Ruta graveolens


Ruta graveolens

Rue officinale

Comment lire une taxobox
Rue officinale
 Ruta graveolens
Ruta graveolens
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Sapindales
Famille Rutaceae
Genre Ruta
Nom binominal
Ruta graveolens
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Sapindales
Famille Rutaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png
Ruta graveolens

La rue officinale (Ruta graveolens L.) est un arbrisseau de la famille des Rutacées, cultivé pour ses feuilles utilisées pour leurs qualités aromatiques et médicinales

Nom commun : rue fétide, herbe de la rue, rue des jardins, herbe de grâce.

Autres langues : de : Weinraute, en : common rue, es : ruda, it : ruta.

Sommaire

Description

Feuille

C'est un arbrisseau sous-frutescent, de 70cm - 100cm de haut environ, très ramifié et ligneux à la base. Les feuilles d'un vert glauque, semi-persistantes, sont alternes, pennatiséquées (souvent trilobées) et de consistance un peu charnue. Petites fleurs, de couleur jaune verdâtre, regroupées en corymbe.

La plante dégage une odeur forte et pénétrante avec un fond rappelant la coco, souvent perçu comme désagréable, et a un goût amer.

Sa sève a des propriétés photosensibilisantes et peut provoquer des dermatites de contact chez les personnes à la peau sensible, et même de véritables brûlures par temps chaud.

Caractéristiques

  • Organes reproducteurs :
  • Graine :
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : garrigues méditerranéennes occidentales
    • Aire de répartition : européen méridional

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Distribution

Plante originaire du Sud-Est de l'Europe (Ukraine, Albanie, Bulgarie, ex-Yougoslavie). Elle est largement naturalisée dans toute l'Europe et en Afrique du Nord.

Culture

Demande un sol léger et sec, calcaire et bien exposé au soleil. Multiplication par semis ou par boutures. La récolte intervient à partir de l'année suivante. On prélève l'extrémité des tiges avant floraison.

Une taille de rabattement au printemps favorise l'apparition de nouvelles pousses.

La plante se ressème facilement.

Utilisation

Effet de la rue officinale sur la peau par temps chaud

Elle fut utilisée dès l'Antiquité, notamment chez les Romains, et les Pharisiens payaient la dîme avec de la menthe et de la rue (Saint Luc (XI-42)). Elle figurait dans la liste des plantes potagères recommandées dans le capitulaire De Villis (liste des plantes cultivées dans les jardins de monastère sous Charlemagne).

Elle entrait au Moyen Âge avec la sauge, la menthe, le romarin, l'absinthe et la lavande, le camphre, la cannelle et le clou de girofle dans la composition du vinaigre des quatre voleurs censé protéger de la peste[1].

Comme poudre de rue, elle entrait dans la composition du diaphoenix, remède de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle [2].

Les feuilles fraîches peuvent être utilisées pour assaisonner les sauces et les plats de viande. À utiliser modérément à cause du goût amer et des risques de toxicité.

En Italie du Nord, elle est utilisée pour parfumer l'eau-de-vie (grappa alla ruta). En Éthiopie, on en met une brindille dans les tasses de café.

On extrait de la rue officinale une huile essentielle utilisée en parfumerie.

La rue officinale est aussi utilisée en homéopathie (sous forme de granules).

À petite dose, la rue a la réputation d'avoir des vertus toniques et stimulantes qui facilitent la digestion. Elle contient une substance qui lui doit son nom, la rutine (ou rutoside), proche de la vitamine P, aux propriétés anti-oxydantes[3] [4]

Elle a la réputation d'être abortives ce pourquoi sa culture a été interdite par une loi de 1921 [5][6]. Elle est toxique à forte dose, et pour exemple la fille de Titus serait morte après en avoir consommé[7].

C'est un répulsif pour les insectes, notamment les puces[8] et les pucerons [9].

Elle est également réputée éloigner les vipères[10]. Cette plante peut servir aussi à éloigner les chats car ils ne peuvent pas la sentir.

Notes et références

  1. herbier de Rort-Royal
  2. D'après Dorvault, dans l'ouvrage de Yannick Romieux, De la hune au mortier, Éditions ACL, Nantes, 1986.
  3. (en) « Comparative antioxidant capacities of phenolic compounds meausured by various tests », dans Food Chemistry, vol. 113, 2009, p. 1226-1233 
  4. site autour des roses
  5. Herbes et épices, Clothilde Boisvert et Annie Hubert, Albin Michel 1977, ISBN 9782226004307
  6. autour des roses
  7. herbier de Rort-Royal
  8. pépinières Deloulay
  9. ferme de sainte-Marthe
  10. site dédié

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles Portail des plantes utiles
Ce document provient de « Rue officinale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ruta graveolens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ruta graveolens — Saltar a navegación, búsqueda ? Ruda Ruda común Clasificación científica …   Wikipedia Español

  • Ruta graveolens — Weinraute Weinraute (Ruta graveolens) Systematik Klasse: Dreifurchenpollen Zweikeimblättrige (Rosopsida) …   Deutsch Wikipedia

  • Ruta graveolens — Pour les articles homonymes, voir Rue (homonymie). Rue officinale …   Wikipédia en Français

  • Ruta graveolens — žalioji rūta statusas T sritis vardynas apibrėžtis Rūtinių šeimos dekoratyvinis, prieskoninis, vaistinis augalas (Ruta graveolens), paplitęs Viduržemio pajūrio regione. Iš jo gaunamas eterinis aliejus. atitikmenys: lot. Ruta graveolens angl.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Ruta graveolens — Rue Rue, n. [F. rue, L. ruta, akin to Gr. ?; cf. AS. r?de.] 1. (Bot.) A perennial suffrutescent plant ({Ruta graveolens}), having a strong, heavy odor and a bitter taste; herb of grace. It is used in medicine. [1913 Webster] Then purged with… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ruta graveolens — žalioji rūta statusas T sritis augalininkystė apibrėžtis Daugiametis, kvapus, melsvai žalias, medingas, vaistinis, prieskoninis rūtinių (Rutaceae) šeimos puskrūmis, tautinis darželių augalas. Žali lapai dedami į paštetus, padažus, mėsos… …   Žemės ūkio augalų selekcijos ir sėklininkystės terminų žodynas

  • Ruta graveolens — Rutin Ru tin (r[udd] t[i^]n), n. (Chem.) A glucoside resembling, but distinct from, quercitrin. Rutin is found in the leaves of the rue ({Ruta graveolens}) and other plants, and obtained as a bitter yellow crystalline substance which yields… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Ruta graveolens — ID 73644 Symbol Key RUGR3 Common Name common rue Family Rutaceae Category Dicot Division Magnoliophyta US Nativity Introduced to U.S. US/NA Plant Yes State Distribution AL, CA, CT, DC, IL, MD, MO, NC, NJ, NY, PA, RI, TX, VA, VT, WI, WV Growth… …   USDA Plant Characteristics

  • Ruta graveolens — noun European strong scented perennial herb with grey green bitter tasting leaves; an irritant similar to poison ivy • Syn: ↑rue, ↑herb of grace • Hypernyms: ↑herb, ↑herbaceous plant • Member Holonyms: ↑Ruta, ↑ …   Useful english dictionary

  • Ruta graveolens — …   Википедия