Ryanair


Ryanair
Le siège social de Ryanair
Passagers transportés par Ryanair
Ryanair BAC 1-11
Ryanair Boeing 737-800

Ryanair (code AITA : FR ; code OACI : RYR; ISE: RYA, LSE : RYA, NASDAQ : RYAAY) est une compagnie aérienne à bas prix, basée en Irlande et dont le siège social est à Dublin comme Aer Lingus.

C'est la principale compagnie de ce type en Europe. Elle a dépassé 70 millions de passagers transportés en 2010. C'est aussi la 3e principale compagnie aérienne en France, avec plus de 3 millions de passagers transportés. Ryanair est également très importante en Belgique, où elle dessert plus de 50 destinations à partir de l'Aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud.

Sommaire

Histoire

La compagnie aérienne RYANAIR a été fondée par Tony Ryan en 1985 avec le capital d'une livre irlandaise (1,30 €) et 25 employés [réf. souhaitée]. Son patron est Michael O'Leary.

Les principaux concurrents de Ryanair en Europe sont easyJet, Air Berlin, Germanwings, Hapag-Lloyd Express, Transavia.com et Wizz Air.

Flotte

Afin de réaliser des économies sur les coûts d'entretien et d'exploitation des avions, la flotte de Ryanair est composée d'un unique modèle d'avion : le Boeing 737-800. Des avions modèle ATR 42 ont cependant été aussi utilisés pour les vols courts et moyens courriers. En 2011 Michael O'Leary a affirmé que la flotte était assez conséquente pour avoir un deuxième type d'avion[2] La compagnie a passé commande auprès de Boeing pour 308 nouveaux Boeing 737-800. Les commandes fermes devraient être livrées d'ici 2012[3]. En 2011 Ryanair a signé un protocole d'accord avec le fabricant chinois COMAC en vue d’acquérir des C919[4].

L'âge moyen de la flotte de Ryanair est de 3,1 ans[5] au 7 avril 2009.

Au 2 octobre 2009 la flotte de Ryanair se compose de :

  • 275 Boeing 737-800 (d'une capacité de 189 passagers chacun) qui sont en service [6].

En février 2011, la compagnie a reçu son 300ème Boeing 737-800[7].

Destinations

Destinations en Belgique


Destinations en Espagne


Destinations en France[8]

Fréquentation

Depuis sa création en 1985, Ryanair a connu une croissance impressionnante. En 20 ans, elle est passée de la catégorie de petite compagnie aérienne ne volant qu'entre Londres et Dublin à celle des plus gros transporteurs européens. Après le radical redressement de situation effectué par Conor Hayes entre les années 1991 et 1993, c'est Michael O'Leary qui a été, à partir de 1994, le principal maître d'œuvre de la croissance de la compagnie. Les bénéfices de la compagnie ont été investis pour faire de Ryanair un acteur principal du transport aérien à l'échelle du continent. Le chiffre d'affaires est passé de 231 millions d'euros en 1998 à environ 843 millions en 2003 et les bénéfices nets sont passés de 48 millions d'euros à 239 millions dans la même période. Dans un marché où environ une compagnie sur 10 survit et où même des géants tels que American Airlines et Delta Air Lines doivent lutter, le succès de Ryanair a trompé plus d'un analyste industriel. Cependant, depuis les événements du 11 septembre 2001, on retrouve cette même croissance chez d'autres transporteurs à bas prix tels que Southwest Airlines ou JetBlue.

Durant la dernière décennie, le nombre de passagers transportés par Ryanair a connu une croissance annuelle de 25% environ, passant d'un peu moins de 700 000 au début des années 1990 à plus de 21 millions en 2003. Ceci est principalement dû à la création de nouvelles lignes et de nouvelles plateformes de correspondance dans toute l'Europe. Ryanair est ainsi devenue l'un des plus gros transporteurs d'Europe et a même en août 2004 transporté en Europe 20% de passagers de plus que British Airways.

La compagnie annonce sur son site le 31 janvier 2011 qu'elle a transporté 17 millions de voyageurs durant le 3e trimestre 2010 soit 6% de plus qu'en 2009.

Statistiques

  • La compagnie effectue 557 liaisons aériennes en Europe
  • Elle compte 4800 employés

Aspects financiers

Les principaux actionnaires sont Capital Research and Management Company (13,24%), Gilder Gagnon Howe & Co (5,19%), FMR LLC (4,40%), FIL Limited (4,22%), Michael O'Leary (4,06%), Chieftain Capital Management (3,58%)[9].

En 2009, le chiffre d'affaires de Ryanair est de 2,9 milliards d'euros et ses bénéfices atteignent 319 millions d'euros[10].

Aspects sociaux

Ryanair est également très connue pour avoir mis en place des pratiques sociales non conformes au droit des salariés, destinées à réduire ses coûts. En 2005, la direction a interdit à ses salariés de recharger leurs téléphones portables sur leur lieu de travail. Elle a également proposé une augmentation de 3% des salaires, à l'exclusion du personnel syndiqué, en évoquant l'intérêt de la négociation individuelle[11].

En septembre 2004, les pilotes avaient créé la Ryanair European Pilots Association (REPA), et disposaient d'un forum sur Internet à travers lequel ils pouvaient échanger leur avis sur Ryanair. La compagnie a infiltré ce forum (qui nécessitait un mot de passe) par l'intermédiaire d'un "informateur ou d'un traitre parmi les pilotes" selon le juge Smyth, de la Haute Cour de Justice britannique. Ryanair a demandé à la justice de révéler les identités des membres du forum. Le juge Smyth a rejeté la demande de Ryanair car les arguments présentés étaient "sans fondement et faux"[12].

La société a été mise en examen par un juge d'Aix-en-Provence, pour « travail dissimulé », « emploi illicite de personnels navigant » et « prêt illicite de main-d'œuvre ». La compagnie a alors tenté d'user de chantage[13].


En 2011, à la suite d'une série de 'Drug test' réalisée sur le personnel naviguant de l'aéroport de Charleroi, des actions syndicales furent déclenchées. Sept dossiers seront bientôt introduits au tribunal de Charleroi.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20110817_00033231

Aspects concernant la sécurité

Ryanair Boeing 737-800, George Best Belfast City Airport.

Ryanair fait l'objet d'une polémique sur la limitation des emports de kérosène : les réservoirs sont remplis du minimum de carburant nécessaire avec une très faible marge de sécurité pour permettre un trajet de vol. Il en résulte que toute déroute est rendue difficile voire impossible en cas d'incident(s) le nécessitant. « Cette pratique incite, voire oblige les pilotes à se poser coûte que coûte sur l'aéroport de destination » [14]. Le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL France-Alpa) est au courant de cette pratique et une enquête est actuellement en cours.

Ryanair est également pointée du doigt à cause de ses pilotes et des risques de sécurité liés à leur fatigue. Par exemple, dans le rapport d’enquête technique suite à un incident du 21 juillet 2004 où un pilote de Ryanair tente une manœuvre insensée pour se poser à Stockholm Skavsta, provoquant le déclenchement du Ground Proximity Warning System (alarme de proximité du sol) (AAIU Synoptic Report No: 2005-018), le commandant de bord affirme qu’il a pris une mauvaise décision pendant la phase d'atterrissage, et que malgré les remarques de son copilote, il n’a pas pu corriger son erreur en raison d'un excès de fatigue[15].

Aspects juridiques

En 2004, Ryanair a été condamnée par la Commission européenne à rembourser 2,5 millions € de subventions indûment perçues de la part de l'aéroport de Charleroi - décision non exécutée à ce jour. Ces subventions, qui constituent la base de la politique d'implantation de Ryanair dans les aéroports régionaux, ont été requalifiées en « aides d'État » contraires aux règles de la concurrence telles qu'édictées dans l'article 87 du Traité instituant la CE[16].

La compagnie a été condamnée le 5 février 2008 pour avoir publié dans Le Parisien une publicité reprenant une photo de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en vacances à Louxor (Égypte).

Aspects commerciaux

Les techniques commerciales utilisées par Ryanair, bien que décriées, ont permis à la compagnie de se hisser au sein des compagnies transportant le plus de passagers en Europe en 2006 (40 Millions). Néanmoins, Ryanair ne respecte pas l’article 5 de la directive européenne sur le commerce électronique, qui exige des compagnies la fourniture d’une adresse électronique à leurs clients[17]. Par ailleurs, l'appel du service clientèle est un service payant.

L'homogénéité de la flotte

Au niveau des avions, le principe est d'utiliser un seul modèle d'avion : le Boeing 737-800. Ceci permet une seule maintenance, négociée avec une seule sous-traitance ainsi qu'une formation des pilotes et du personnel de cabine uniques, et dès lors éviter les postholders[18]" exigé par l'EASA pour chaque type d'appareil. Une compagnie comme British Airways — 15 types d'avions différents – [19] se trouve ainsi avec plus de 30 personnes par avion, Ryanair n'affichant que 7 membres du personnel par machine.

Respect des règlements internationaux

Sous traitance du handling

Ryanair sous-traite systématiquement le handling et le présente systématiquement comme responsable de tout dysfonctionnement, utilisant tout type d'excuses : pilote malade, etc.

Autorisations de décollages

Ryanair autorise, en toute connaissance de cause, le décollage de ses avions même s'ils sont en retard ; si l'aéroport de destination est fermé (pour arrivée tardive ou pour enneigement par exemple), la compagnie va choisir un aéroport secondaire encore ouvert qui n'a pas de taxes (passager, de-icing, parking, MTOW, etc.) Elle va ainsi choisir de préférence Liège Airport, à 330 km de sa destination pour se détourner, plutôt que CDG qui va lui lui compter les taxes de passagers.

Lieux desservis

Ryanair opère essentiellement à partir d'aéroports secondaires. Ainsi, les vols parisiens sont opérés à partir de Beauvais (90 km), l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud au lieu de l'aéroport de Bruxelles pour les vols belges, etc. Ce choix d'utiliser les aéroports secondaires est guidé par deux motivations : la première est que ces aéroports régionaux permettent des rotations rapides (vingt-cinq minutes dans le cas de Ryanair), la seconde est le faible coût des taxes aéroportuaires, pour lesquelles la compagnie négocie bien souvent des réductions (pour la réouverture d'un aéroport, la promotion du tourisme, l'emploi local, etc.).

Communication

Ryanair ayant proposé à son personnel de lui signaler ce qui pourrait diminuer les coûts, a récupéré toutes les informations originales pour "créer le buzz" autour de communiqués de presse, qui ne sont manifestement pas vérifiés par la presse. En effet, un spécialiste détecterait immédiatement qu'annoncer « un seul pilote par avion » ou encore « envisager des passagers debout » relève des autorités internationales et donc n'ont aucun fondement, quand ce n'est pas de la provocation discriminatoire ou mercantile : faire payer les toilettes, refus de remboursement pour décès, etc.

Services

Le principe est de considérer l'avion de la même manière qu'un bus ou un train, c'est-à-dire un moyen de transport sans aucun artifice. Le passager peut, à bord, acheter de la nourriture et des boissons, mais également des produits comme des parfums duty free ou encore des billets de loterie.

Références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ryanair de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ryanair — Ryanair …   Deutsch Wikipedia

  • Ryanair — Saltar a navegación, búsqueda Ryanair Boeing B737 200 de Ryanair …   Wikipedia Español

  • Ryanair — Ryanair, Plc es una aerolínea con sede social en Irlanda. Fue fundada por la familia Ryan en 1985 con 25 trabajadores, siendo su primera ruta Waterford Londres. Es el mayor transportista de bajo coste de Europa. Posee 209 rutas a 94 destinos de… …   Enciclopedia Universal

  • Ryanair — [Ryanair] an Irish airline started in 1985 by Tony Ryan, which operates low cost flights across Europe. The cheap flights it offers have led to a rapid increase in the number of short holidays abroad taken by British people …   Useful english dictionary

  • Ryanair — For the unrelated American passenger airline, see Ryan International Airlines. For the unrelated American cargo only airline, see Ryan Air Services. Ryanair IATA FR …   Wikipedia

  • Ryanair — Не следует путать с Ryan International Airlines. ‎ …   Википедия

  • Ryanair — an Irish airline started in 1985 by an Irish businessman, Tony Ryan, which operates low cost flights across Europe. Ryanair offers flights from many cities in Britain but Stansted is its most used airport. The cheap flights it offers have led to… …   Universalium

  • Ryanair Holdings — Ryanair …   Deutsch Wikipedia

  • Ryanair-Flug 4102 — Ryanair Flug 4102 …   Deutsch Wikipedia

  • Ryanair Flight 296 — is a flight between Dublin International Airport, Ireland and London Stansted Airport, UK. On 27 February 2002, flight 296 left Dublin at around 4 pm, reaching London Stansted Airport at 5:15 pm. Upon landing, airport crew noticed smoke coming… …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.