Rutaceae


Rutaceae

Rutaceae

Comment lire une taxobox
Rutacées
 Citrus sinensis
Citrus sinensis
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Sapindales
Famille
Rutaceae
Juss. (1789)
Classification phylogénétique
Angiospermes arbre8.png
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Sapindales
Famille Rutaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La famille des Rutacées est une famille de plantes dicotylédones. Selon Watson & Dallwitz, elle comprend 900 espèces réparties en 150 genres. Aujourd'hui la famille est plus grande.

Ce sont des arbres, des arbustes ou plus rarement des plantes herbacées des régions tempérées à tropicales, producteurs d'huiles essentielles.

Les agrumes appartiennent à cette famille.

On peut citer :

  • le genre Citrus dont les différents croisements ont abouti à l'éventail des fruits comestibles que nous connaissons (Orange, Citron, Pamplemousse, etc.).
  • le genre Ruta avec par exemple la rue officinale.
  • les genres Flindersia, Chloroxylon qui faisaient partie des Flindersiacées.
  • les genres qui étaient placés dans la famille des Ptaéroxylacées

Sommaire

Liste des genres

  • Acmadenia, Acradenia, Acronychia, Adenandra, Adiscanthus, Aegle, Aeglopsis, Afraegle, Agathosma, Almeidea, Amyris, Angostura, Apocaulon, Araliopsis, Asterolasia, Atalantia,
  • Balfourodendron, Balsomocitrus, Bergera, Boenninghausenia, Boninia, Boronia, Bosistoa, Bouchardatia, Bouzetia, Brombya, Burkillanthus,
  • Calodendrum, Casimiroa, Choisya, Chorilaena, Citropsis, Citrus, Clausena, Clymenia, Cneoridium, Coleonema, Comptonella, Correa, Crowea, Cusparia,
  • Decagonocarpus, Decatropis, Decazyx, Dictamnus (Fraxinelle), Dictyoloma, Diosma, Diphasia, Diphasiopsis, Diplolaena, Drummondita, Dutaillyea,
  • Empleurum, Eremocitrus, Eriostemon, Erythrochiton, Esenbeckia, Euchaetis, Euodia, Euxylophora, Evodiella, Fagaria, Fagaropsis, Feronia, Feroniella, Fortunella,
  • Galipea, Geijera, Geleznowia, Glycosmis, Halfordia, Haplophyllum, Helietta, Hortia, Ivodea, Kodalyodendron, Leptothyrsa, Limnocitrus, Limonia, Lubaria, Lunasia, Luvunga,
  • Maclurodendron, Macrostylis, Medicosma, Megastigma, Melicope, Merope, Merrillia, Metrodorea, Microcitrus, Microcybe, Micromelum, Monanthocitrus, Monnieria, Muiriantha, Murraya, Myrtopsis,
  • Naringi, Naudinia, Nematolepis, Neobyrnesia, Neoraputia, Nycticalanthus, Oricia, Oriciopsis, Orixa, Oxanthera,
  • Pamburus, Paramignya, Peltostigma, Pentaceras, Phebalium, Phellodendron, Philotheca, Phyllosma, Pilocarpus, Pitavia, Platydesma, Pleiospermium, Plethadenia, Polyaster, Poncirus, Pseudiosma, Psilopeganum, Ptelea,
  • Raputia, Raputiarana, Rauia, Raulinosa, Ravenia, Raveniopsis, Rhadinothamnus, Ruta, Rutaneblina,
  • Sarcomelicope, Sargentia, Severinia, Sheilanthera, Sigmatanthus, Skimmia, Spathelia, Spiranthera, Stauranthus, Swinglea,
  • Teclea, Tetractomia, Tetradium, Thamnosma, Ticorea, Toddalia, Toddaliopsis, Tractocopevodia, Triphasia, Vepris, Wenzelia, Zanthoxylum, Zieria, Zieridium.

Caractéristiques générales

Les caractères morphologique de cette famille sont assez variables. Le plus caractéristique est la présence de glandes à huiles essentielles visibles sur les feuilles sous la forme de points translucides.

Ce sont des arbres ou des arbustes, ou très rarement des plantes herbacées.

Les fruits sont des baies, des drupes, des samares, des capsules ou des follicules.

La plupart des plantes de cette famille sont toxiques. Les problèmes posés par les représentants de cette famille est d’ordre dermatologique. En effet, les Rutaceae sont riches en furanocoumarines photosensibilisantes, qui sont responsables de manifestations phototoxiques. Le contact avec une plante de la famille (surtout les agrumes) ou l’un des produits qui en est issu : huile essentielle, produit cosmétique, etc., en présence de soleil, provoque un érythème, souvent suivi par la formation de vésicules qui fusionnent donnant naissance à des bulles. Par la suite, on peut observer une hyperpigmentation de la zone affectée due à la stimulation de la mélanogenèse. Ces réactions passent souvent inaperçues et sont souvent attribuées à des dermatites allergiques: impétigo, infection par les champignons, etc. (Coffman et al., 1985).

Utilisation

Pharmacopée

L’hyperpigmentation provoquée par l’application de certaines Rutaceae et Apiaceae riches en furanocoumarines a été mise à profit par les Egyptiens, la médecine ayurvédique et Dioscoride pour traiter le psoriasis, le vitiligo et d’autres affections dermatologiques. La médecine contemporaine a repris ces pratiques anciennes pour traiter les mêmes affections. Cette photochimiothérapie (PUVAthérapie) consiste en l’ingestion par le patient d’une dose voisine de 0,6 mg/kg de xanthotoxine et ensuite, il doit être soumis à une exposition contrôlée de rayons UV longs (320-380 nm) (Béani, 1991). Cette pratique n’est pas sans risque et peut être la cause de cancérogenèse, si l’on considère la photosensibilisation de ces furanocoumarines en cas d’exposition solaire (Lindelöf et al., 1991). La présence de ces furanocoumarines dans l’huile essentielle de Citrus aurantium L. ssp. bergamia Engler, a poussé l’Union Européenne, en juin 1995, à interdire la commercialisation des préparations destinées à accélérer le bronzage et dont la teneur en bergaptène dépassait 0,2 %. (Folléa, 1995 ; Bruneton, 2001)

Aire de répartition

Les Rutacées sont généralement originaires des régions tropicales et subtropicales, toutefois certains genres poussent dans les régions tempérées (Ruta).

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Rutaceae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rutaceae de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rutaceae — Rutaceae, lat., die Pflanzenfamilie der Rautengewächse; s. Raute …   Herders Conversations-Lexikon

  • Rutaceae —   [lateinisch], die Rautengewächse …   Universal-Lexikon

  • Rutaceae — Rutacées Citrus …   Wikipédia en Français

  • Rutaceae — Rautengewächse Zitrone (Citrus limon) Systematik Überabteilung: Samenpflanzen (Spermatophyta) …   Deutsch Wikipedia

  • Rutaceae —   Rutáceas Ruta chalepensis …   Wikipedia Español

  • Rutaceae — Taxobox name = Rutaceae image caption = Skimmia japonica regnum = Plantae unranked divisio = Angiosperms unranked classis = Eudicots unranked ordo = Rosids ordo = Sapindales familia = Rutaceae familia authority = Juss., 1789 subdivision ranks =… …   Wikipedia

  • Rutaceae — ▪ plant family       family of flowering plants belonging to the order Sapindales and valuable as a source of edible fruit and as ornamentals. Known as the citrus, or rue, family, the Rutaceae includes woody shrubs and trees (and a few herbaceous …   Universalium

  • Rutaceae — noun a family of dicotyledonous plants of order Geraniales; have flowers that are divide into four or five parts and usually have a strong scent • Syn: ↑family Rutaceae, ↑rue family • Hypernyms: ↑rosid dicot family • Member Holonyms: ↑Geraniales …   Useful english dictionary

  • Rutaceae — …   Википедия

  • Rutaceae — Alrededor de 160 géneros, aquí se listan los más importantes: Aegle Amyris Choisya Citrus Dictamnus Fortunella Melicope Murraya Phellodendron Poncirus Ptelea Ruta Skimmia Tetradium Zanthoxylum Plantas leñosas o raramente herbáceas, provistas de… …   Enciclopedia Universal