qui vit alors au Honduras. Dès cette époque, la United Fruit Company, grand producteur américain de bananes, finança et ordonna pendant environ 50 ans des coups d'États en Amérique centrale pour mieux conduire ses activités. Elle fut d'abord et principalement appliquée aux pays d'Amérique centrale et de la mer des Caraïbes et s'est par la suite étendue aux pays qui, sous les apparences de républiques constitutionnelles, tendent vers l'économie palatiale ou la dictature.

Elle a surtout été appliqué aux pays d'Amérique centrale et de la mer des Caraïbes. L'appareil étatique, corrompu à tous les échelons, permet à une caste détenant tous les pouvoirs de s'y maintenir indéfiniment par divers moyens, en général toujours les mêmes : prévarication sur le bien public, corruption, détournement ou captation des revenus économiques par appropriation ou surtaxation ; maintien des populations dans la terreur grâce à une police, une milice ou une armée au service exclusif du pouvoir ; élections truquées assurant aux caciques leur réélection quasi-automatique.

Cette expression s'est par la suite étendue aux pays qui, sous les apparences de républiques constitutionnelles, ne sont en fait que des dictatures.

Au-delà, la notion de « république bananière » est couramment employée dans un but polémique, pour qualifier des faits supposés de corruption ou d'abus de pouvoir[1].

Sommaire

Notes et références

  1. Ainsi le titre de l'article de Jean-Michel Quillardet dans Libération du vendredi 1er août 2008 : « Affaire Tapie : vers une république bananière ? »

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Alison Acker, Honduras: the making of a banana republic, Between the Lines, Toronto, 1988, 166 p. (ISBN 0919946895)
  • Mustapha Bougouba, Du capitaine Lamoricière à la République bananière, Publibook, Paris, 2009, 177 p. (ISBN 978-2-7483-4527-8)
  • Olivier Toscer, La France est-elle une république bananière ?, Larousse, Parios, 2009, 127 p. (ISBN 978-2-03-583974-9)
  • Marc Dufumier, « Amérique centrale et Caraïbes : les Républiques bananières de l'arrière-cour », in Agricultures et paysanneries des Tiers mondes, Ed. Karthala, Paris, 2004 (rééd. 2008), p. 429-466 (ISBN 2-8458-6548-1)

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article République bananière de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Republique bananiere — République bananière Une république bananière désigne un pays dirigé par un gouvernement corrompu. Cette expression date de la première moitié du XXe siècle, à l époque où la United Fruit Company, grand producteur américain de bananes… …   Wikipédia en Français

  • République bananière — ● République bananière nom donné aux États d Amérique centrale où les vastes plantations de cultures tropicales sont souvent entre les mains des grandes compagnies nord américaines …   Encyclopédie Universelle

  • République de bananes — République bananière Une république bananière désigne un pays dirigé par un gouvernement corrompu. Cette expression date de la première moitié du XXe siècle, à l époque où la United Fruit Company, grand producteur américain de bananes… …   Wikipédia en Français

  • république — [ repyblik ] n. f. • 1520 sens II; lat. res publica « chose publique » I ♦ (1549) Forme de gouvernement où le pouvoir et la puissance ne sont pas détenus par un seul, et dans lequel la charge de chef de l État (⇒ président) n est pas héréditaire …   Encyclopédie Universelle

  • bananière — ● bananier, bananière adjectif Relatif à la production, au commerce des bananes. ● bananier, bananière (expressions) adjectif République bananière, nom donné aux États d Amérique centrale où les vastes plantations de cultures tropicales sont… …   Encyclopédie Universelle

  • République — Pour les articles homonymes, voir République (homonymie). La République nourrit ses enfants et les instruit. Tableau d Honoré Daumier, 1848 …   Wikipédia en Français

  • bananier — 1. bananier [ bananje ] n. m. • 1604; de banane 1 ♦ Plante herbacée géante des zones tropicales humides (musacées), dont le fruit est la banane. « des bananiers, qui donnent toute l année de longs régimes de fruits » (Bernardin de Saint Pierre).… …   Encyclopédie Universelle

  • Economie de l'Australie — Économie de l Australie Australie Indicateurs économiques Monnaie Dollar australien (AUD) Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations internationales OMC, OCDE, APEC Statistiques …   Wikipédia en Français

  • Liste des Etats et territoires d'Australie par PIB par habitant — Économie de l Australie Australie Indicateurs économiques Monnaie Dollar australien (AUD) Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations internationales OMC, OCDE, APEC Statistiques …   Wikipédia en Français

  • Liste des États et territoires d'Australie par PIB par habitant — Économie de l Australie Australie Indicateurs économiques Monnaie Dollar australien (AUD) Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations internationales OMC, OCDE, APEC Statistiques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.