Réaction-diffusion


Réaction-diffusion

Système à réaction-diffusion

Un système à réaction-diffusion est un modèle mathématique qui décrit l'évolution des concentrations d'une ou plusieurs substances spatialement distribuées et soumises à deux processus : un processus de réactions chimiques locales, dans lequel les différentes substances se transforment, et un processus de diffusion qui provoque une répartition de ces substances dans l'espace.

Cette description implique naturellement que de tels systèmes sont appliqués en chimie. Cependant, ils peuvent aussi décrire des phénomènes dynamiques de nature différente : la biologie, la physique, la géologie ou l'écologie sont des exemples de domaines où de tels systèmes apparaissent. Mathématiquement, les systèmes à réaction-diffusion sont représentés par des équations différentielles partielles paraboliques semi-linéaires qui prennent la forme générale de

\partial_t q = \underline{D} \,\Delta q + R(q)

où chaque composante du vecteur \scriptstyle q(x,t) représente la concentration d'une substance, \scriptstyle \underline{D} est une matrice diagonale de coefficients de diffusion, Δ désigne le Laplacien et R représente toutes les réactions locales. Les solutions d'une équation de réaction-diffusion peuvent présenter des comportements très divers parmi lesquels la formation d'ondes progressives et de phénomènes ondulatoires ou encore de motifs entropiques (bandes, hexagones et d'autres motifs plus complexes tels que les solitons dissipatifs).

Équations de réaction-diffusion à une composante

L'équation de réaction-diffusion la plus simple, ne portant que sur la concentration u d'une seule substance dans une seule dimension de l'espace,


\partial_t u = D \partial^2_x u + R(u)

est aussi appelée « équation KPP » (pour Kolmogorov-Petrovsky-Piskounov)[1]. Si le terme en R(u) (qui représente le facteur de réaction chimique dans le processus) vient à s'annuler, l'équation modélise une simple diffusion. L'équation correspondante est alors l'équation de la chaleur. Si R(u) = u(1 − u), on obtient l'équation de Fisher qui était utilisée, à l'origine, pour décrire la propagation de populations d'individus biologiques. L'équation de Newell-Whitehead-Segel est obtenue avec R(u) = u(1 − u2) et décrit le phénomène de convection de Rayleigh-Bénard et, avec R(u) = u(1 − u)(u − α) et 0 < α < 1, on obtient l'équation de Zeldovich, plus générale, qui est employée notamment dans la théorie de la combustion. Notons que le cas R(u) = u2u3 est le cas particulier de dégénération dans l'équation de Zeldovich et que l'équation ainsi obtenue est aussi parfois appelée équation de Zeldovich.

La dynamique des systèmes à une composante est sujette à certaines contraintes dans la mesure où l'équation peut aussi être écrite sous la forme variationnelle


\partial_t u=-\frac{\delta\mathfrak L}{\delta u}

et décrit ainsi une diminution permanente de la  "free energy"  ⇔  merci d'apporter votre expertise, et de préciser \mathfrak L donnée par l'équation fonctionnelle


\mathfrak L=\int\limits_{-\infty}^\infty\left[\frac
D2(\partial_xu)^2+V(u)\right]\text{d}x

V(u) est un potentiel tel que R(u)=\frac{\text{d} V(u)}{\text{d}u}.

Dans les systèmes à plus d'une solution homogène stationnaire, une solution typique est celle de fronts d'onde assurant la transition entre deux états homogènes. Ces ondes solutions se déplacent à vitesse constante sans changer de géométrie et sont de la forme u(x,t) = \hat{u}(\xi) avec ξ = xctc est la célérité de l'onde. Notons qu'alors que les ondes sont, dans un cas standard, des structures stables, toutes les solutions stationnaires non monotones (par exemple, les domaines localisés composés d'un couple front d'onde/contre-front d'onde) sont instables. Pour c = 0, ceci se prouve de manière simple : si u0(x) est une solution stationnaire et si  u = u_0 (x) + \tilde{u}(x,t) une solution infinitésimalement perturbée, l'analyse de la stabilité linéaire donne l'équation


\partial_t \tilde{u}=D\partial_x^2
\tilde{u}-U(x)\tilde{u},\quad U(x) =
-R^{\prime}(u)|_{u=u_0(x)}.

Références

  1. A. Kolmogorov et al., Moscow Univ. Bull. Math. A 1 (1937): 1, 1937 
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Syst%C3%A8me %C3%A0 r%C3%A9action-diffusion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Réaction-diffusion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reaction–diffusion system — Reaction–diffusion systems are mathematical models which explain how the concentration of one or more substances distributed in space changes under the influence of two processes: local chemical reactions in which the substances are transformed… …   Wikipedia

  • Système à réaction-diffusion — Un système à réaction diffusion est un modèle mathématique qui décrit l évolution des concentrations d une ou plusieurs substances spatialement distribuées et soumises à deux processus : un processus de réactions chimiques locales, dans… …   Wikipédia en Français

  • Diffusion-controlled reaction — Diffusion controlled (or diffusion limited) reactions are reactions that occur so quickly that the reaction rate is the rate of transport of the reactants through the reaction medium (usually a solution).[1] As quickly as the reactants encounter… …   Wikipedia

  • Diffusion control — refers to reactions whose rate is governed by transport of the reactants through the reaction medium (usually a solution). The process of chemical reaction can be considered as involving the diffusion of reactants till they encounter each other… …   Wikipedia

  • Diffusion superficielle — Diffusion de surface Figure 1. Modèle de diffusion d un adatome sur un réseau de surface carré. La fréquence de vibration de l adatome est plus grande que la fréquence des sauts aux sites voisins. Ainsi, le modèle montre deux types de sauts  …   Wikipédia en Français

  • Réaction! — Réaction ! Réaction ! Saison 1 Épisode n°16 Titre original The Peanut Reaction Code de production 116 1e diffusion aux É. U. 12 mai 2008 …   Wikipédia en Français

  • Réaction ! — Réaction ! Saison 1 Épisode n°16 Titre original The Peanut Reaction Code de production 116 1e diffusion aux É. U. 12 mai 2008 …   Wikipédia en Français

  • Diffusion En Direct — Une émission de télévision ou de radio est diffusée en direct si elle est diffusée en même temps qu elle est tournée (avec au maximum un très léger différé engendré par les délais de transmission), par opposition aux programmes préalablement… …   Wikipédia en Français

  • Diffusion en différé — Diffusion en direct Une émission de télévision ou de radio est diffusée en direct si elle est diffusée en même temps qu elle est tournée (avec au maximum un très léger différé engendré par les délais de transmission), par opposition aux… …   Wikipédia en Français

  • Réaction thermo-nucléaire — Physique nucléaire La Science et les Sciences Généralités Connaissance · Théorie · Savoir Classification des sciences Science empirique · sciences exactes Sciences dures · sciences molles Science de la nature · …   Wikipédia en Français